Author Topic: [Pix n' Love et Cie] Le topic des bouquins de retrogaming  (Read 208473 times)

Offline Youloute

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 333
  • Bonus Pute: 7
[Pix n' Love et Cie] Le topic des bouquins de retrogaming
« on: 28 September, 2010, 11:19:27 »
Pour tout ce qui est Pix n' love, Chroniques de Player One (je rappelle que "la suite", portant sur les années 2000 est en préparation), Digit press, Sega consumer history...

Après avoir sorti le volume 1 et le volume 3 des grands noms du jeu vidéo, Pix a la bonne idée de sortir le volume 2, vraisemblablement basé sur Michel Ancel. Je le trouve un peu jeune pour avoir un bouquin à son nom, mais il est passé pro très jeune donc y a surement de la matière.
« Last Edit: 03 October, 2010, 11:07:33 by Ghost »

Offline Ellaed

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 529
  • Bonus Pute: 26
  • Ah, tiens, de la lumière.
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #1 on: 28 September, 2010, 16:55:20 »
Je pense que l'intérêt d'un bouquin sur Michel Ancel serait aussi d'appréhender un contexte français/européen de la création vidéoludique, et donc de sortir par là même du contexte japonais maintes fois abordé.  :)


Oui, aujourd'hui j'ai décidé d'être agréable.




Offline Youloute

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 333
  • Bonus Pute: 7
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #2 on: 28 September, 2010, 17:13:24 »
Possible. Tant qu'ils nous épargnent les habituels refrains sur une certaine french touch sortie d'on ne sait où.
Cela dit, si les bouquins de Florent Gorges portent essentiellement sur le Japon (l'histoire de Nintendo, la PC Engine, les traductions des grands noms), d'autres comme la saga du JV traite essentiellement des jeux occidentaux. Pas de chapitre sur le phénomène Dragon Quest où sur les répercussions d'un Mario par exemple (je dis ça au pif, ce sont des sujets bateaux, mais je trouve qu'ils sont jamais développés de manière très approfondie).
Pour le bouquin sur l'arcade, c'est différent, le marché étant désormais très peu présent en Occident depuis une dizaine d'années. Mais il existe toujours sous une forme différente.

D'ailleurs, Infogrames/Atari est toujours en France? Je sais qu'ils ont quitté leur péniche lyonnaise mais j'ai pas tout suivi.

Sinon, un truc m'a toujours emmerdé avec Rayman, c'est le côté influencé assez prononcé ou du moins très semblable.
Je vais pas parler de pompage sur Dynamite Headdy, les 2 jeux ayant été développés à peu près à la même époque malgré une année d'écart entre les 2, mais les jeux Disney-Sega, c'est assez flagrant:
_le viking sans bras ni jambes comme dans Quackshot
Concernant World of illusion:
_le monde du bureau: les stylos dressés ici et là, gomme qui fait rebondir
_le monde musical, avec les mouvements du personnage qui font de la musique (le piano nuage dans l'un, les tings dans l'autre), les nuages qui servent de plate formes...
_le monde de la pâtisserie.
_le monde de la forêt
Et tout plein d'autres éléments piochés ici et là. Ca n'empêche pas le jeu d'être bon cela dit.

Et pour BGE, c'est dommage d'avoir limité le jeu à une succession de donjons alors qu'il y avait moyen d'exploiter bien d'avantage le monde extérieur.
« Last Edit: 28 September, 2010, 17:17:53 by youloute »

Offline Re_Set

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 106
  • Bonus Pute: 0
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #3 on: 30 September, 2010, 11:21:29 »
Eh bien je songe de plus en plus avec mon esprit malade de collectionneur compulsif à me procurer TOUS les pix n love, petit à petit.

Cependant ayant atteint l'âge de raison je me calme tout de suite afin de poser la question suivante:

- "Est-ce que ça vaut vraiment le coup de tous les avoir ? " (aussi pour faire joli sur l'étagère, très important ça)

Car ça coûte quand même un certain prix - petit calcul mental:

 (14*9e = 126e pour la collection complète sans compter les prochains numéros)

- et ça fait une belle suite arithmétique pour ceux que ça intéresse.

Donc avant de me jeter dessus, pourriez-vous me donner votre avis sur ce mag avant que je donne le coup de grâce à ma CB ?

J'en profite discrètement pour signaler la sortie prochaine d'un "spécial Dreamcast" analogue au catalogue PC Engine, dans les mois à venir. Patience.

Offline Fungus

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 898
  • Bonus Pute: 309
  • No retreat, no surrender, no refund.
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #4 on: 30 September, 2010, 11:38:23 »
Si ta bourse est dodue, l'investissement est loin d'être déraisonnable tant le plaisir de lecture est grand. D'autant que la publication n'a pas vraiment d'ordre chronologique, ce qui annule l'effet de "péremption" pour un article ancien.

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 394
  • Bonus Pute: 76
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #5 on: 30 September, 2010, 11:43:30 »
Avec un léger bémol toutefois vu que la qualité décroit quelque peu depuis 2 ou 3 numéros.

Offline Eparbal

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 008
  • Bonus Pute: 53
  • Désolé.
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #6 on: 30 September, 2010, 11:53:11 »
Un truc qui commence un peu à me gaver avec Pix n' Love, c'est les reportages de 12 pages qui ne sont au final que des teasers pour le prochain bouquin à venir. Ca sent la pub déguisée à plein nez et j'ai un peu l'impression d'être pris pour un pigeon.
Attention, je trouve normal qu'ils parlent de leur prochain truc hein, mais ils ne sont pas obligés de s'étaler dessus à ce point, surtout que ça devient récurant.

Offline Re_Set

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 106
  • Bonus Pute: 0
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #7 on: 30 September, 2010, 11:55:30 »
En effet mes bourses sont bien dodues

En fait les vendeurs à Jussieu/Saint Jacques m'en avaient tellement dit du bien que ça devenait suspect, et je voulais avoir l'avis d'un tiers, car ça reste quand même un des seuls mag retro de qualité en dehors de ceux d'époque qui ne se conservent pas vraiment bien...

Bon bah je commence à transférer la filmographie de Samuel Le Bihan ailleurs pour faire de la place sur l'étagère. Merci pour l'avis :D

Edit: Commençons par les numéros qui m'intéressent, on verra bien la suite.

Offline Fungus

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 898
  • Bonus Pute: 309
  • No retreat, no surrender, no refund.
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #8 on: 30 September, 2010, 12:22:38 »
Un truc qui commence un peu à me gaver avec Pix n' Love, c'est les reportages de 12 pages qui ne sont au final que des teasers pour le prochain bouquin à venir. Ca sent la pub déguisée à plein nez et j'ai un peu l'impression d'être pris pour un pigeon.
Attention, je trouve normal qu'ils parlent de leur prochain truc hein, mais ils ne sont pas obligés de s'étaler dessus à ce point, surtout que ça devient récurant.


Tu parles du dossier Rayman et de la biographie de Michel Ancel ? Au contraire, je trouve ça plutôt cohérent avec une certaine ligne éditoriale. D'autant que les dossiers sont toujours bien troussés. Le truc qui me gène sont plutôt ces micro-test circonscris à deux pages où l'auteur n'a finalement pas la place de caser grand-chose entre le texte, les images et les encarts, ce qui rend parfois l'ensemble un peu fade et vain (d'autant que le style est des fois un peu creux). Alors que les tests de 6 pages (ceux d'Eric Cubizolle en tête) sont toujours passionnant.

Offline Wil2000

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 663
  • Bonus Pute: 11
  • Bit de poids fort
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #9 on: 30 September, 2010, 13:13:29 »
Tiens, en parlant de lui, petit HS mais quelqu'un a pu le contacter pour lui donner la nouvelle adresse du forum?

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 394
  • Bonus Pute: 76
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #10 on: 30 September, 2010, 15:02:42 »
Non mais le forum on y accède via le site. En cherchant 14 secondes environ on le retrouve sans aucun souci.

Offline pp128

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 630
  • Bonus Pute: 4
  • Myyeaaahhh
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #11 on: 30 September, 2010, 18:56:23 »
Un truc qui commence un peu à me gaver avec Pix n' Love, c'est les reportages de 12 pages qui ne sont au final que des teasers pour le prochain bouquin à venir. Ca sent la pub déguisée à plein nez et j'ai un peu l'impression d'être pris pour un pigeon.
Attention, je trouve normal qu'ils parlent de leur prochain truc hein, mais ils ne sont pas obligés de s'étaler dessus à ce point, surtout que ça devient récurant.


Tu parles du dossier Rayman et de la biographie de Michel Ancel ? Au contraire, je trouve ça plutôt cohérent avec une certaine ligne éditoriale. D'autant que les dossiers sont toujours bien troussés. Le truc qui me gène sont plutôt ces micro-test circonscris à deux pages où l'auteur n'a finalement pas la place de caser grand-chose entre le texte, les images et les encarts, ce qui rend parfois l'ensemble un peu fade et vain (d'autant que le style est des fois un peu creux). Alors que les tests de 6 pages (ceux d'Eric Cubizolle en tête) sont toujours passionnant.

Complètement, encore je peux être plutôt réservé quant aux longs dossiers qui quand même sont de bonne qualité, avec des témoignages, des anecdotes croustillantes ... mais comme Fungus je trouve que les trucs sur deux pages sont assez inintéressants, le mec peut à peine parler de la symbiose du jeu, du gameplay, de l'ambiance sonore/visuelle ... il doit passer outre des détails pourtant assez importants, et au final on sait pas trop quoi en penser. Pour moi le minimum ça serait 4 pages, ils pourraient déjà plus s'exprimer, revenir sur un point essentiel du jeu et plus capter l'attention.
Sinon je ne vois pas trop en quoi la qualité décroît. Je suis abonné depuis le n°10 et même si les sujets ne m'intéressent pas tous j'aime toujours, ça me semble pas moins inspiré, si ? :)

Offline remax

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 204
  • Bonus Pute: 2
  • Reinforcements have arrived
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #12 on: 30 September, 2010, 19:18:45 »
D'un autre côté, même si je suis d'accord avec vous sur le contenu des articles sur 2 pages, j'aime bien personnellement car le temps de lecture correspond bien à l'activité que j'effectue dans la pièce où je les ais tous rangé...  ;D

Un dossier de plusieurs pages m'oblige à le lire en plusieurs fois et c'est moins agréable.

Offline JackoLantern

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 596
  • Bonus Pute: 8
    • Je vis des hauts
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #13 on: 02 October, 2010, 14:17:50 »
Y'a des lecteurs du mook IG magazine dans la salle ?  :)

J'ai trouvé le dernier opus en-deçà de la qualité habituelle.

Offline Bruniak

  • Newbie
  • *
  • Posts: 44
  • Bonus Pute: 0
  • You'll relish the flavor.
Re: [Pix n' love et Cie]Le topic des bouquins de retrogaming
« Reply #14 on: 02 October, 2010, 15:22:46 »
IG est relativement inégal. Au sein d'un même numéro, on peut trouver du (très) bon et du moins bon.
Cela dit, je trouve que c'est un mag très complémentaire de Pix'n Love et qui reste assez largement au dessus du niveau des autres mag d'actualités du jeux vidéo. Il n'y a bien que la rubrique japon de Consoles+ qui trouve encore grâce à mes yeux.

J'ai l'occasion de lire chaque mois 4 à 5 titres différents et les tests sont tous les mêmes, à croire que ce ne sont que des copié-collé des dossiers de presse que les éditeurs envoient aux rédactions. Je trouve qu'IG échappe encore à cette uniformisation et certains détails (absence de notes, interviews nombreuses et variées, rubriques dépassant le strict cadre du jeu, ...) sont plus en phases avec l'évolution des jeux en général et sont adaptés à un auditoire qui lui aussi a évolué... et vieilli. Cette vision du test "scolaire", que l'on retrouve dans 90% des magazines, ne me convient plus du tout et certains éléments de notation me paraissent complétement dépassés (la durée de vie et la réalisation, toujours abordée d'un point de vue bêtement technique) et inadaptés à mes attentes en matière de jeu vidéo.

Alors certes, IG est loin d'être parfait, mais c'est tout de même agréable de lire un magazine qui ne prend pas ses lecteurs pour des ados pré-pubères ou des abonnés du Journal de Mickey.