Author Topic: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent  (Read 198340 times)

Offline Akva

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 201
  • Bonus Pute: 40
  • Y metroid cant crawl
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #120 on: 16 July, 2011, 22:10:30 »
Heu oui effectivement, je viens de voir ça...

Mais de rien Paderwann :)

Offline Thanatos

  • Newbie
  • *
  • Posts: 22
  • Bonus Pute: 0
  • J'ai un jolie lot de noix de coco tibidibidibi
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #121 on: 18 July, 2011, 23:55:33 »
Gremlins 2. Le jeu qui a failli me provoquer une rupture d'anévrisme.

Pourtant, tout commençait bien : un gros gremlins avec un ciel rouge sur la boite, mon petit coeur d'enfant réclamant le sang verdâtre de ces bestioles battaient à tout rompre. En enfournant (comme ta...) la cartouche dans la console, et en voyant que je contrôlais Gizmo, mes yeux pleurèrent de joies et je devint croyant. La vision du dessus est en plus très bien trouvé, la bestiole magnable, me voila une espèce de peluche au vocabulaire limité.

Oui mais voila. J'aime les Gremlins, les films, même un peu trop. Et ma déception fut la suivante (j'en ai parlé à ma soeur pendant des jours) : pourquoi Gizmo lance t il des tomates ? Quel est le rapport ? A t on vu Gizmo lancer des tomates auparavant ? Dans quel film lance t il des tomates ? Ceci dit je ne connais plus les films par coeur, c'est possible que si :)

Bref tout ça pour dire : quand vous dite que c'est un jeu facile, vous êtes sérieux ? Non parce que j'y ai passé des journées entières, je me souvient même que ma mère, qui en avait marre de me voir jouer toute la journée, en bon associable que j'étais (de toute façon à cette âge on peux pas faire des guiliguili aux filles alors a quoi bon se mélanger à son espèce) m'avait confisqué la console pendant un jour. J'ai dormi pendant un jour, pour me préparer à y jouer en cachette la nuit. Et le jour. Non stop. Douce époque de yeux rouges et de mal de crâne.

Franchement, autant je fini TMHNT les doigts dans le nez et le nez dans l'oreille, autant là j'ai luté. Entre le Gremlins-paratonnerre et les derniers niveaux, ce jeu est dur.

Mais c'est un très bon jeu, qui reprend bien le film Gremlins 2, et ça c'est bien. Je plussois pour les codes, je me tapais à chaque fois le jeu depuis le début parce qu'autrement c'est impossible. Et dieu sait si j'en ai balancé, des tomates.

C'est tout ce que j'avais à dire.

Offline Spoz

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 252
  • Bonus Pute: 59
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #122 on: 19 July, 2011, 12:51:30 »
Ce n'est pas impossible, il faut juste persévérer un peu, et largement moins que pour TMHT.

Moi j'ai fini Gremlins 2 avant d'en avoir fait le tour, parce que j'étais un abruti et que mon voisin m'avait donné le code du dernier niveau en même temps que le jeu (code dont je me rappelle encore aujourd'hui d'ailleurs, c'est dire...).
Et en faisant le jeu dans son ensemble plus tard, en passant niveau par niveau avec les codes, c'est au monde 4-2 que j'en ai le plus chié parce qu'il faut se taper le boss dans la foulée.

Mais sérieusement, le jeu est facile quand on y va pas comme un bourrin. J'y avais pas touché pendant plus de 10 ans, et je l'ai refini d'une traite, comme ça. Pouf. En un peu plus d'une demi-heure. Avec 3 ou 4 vies en réserve à l'arrivée.
Et puis les tomates, ça dure que 2 niveaux.

Par contre, finir TMHT avec les doigts dans le nez et le nez dans l'oreille, ça ne m'est jamais arrivé... J'en ai toujours bien chié avant d'arriver au bout, rares sont les fois où j'avais encore une tortue pleine d'énergie en arrivant à Shredder...

Offline Thanatos

  • Newbie
  • *
  • Posts: 22
  • Bonus Pute: 0
  • J'ai un jolie lot de noix de coco tibidibidibi
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #123 on: 19 July, 2011, 22:50:15 »
Clairement THMT est difficile, c'est vrai. Mais c'est comme tout, une fois qu'on le finit une ou deux fois, on pige certains trucs. Comme ne jamais s'arrêter dans le technodrome sous peine de mort subite...

Le passage le plus difficile est évidemment le couloir de la mort avant Shredder, en fait il est quasiment impossible. J'ai tout essayé, je balançais les "tranches d'oignon" (la super arme que l'on peu chopper à de rares endroit, je me souvient encore que je faisait le plein dans le monde 3, dans un des temples\maison\chose), Donattelo, rien n'y fait. On s'en prend forcément dans la tronche. Alors bon comme je mettais un point d'honneur à ne jamais laisser une de mes tortues à l'abandon, je prenais monsieur-je-me-bat-avec-des-fourchettes et je fonçais dans le tas. Une fois mort, j'en prenais un autre et rebolote, jusqu'à arriver à Shredder et je lui balançais tout ce que j'avais.

Avant ça, même si le niveau du foot clan est bien hard aussi (et ce technodrome qui n'est jamais au même endroit !) je le pliais facilement. Ce n'est pas du talent, juste des journées à brûler ses rétines. Quand on connais le jeu par coeur (mais vraiment, plus aucun trou n'avais de secrets pour moi), on y arrive mieux.

Alors oui Gremlins 2 est plus facile. Il n'empêche que ce fameux niveau 4-2 est une horreur a passer, car il faut enchainer le boss sans répits. J'ai vraiment buté sur ce jeu, et du coup les tomates sont devenus une hantise tellement je l'ai recommencé souvent avant de le plier.

Un jour je vous raconterais comment je torchais Solstice en une demi heure étant gamin. Je le fais encore aujourd'hui. A part ça, j'ai un niveau somme toute médiocre dans les jeux vidéo...

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 142
  • Bonus Pute: 1822
  • Encaisseur de malus pute professionnel
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #124 on: 20 July, 2011, 21:11:00 »
A propos de Gremlins 2, je déconseille fortement l'utilisation des codes, car on repart à chaque fois avec l'inventaire de base. Pour passer les derniers niveaux tranquillement, il vaut mieux avoir plusieurs objets, et surtout une barre de vie longue. Les derniers niveaux possèdent plusieurs passages où il est très difficile de passer sans se faire toucher, et avoir trois cœurs à ce moment là laisse peu de marge de manœuvre. Pour cette raison la façon la plus facile de finir le jeu est sans codes, et sans continues.

Ce n'est pas un problème : le jeu a été conçu pour. Il se finit en moins d'une demi-heure, et la difficulté reste raisonnable. Je l'ai finit à ma quatrième ou cinquième tentative, je crois.

Alors là, merci pour l'info, je ne le savais point.
Et le côté positif du code perd tout son intérêt d'un coup...  :-\
M'enfin, je pense les utiliser au début, pour me faire une idée des niveaux et pouvoir ensuite faire le jeu d'une traite plus facilement.


Par contre, Akva doit pas trop comprendre pourquoi on le remercie...  ;D


Euh, comment dire... j'ai dû boire avant de poster je ne vois que ça... :-[
Donc rendons à César ce qui appartient à Jules et je clame haut et fort un "merci Spoz".
Désolé, je ne comprends pas le mélangeage de mes neurones.
J'aurais aussi bien pu sortir un autre nom de 4 lettres peut-être, genre "kiwi", qui sait ? ;D

Pour ce qui est de TMHT, j'espère le trouver dans une future brocante ou un cash à pas cher pour le tester aussi. Il fait partie des ultra classiques.
Je vous l'avais dit que j'avais du retard sur cette console  ::)

Offline Nashou

  • Snack of Quality
  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 333
  • Bonus Pute: 17
  • Barbu lambda à sweet rouge
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #125 on: 21 July, 2011, 01:55:25 »
Comme pas mal de monde ici, j'ai toujours fini Gremlins 2 tranquilou, et TMHT m'a déchiré comme jamais. J'ai battu Shreider 15 ans plus tard grâce à un bug du jeu  ::)

Je vais me le refaire cet été (G2) pour voir.

Offline Thanatos

  • Newbie
  • *
  • Posts: 22
  • Bonus Pute: 0
  • J'ai un jolie lot de noix de coco tibidibidibi
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #126 on: 23 July, 2011, 11:05:54 »
Je suis rarement mort devant Shredder. Des fois je laissais même crever une tortue parce qu'elles sont toute choupi quand elles deviennent petite.

Pareil, aucun talent particulier de ma part, mais l'arme-tranche-d'oignon-violet. Il faut gaver ses quatre tortues de ces machins là et les utiliser dans les moments difficile. Shredder est un momment difficile, cinq ou six de ces demi-lune et le voila partie dans l'autre monde dans un tourbillon de flamme de cinq pixels sur six.

J'ai essayé de ne pas les utiliser et de le battre avec Donatello. J'ai réussi une fois, en état de trance, le doigt de Dieu effleurant ma main.

Paderwann, si tu veux tester TMHT pour la première fois, accroche toi. Au jour d'aujourd'hui de l'heure actuelle (dieu que je déteste cette expression) les tortues sont peu maniable, le jeu reste d'une difficulté monstrueuse et évidemment il n'y a pas de sauvegarde. Du die & retry, sans cesse. Bon courage, moi je sais que je n'aurais pas la patience de découvrir un tel jeu à présent.

Pour moi c'est un classique, certes, mais un classique qui a mal vieilli et qui est surtout devenu classique au vu du nombre de cartouches vendu (souvent avec la console) et donc au nombre de joueurs qui ont fait leurs (première tentative de suicide) armes dessus.
« Last Edit: 23 July, 2011, 11:11:50 by Thanatos »

Offline Fungus

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 006
  • Bonus Pute: 328
  • No retreat, no surrender, no refund.
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #127 on: 23 July, 2011, 18:52:54 »
Cette notion de difficulté vous paraîtra toute relative une fois que vous aurez mis les mains sur le jeu qui tourne en ce moment dans ma 8-bit : Captain Planet and the Planeteers.

Eh oui mon petit Nashou, tu m'as lancé un défi en m'offrant cette cartouche, je le relève la tête haute et le torse bombé. Je la finirai, dussé-je finir rongé par une cataracte foudroyante.

Bon. J'ai parcouru la ludothèque 32X, joué plus de 90% des jeux Jaguar, j'ai même testé la Pippin d'Apple. Dire que j'ai vu défiler des saloperies dans ma vie n'est pas une simple formule. Mais là, ce jeu (si tant est qu'on puisse lui accorder ce titre) bondit directement dans mon top 5, celui dans lequel je range mes plus effrayantes expériences de jeu. Son existence tient du mystère, son contenu piétine toute logique. J'ai rarement vu un jeu aussi déterminé à vous en faire chier. Sabrant sans vergogne tout possibilité de prendre du plaisir à jouer et de progresser sans risquer un AVC au bout de 10mn, ce jeu vous hait. Et il vous le fait savoir. Bordel, on a l'impression qu'il a été pensé comme tel : trouver tous les moyens pour empêcher d'avancer sans finir allonger sur son parquet secoué de spasmes incontrôlables. Ce n'est pas un jeu mal réalisé, c'est un jeu réalisé pour être mauvais. J'entends presque un rire sardonique à chaque apparition de l'écran de game over. Pour un jeu adaptant un univers prônant l'écologie, on notera le paradoxe de se voir proposer un déchet.


Je vais t'apprendre ce qu'est la haine mon garçon

A cet égard, je demande le droit de rédiger une contre-critique pour le site, celle écrite par Orpheus péchant par son excès de retenu envers ce... cette... chose.

Offline Thanatos

  • Newbie
  • *
  • Posts: 22
  • Bonus Pute: 0
  • J'ai un jolie lot de noix de coco tibidibidibi
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #128 on: 23 July, 2011, 21:00:09 »
Je trouve THMT bien plus difficile que Captain Cheveux Vert. Si on parle d'injustice au niveau du gameplay (genre je met tellement de monstre que le joueur, à moins d'être un mutant élevé dans une piscine radioactive, s'en prend forcément un) je trouve que les deux se valent. Peut être un peu plus Captain Bleu, d'accord.

Il n'empêche que tu ne peux pas parler de difficulté si tu n'est pas arrivé dans ton petit sous marin essayant de sauver les poissons. Y'en a pas beaucoup des poissons à l'écran, mais on les sauve quand même. Y'a plein d'autres trucs, par contre. J'en ai un souvenir... apocalyptique. Je suis plein de traumatismes.

N'empêche. Je vais pas me répéter mais je dois faire entendre la vérité. Le niveau où on doit trimballer des éléphants à coup d'hélicoptère c'est du jamais vu et j'aime ce niveau c'est tout voila. Et pour me donner raison, je met même une vidéo.

Par contre il y a des commentaires.

EoG- Captain Planet pt 11a

Bon après avoir vu la vidéo, j'avoue que ce jeu m'a traumatisé par sa difficulté. Je le met donc au dessus de THMT parce que c'est vrai que ce truc est sadique.

Offline Fungus

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 006
  • Bonus Pute: 328
  • No retreat, no surrender, no refund.
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #129 on: 24 July, 2011, 19:20:58 »
A ceci près que THMT offre une difficulté qui fait sens. Des ennemis nombreux, résistants, une barre de vie qui descend vite, des niveaux qui demandent réflexes et précisions, etc... A la manière d'un Ghouls'n Ghosts, dans une certaine mesure. Dans le sens où le niveau relevé apparaît clairement réfléchi au sein d'une construction de jeu et n'entrave pas un certain plaisir à jouer. Captain Planet, en revanche, est difficile parce que. Voilà, parce que, point barre. Pas de réelle justification, pas de cheminement logique. On a juste envie de nous faire chier. Artificiellement difficile, au point de confiner à l'abstraction. Comme un inconnu qui vous kidnappe pour vous tabasser dans sa cave et qui ne vous donnera pas la moindre explication. Après, je ne dis pas que les petits gars de Konami ne nous ont pas pondu un produit sous licence bricolé à la va-vite sous certains aspects, rendant le jeu très crispant à certains moments. Mais c'est sans commune mesure avec la bâton merdeux sus-nommé.

Quote
N'empêche. Je vais pas me répéter mais je dois faire entendre la vérité. Le niveau où on doit trimballer des éléphants à coup d'hélicoptère c'est du jamais vu et j'aime ce niveau c'est tout voila. Et pour me donner raison, je met même une vidéo.

Parlons-en ce putain de niveau dans la savane africaine. Probablement celui qui m'aura englouti la plus grand quantité de continues. Le dilemme posé : soit vous embarquez le pachyderme (le but du niveau) et vous devez louvoyer entre les vagues d'hélicoptères ennemis avec la souplesse d'un bloc de ciment, soit vous laissez le gros machin à trompe avancer tout seul et devrez de toute façon le reprendre lorsqu'il sera bloqué, en priant de ne pas recevoir une vague de roquettes sur le coin du groin. Avec souvent pas la moindre chance de s'en sortir, les hélicoptères jouant les kamikazes sans prévenir en plein hélitreuillage ou quand on essaye d'éviter le tir d'un autre (de façon purement aléatoire, hein, n'essayez pas de deviner une quelconque paterne). Aberrant. Je ne parle même pas de la fin du niveau et de son odieuse feinte à base de fausse réserve protégée dans laquelle il ne faut surtout pas déposer la marchandise sous peine de se faire dégommer par des tir de DCA (que l'éléphant est supposé piétiner) et ne pas pouvoir atteindre la piste d'atterrissage ("ah bin non mon con, c'est dans celle d'après qu'il fallait livrer la bestiole, c'est ballot non ?). Des éléphants qui finiront de toute façon en steak et touche de piano par l'entremise de braconniers gabonais.

Non, ce jeu est définitivement une gangrène.

Offline Thanatos

  • Newbie
  • *
  • Posts: 22
  • Bonus Pute: 0
  • J'ai un jolie lot de noix de coco tibidibidibi
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #130 on: 24 July, 2011, 21:59:33 »
Je serais moins gentil concernant THMT. Il est vrai que la difficulté est largement plus justifié dans ce dernier que dans notre écologiste à la couleur Schtroumpfs, mais pas complétement non plus. Dans le sens où la moitié de nos tortues ne servent à rien (à cause d'armes qui ont une portée trop limités), que les ennemis sont parfois largement trop résistants et supérieur en nombre pour nos pauvres tortues. Rajoutons la part hasardeuse dans certain niveau de trouver le bon chemin (qui ne s'est pas perdu dans le niveau 3 à bord de notre camion ou encore dans le repère du foot clan ?), aucune indication pour récupérer une tortue morte, le labyrinthe sous l'eau avec un chronomètre beaucoup trop court... la liste est longue.

Concernant Captain slip rouge et ses petits amis les terriens qui savent pas piloter un moyen de transport - qu'elle qu'il soit - correctement, la difficulté est plus que relevé, elle est injuste. Notons une raideur dans le maniement aberrante et une volonté, il est vrai, de nous en faire baver. Des énigmes, si on peu appeler ça comme ça, complétement aberrantes (l'histoire des fausses réserves n'est qu'un exemple parmi une dizaine du même tonneau).

Je crois que le truc qui m'a le plus mis en rogne dans ce jeu sont les collisions : elles font toutes la difficulté dans le niveau sous marin et le simple frôlement d'une parois entraine une explosion et un arrache de cheveux qui frôle l'épilepsie. Il est bien connu que quand un sous marin frôle une parois, il explose. Je me souviens à un moment qu'il faut demander à une baleine de défoncer un bateau de méchants qui sont contre dame nature, et ensuite il faut jeter une pierre pour achever le bateau. Sauf que personne ne nous l'indique. Au bout d'un moment, on pige le truc, on essaye tout et n'importe quoi quand on est bloqué, mais ce n'est pas une excuse.

Sauf que. Tout n'est pas mauvais dans ce jeu, et si je m'entête à parler de nos chères amis les longues trompes, c'est pour souligner la diversité de gameplay que les concepteurs on voulu mettre dans leur "oeuvre".

Première chose : le fait que les vaisseau \ hélico \ sous marin puisse se retourner pour faire face aux ennemis qui arrivent par derrière. C'est très con, mais à l'époque ça m'avais bluffé et quand on sait s'en servir, cela permet de s'en sortir un petit plus facilement. Oui bon certes le jeu est quand même d'une difficulté à faire pâlir Martin Riggs, mais pour moi à l'époque c'était du jamais vu.

Deuxième chose : la multitude de gameplay différents proposés. Citons pèle-mêle  : poursuivre un camion citerne, faire voler des éléphants, demander à des poulpes de boucher les lances missiles des bateaux, demander à des baleines de défoncer des pauvres bateaux pécheurs qui finiront chômeurs, sans le sous et alcooliques dans un caniveau.

Troisième chose : la différence de gameplay entre les niveaux. En fait, le jeu s'articule autour de deux gameplay : le premier sous niveau d'un niveau vous fais jouer les petits jeunes 80's style brushingé à l'extrême, copain comme cochon avec le captain, dans un de leur appareil (souvent volant, ou plutôt s'écrasant la plupart du temps) et le second vous met dans le slip de Captain, le vrai, le seul, l'unique. Et j'ai bien aimé ce second gameplay : les différents pouvoirs proposés servent plus ou moins à quelque chose selon les situations et dans mes souvenirs le jeu devient beaucoup plus facile. Donner des coups de poings à tout va ça j'ai toujours aimé, je suis un grand fan d'Alex kidd.

Tout ça pour dire que certes, le jeu à plein de défauts monstrueux qui rend celui ci plus que pénible à jouer. Mais, d'un autre côté, on sent que les développeur on voulu faire quelque chose, pas vraiment révolutionnaire, mais qui sort de l'ordinaire pour la NES et pour l'époque, et se sont complétement planté. Ce Captain planète est une œuvre incomprise, un peu comme si un gamin de six ans s'était mis en tête de vouloir faire la Joconde sous Paint. Ca ressemblera à rien, mais on ne peux que saluer l'effort, et ça reste quand même mignon.

Simplement, avec le recul, j'ai quand même pris du plaisir sur ce jeu, aussi moisi soit il. Il a fait de moi ce que je suis devenu, un Homme, sans reproche ni peur, avec une petite aversion pour tout écolo qui se respecte. Grâce à ce jeu, je pollue et j'en suis fier, parce que Captain Planète il m'a quand même bien fait chier. Vive l'effet de serre, mangeons Mac Do.

C'est un peu comme Frodon et l'anneau tout ça : j'aime ce jeu et je le déteste à la fois. Je le défendrais donc au péril de ma vie.
« Last Edit: 24 July, 2011, 22:04:07 by Thanatos »

Offline Mr Golgot

  • Newbie
  • *
  • Posts: 11
  • Bonus Pute: 0
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #131 on: 26 July, 2011, 14:10:56 »
J' ai ressorti ma vieille nes du placard, trop longtemps mise de côté par rapport à ses consoeurs 16 et 32 bits, mais certains jeux comme kirby, jacky chan, kid icarus ou mario 3 tiennent encore largement la route niveau gameplay et intérêt de jeu. Surtout avec 2 boutons! Ca me donne envie de trouver des jeux auxquels j' ai jamais touché!

Quelques questions au sujet de la nes:
- peut-on facilement changer les piles-sauvegardes? (zelda par exemple)
-est-ce que l' un d' entre vous sait si on trouve encore des clones "génération nex"?
-mother 1/earthbound zero vaut-il encore le coup? Dragon quest ou FF1 sont un peu trop roots pour moi.


Et je n' enchérirais pas sur THMT, un vrai cauchemar pour mes nerfs à l' époque! :)

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 142
  • Bonus Pute: 1822
  • Encaisseur de malus pute professionnel
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #132 on: 14 August, 2011, 10:55:38 »
Je rebondis sur un post de Silver dans le topic [appel aux volontaires] :

[...] Le seul que je connaisse qui réussit à faire ça, c'est le Happy Video Game Nerd.

La video montre le jeu Metalstorm, qui selon mes recherches rapides, n'est pas sorti en France.
Ce jeu m'a réellement impressionné ! (le test lui rend bien hommage).
D'une part grâce à l'idée de gameplay d'utiliser la gravité pour pouvoir monter au plafond comme Simone une araignée.
D'autre part par ces graphismes, qui sont réellement magnifiques. On sent que le développeur maîtrise bien la machine, qui arrive en fin de vie.

Donc question du jour: quelqu'un ici a pu s'y frotter ?
Le cas échéant, le jeu vaut-il vraiment le coût (orthographe volontaire, cf les tarifs proposés par la baie  ;)) ?

Offline Link

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 535
  • Bonus Pute: 1
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #133 on: 14 August, 2011, 15:47:37 »
C'est l'un des jeux que j'ai toujours voulu tester pour NesPAS. Le gameplay est proprement fabuleux, avec plein de situations différentes qui utilisent la gravité de plein de façons variées. A essayer au moins sur émulateur.

Offline jungrock

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 072
  • Bonus Pute: 16
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #134 on: 14 August, 2011, 21:53:33 »
Apres une aprem de galère (j'avais jamais tué la mort) j'ai enfin fini castlevania 1 !!!!