Recent Posts

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Ce sont des jeux où on est censé prendre son temps, rater, prendre son temps, réessayer, prendre son temps, se planter, prendre son temps. Et que les techniques expertes sont là pour le second, troisième, 49ième run. Au premier run, tu survis, sans rien capter au lore, et tu avances à tâtons.
Mais oui !
Je suis d'accord (comme d'habitude) avec Maitre mule et je ne pense pas avoir une vision très différente (moi, un Power gamer ? ppffrt... ).

Il n'y a pas vraiment de mauvaise façon de jouer un DS, le plus important c'est de savoir ce qu'on a envie de faire (le jeu est suffisamment ouvert pour fonctionner de plein de manière différentes).
La seule règle à suivre quand on aborde un DS, c'est celle que j'ai quote au dessus. Et accepter que ce sont des jeux ou l'on n'est pas censé réussir du premier coup. A chaque fois qu'on mord la poussière, on apprend quelque chose.


Moi perso, mon approche de DS3 était la suivante : j'ai tellement adoré le premier, que j'ai voulu vraiment découvrir et savourer le 3me, sans rusher.
Je suis donc parti avec l'objectif d'aller le plus loin possible avec ma bite et mon couteau, c'est à dire sans wiki (juste le minimum vital pour la jouabilité) et sans invoquer de PNJ. J'avais jamais fait de magie dans le 1, je ferais donc le 3 avec un pur mage.
Et même si mon build est dégueulasse et pas optimal, quand j'avance, tant que ça passe, je suis content. Mon mage a eu des moments ou il a paré des bosses avec un petit bouclier, d'autres ou il a niqué des boss en robe de princesse (protection malédiction), d'autres en armure lourde, certains au cac, d'autres en magie, etc. utilisé l'invisibilité, pour passer furtivement, etc.


Tant que ça passe, je suis content,
Et ça, ça veut dire prendre son temps, pour chercher à comprendre en tâtonnant les mécanismes du jeu, quand c'est trop dur quelque part, avancer ailleurs, etc. C'est ça mon trip !
J'en suis à 128 heures, pas terminé le jeu et je suis loooooooin de tout maitriser :) Avec régulièrement 20 ou 30+ essais contre les bosses, même ceux considérés comme les plus "nuls", et notamment un pic de 100 essais contre Sister Friede.
Ce n'est certainement pas représentatif de comment on doit jouer à DS3, mais c'est mon aventure, et putain quelle aventure !!


Donc, Nash, Enker, les autres, pas de complexe, votre manière de jouer est bonne.
et si vous changez de style en cours de route, c'est OK.
Le seul critère est de prendre son pied.
22
Nash : ce que je voulais dire en parlant des fantômes, c'est plutôt que la zone n'a aucun intérêt pour l'instant. Tu vas peut-être aller loin dedans mais tu seras de toute façon bloqué tant que tu n'auras pas fait autre chose par ailleurs.

Les PGMs te diront que si si, en fait tu peux aller loin très tôt, mais au bout d'un moment, il faut faire un choix entre découvrir le jeu ou le speedrunner / perfect run au premier essai :)


C'est, à mon avis, le problème des Souls : tellement de monde bombe le torse de les avoir fini et de les "maîtriser" qu'on oublie que ce sont des jeux où on est censé prendre son temps, rater, prendre son temps, réessayer, prendre son temps, se planter, prendre son temps. Et que les techniques expertes sont là pour le second, troisième, 49ième run. Au premier run, tu survis, sans rien capter au lore, et tu avances à tâtons.

(J'en remets une couche sur Prosnie - que j'adore, hein, bro de JV, tout ça, mais son exemple est criant. Chez lui, le refus viscéral de l'échec fait que son expérience de Dark Souls est douloureuse. JUSTE douloureuse. Comme il veut le finir pour sa culture personnelle, il s'accroche, mais c'est dur, et tu sens la souffrance fondamentale à chaque seconde quand il a la manette. Heureusement, c'est aussi très drôle pour les observateurs et son public  ;D)


Après chacun joue comme il veut bien sûr. Et on a sur ce forum des acharnés (du genre M., Nash, Dams, Bruno V.) qui peuvent effectivement légitimement s'attendre à faire du power play au premier essai, mais vraiment je vous mets en garde contre cette réputation des jeux qui fait que beaucoup de monde les aborde par le mauvais bout, n'y voyant souvent qu'un challenge pour leur skill, là où ce sont, à mon avis, surtout des jeux qui récompensent la persévérance et la curiosité.


Mais je suis un vieux con, hein. Plus le temps passe plus je me rends compte que j'ai une façon vraiment très très très personnelle d'aborder les jeux vidéo en général.  ;D  Je veux juste être sûr que vous ne vous gâchez pas le plaisir.



Mais M. (entre autres) est là pour nous prouver -surtout à Nash - qu'y aller à la dure ne le gâche en rien pour la bonne personne.  :)

Pour Enker en revanche, vu ce qu'il nous décrit de son expérience, je me range à l'avis de Tam et d'Averell : rien ne vaut un bon gros bouclier avec 100% de réduction de dégâts physiques  ;D
23
Les PNJs ne me voleront pas ma gloire (pas tout de suite du moins) !
Mais oui putain, ça c'est l'esprit !!!! :)

Bon juste pour check le niveau de difficulté dans lequel du te trouves : tu as rencontré André ? Tu as un petit peu monté ton arme ? scale FOR, scale DEX ça te dit quelque chose ?
24
News of [ NES Pas ? ] / Re: Grand nettoyage : épuration du code et features
« Last post by EcstazY on 23 November, 2020, 10:06:44 »
Je viens de verifier aussi : c'est normal, ils tapent dans la partie de la maigre palette NES la plus vive



A l'ecran sur une tele ca ne m'a jamais choque. Ca me fait penser a ces jeux GBC qui pour supporter le cote terne de ladite console utilisent les couleurs les plus vives, qui se retrouvent sur une brighter completement flashy :)
25
Question naïve : on peut aller loin dans le jeu sans maîtriser les esquives et parades ? Au fond de moi, j'espère que c'est possible, mais vraiment tout au fond :D

mon premier run de DS c'était full armure lourde (j'avais fini avec le set de havel des couards), 90% du temps des combats coincé derrière un énorme bouclier attendant l'ouverture pour placer un coup ou deux, faut pas chercher à jouer un style de jeu qui te correspond pas. c'est pas la façon de jouer la plus funky, mais c'est viable même contre les boss.
le jeu peut être effrayant par sa difficulté, donc autant te laisser le temps de l'appréhender.

et puis tu verras, une fois que tu l'as fini, le NG+ est une nouvelle aventure, vraiment, tu es bien plus à l'aise car tu connais l'architecture, les pièges, les positions des ennemis et leurs patterns d'attaque (forcément tu les as vu danser devant ton bouclier pendant des heures) tu seras bien plus à l'aise, tu vas commencer à te permettre une petite roulade, voire un parry (bon peut être pas de suite le parry, disons au NG+++).

avant que tu t'en rendes compte tu gambaderas en slip en courant de partout. et ça aussi c'est tellement trippant, tu vas vite, tu te riz des ennemis, t'es prêt pour bloodborne.





@lock, sekiro > quand il s'est relevé ? heuuu ça m'a pas surpris non c'est rare qu'il y ait pas une seconde phase (j'avais sérieusement revu mes attentes de bienveillance à la baisse après genishiro  ;D ), et puis sa seconde phase est beaucoup plus simple que la première, surtout quand j'ai vu que le parapluie permet d'éviter la terreur et qu'il y a UN deflect important à placer sur son dernier coup d'épée qui te permet de le bourrer comme un sale pendant plusieurs secondes.
26
News of [ NES Pas ? ] / Re: [SNES] Mario's Super Picross
« Last post by averell on 23 November, 2020, 09:27:36 »
Bien joué Enker !

Dans le même genre et proposant un mode alternatif plein de fraîcheur, il y a le gratuit Breath of the Pokemon Pokemon picross. Le mode alternatif consiste à coder certaines lignes ou colonne par paires, ce qui permet une approche un peu différente. Pas une révolution mais dans le genre un peu d'innovation est toujours la bienvenue.
27
Tu peux te passer de consommables mais je doute que la méthode ne te plaise. C'est pourtant celle que j'ai choisie. De mémoire elle est indiquée par un PNJ.

Enker : J'ai du réussir 10 parades sur l'ensemble des soulsborne, on peut donc finir les jeux sans ça et sans souffrance excessive. Et sans classe probablement mais c'est un autre problème.
28
Hop, Moonlight est passé à la trappe, à la fraiche, au petit matin, sans être touché une seule fois. (Je suis un warrior niveau 28 qui se bat à la broadsword).

Enker : on ne peut pas je pense. Le jeu s'est grandement "facilité" quand j'ai accepté de parer et de faire des roulades. La fameuse biquette te stun+oneshot sans parer (Et MERDE bientôt je vais utiliser les PNJ et regarder les wikis !)

Pete : tu viendras me voir hein quand je serai en position foetale à l'asile hein ? Pour les fantômes, je vois des consommables qui semblent permettre des choses (Transient Curse). Mais je trouve le ratio de récolte des objets tellement mauvais : j'ai 4 consommables que j'ai récolté je ne sais où après 8-10 heures de jeu soit 1objet/heure. Par contre je meurs 10fois/heure...
29
Question naïve : on peut aller loin dans le jeu sans maîtriser les esquives et parades ? Au fond de moi, j'espère que c'est possible, mais vraiment tout au fond :D
30
Tu parles de gloire ?

Dans Dark Souls ?






Tu n'es pas encore prêt.






Le Moonlight Butterfly est très long si on est pur CAC. (Le PNJ compense ça - il faut voir ça aussi, les PNJ ne sont pas que des aides pour joueurs nuls, ils équilibrent aussi certains builds) Il est certes optionnel mais garde un objet qui fait quand même bien plaisir à avoir.

Le Démon Capra : tu as compris, le problème c'est les chiens. Après, dans cette arène de MERDE, la configuration des lieux peut tourner à ton avantage si tu l'explores à fond. Mais pas de honte à avoir : même les joueurs aguerris se font encore régulièrement troller par ce CONNARD.

Pour les fantômes sous Firelink, oublie : c'est trop tôt. Mais genre vraiment.
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10