"Je l'affirme sans complexe, je suis adepte du Vectrex" - Elmer Fou de Bits
Game Boy : réparer le parpaing de Nintendo avec un fer à repasser

Pour croiser le feeeer (air connu) par Cha
Difficulté : fingers in the nose

Bon, si vous avez un fer à souder ça marche aussi mais ça fait flingue l'originalité de mon titre et de l'expérience.



Peut -être vous est-il arrivé d'acheter une game boy en brocante ("mais si j'te jure, elle marche nickel, j'lai encore essayé hier"), de rentrer tout fou-fou chez vous et là... c'est le drame! La pauvrette ! Il lui manque tout plein de pixels à gauche et à droite de l'écran ! Des barres entières passées à la moulinette de la vieillesse. Mais qu'importe, nous sommes au XXIe siècle, le siècle anti-rides, les siècle des liftings, des remodelages et des aspiro à cellulite, bref, le siècle de la beauté et de l'immortalité (rien que ça). Et il n'y a pas de raison que notre grand-mère Nintendo n'en profite pas !



Pour passer la bête dans la machine à essorer le temps, vous aurez besoin de :
- un game boy pixelridée aux coins des yeux et ses quatre piles
- un tournevis tri-force (plus conventionnellement appelé triwing) commandé pour 2 euros fdpin en direct de Taiwann sur ebay
- un petit tournevis cruciforme
- une demi-heure de musique
- un fer à souder qui chauffe peu ou, si comme moi vous n'en avez pas, UN FER A REPASSER, ce héros méconnu.



Hop, vous me virez les six vis triforce au dos de la bête, vous l'ouvrez comme une noix de coco pour voir apparaitre une nappe. Vous décrochez celle-ci doucement mais sûrement pour travailler plus à l'aise. Mais si vous avez des petits doigts gourds et maladroits et que cela vous plonge dans une peur panique de tirer dessus, vous pouvez vous contenter de travailler en gardant les deux parties liées. Ce sera juste plus galère.

Comme un pro


Mode feignasse


Désormais on ne s'occupe que de la coque supérieure, celle de l'écran chagrin. Retirez les 10 vis internes avec votre cruciforme et enlevez le tout.




Virez-moi le bout de caoutchouc à peine collé en bas de l'écran et foutez ça à la poubelle. Remettez la nappe si vous l'aviez enlevée et mettez en marche la GB. Cool ! Même les tripes à l'air, elle fonctionne.



Vous allez pouvoir tester le problème : en appuyant en bas de l'écran, là où se trouvait le défunt caoutchouc, vous verrez les lignes manquantes réapparaitre. Mais dès que vous arrêtez, elles se carapatent. Or en appuyant ET en chauffant, on va les obliger à rester.

Attention, accrochez-vous, c'est là que ça va se jouer ! L'acte du premier rôle, notre fer à repasser national, commence ! Chauffez-le à fond et appliquez-le direct sur la nappe en bas de l'écran (à la place du caoutchouc moisi, donc). Le seul problème c'est que c'est moins précis qu'un fer à souder, ça cramera sans soute un peu le plastoc sur les côtés, mais c'est pââââs grââââââve... Enfin ne vous enflammez pas et essayez de ne pas tout cramer quand même. Les lignes reviennent, repartent, continuez jusqu'à ce qu'elles soient permanentes. L'écran va faire la gueule et noircir en bas, mais c'est pââââs grââââââve, il s'en remettra très bien par la suite.



Une fois que, contraste à fond, vous voilà avec un bel écran tout plein de pixels noirs, c'est fini !
Tant que vous y êtes, donnez un coup d'alcool aux cotons tiges pour nettoyer les boutons de votre toute nouvelle, toute belle GB, qui va pouvoir repartir pour dix ans de plus !



Remplacez les vis triforce par des normales si vous en avez sous la main, ce sera moins galère la prochaine fois que vous tenterez de la chirurgie esthétique sur la bête.

Tada.... bon, je suis allée trop vite, il me manque encore quelques pixels... Mais dans le principe, CA MARCHE !

Avant

Après


Et il ne nous reste plus qu'à saluer le héros du jour, qui repart vers d'autres aventures.



Merci à A Game Boy is me pour l'astuce du caoutchouc à virer, merci à ma mère qui a toujours cru en l'utilité d'un fer à repasser dans mon chez-moi : ce jour est enfin la preuve qu'elle avait raison !