Author Topic: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.  (Read 677015 times)

Offline JackoLantern

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 596
  • Bonus Pute: 8
    • Je vis des hauts
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #885 on: 19 August, 2011, 20:01:45 »
Petit feedback sur le jeu du moment me concernant : Alice : Retour au pays de la folie ou Alice Madness Returns (pour les puristes).


Le pitch du jeu est on ne peut plus connu si tant est que l’on connaisse, entre autres, l’œuvre de Lewis Carroll, auquel on ajoutera une petite note horrifique. Au-revoir la blondasse Disney ou burtonnienne, bonjour la brunette dérangée.

On navigue entre un Londres de fin de XIXème siècle (rapidement) et le pays des merveilles (véritable théâtre des aventures de Alice).

Très sombre (au propre comme au figuré), l’univers est clairement adulte. Pas de gentil lapin de Pâques, ni de chat violet farfelu. Dans ce pays des merveilles, on se prend des coups de lame aiguisée et on explose dans une gerbe de sang… en n’oubliant pas de laisser ses molaires pour qu’Alice puisse upgrader ses armes.

L’univers graphique est magnifique. Très décrié par certains sites, les graphismes sont à mon sens sublimes (en même temps, en tant que retrogamer, les pixels, ça ne me fait pas peur). Certains passages font clairement penser aux séquences de l’Epouvantail dans Batman Arkham Asylum. Le décorum est bien pensé et assez harmonieux. L’accent mis sur le côté onirique et malsain de l’imaginaire d’Alice est parfaitement maitrisé.

Les phases de combat sont plutôt bien pensées et les esquives bienvenues. D’ailleurs, ces dernières sont matérialisées par une nuée de papillons bleus de toute beauté. La progression se fait crescendo en difficulté et on accède à des armes de plus en plus puissantes.

Le gameplay est intuitif et faire évoluer Alice se fait avec une facilité déconcertante. D’ailleurs, c’est préférable vu que EA a eu la fâcheuse idée de fournir un livret sommaire d’une page en noir et blanc avec la photo du pad PS3 et quelques commandes du jeu. Lamentable.

Pour le reste, pas de difficultés : enchainer les doubles sauts, planer un instant pour rebondir et atteindre des passages a priori trop hauts où se nichent bien souvent des items à collecter, passer en mode tir avec la poivrière en lockant des ennemis, se fait sans s’emmêler les pinceaux. Et quand vous êtes sur le point de succomber, Alice entre dans une rage meurtrière pour tout dévaster et mieux survivre à sa propre folie.

A contrario, quelques points pêchent : la gestion de la caméra est parfois approximative et les phases où Alice doit rapetisser pour passer par des passages secrets matérialisés par des serrures, sont complexifiées par un placement hasardeux qu’il faut rectifier à coups de sticks R3. L’habillage sonore est, quant à lui, trop discret à mon goût.

Au final, je suis sous le charme de ce délire vidéo-pathologique qui m’aidera à attendre le prochain univers sombre de Batman Arkham City.

Bien, Alice terminé ce soir.

Final époustouflant avec un super scénar que je pense un peu déviant de l"histoire d'Alice de Lewis Carroll (d'ailleurs, je me lancerai bien dans sa lecture du coup). Je ne change pas d'avis par rapport à ce que j'avais déjà écrit auparavant. C'est vraiment une super surprise (et un des rares jeux que j'ai terminés sur PS3 dernièrement).

Bref, je recommande vivement.  :)

Offline Silver

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 260
  • Bonus Pute: 23
  • Belgian Connection.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #886 on: 23 August, 2011, 18:49:23 »
J'étais excité de voir les quelques dernières vidéos dévoilées sur Saints Row : The Third, mais ceci vient de tomber :

Quote
"Saints Row's digital ecosystem will contain the most comprehensive suite of digital content across our portfolio, including a season pass, microstransactions, planned DLC offerings for nearly a year post launch, game add-ons, consumables and an in-game store."

Je commence à être las...

Offline gnocchi

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 448
  • Bonus Pute: 53
    • meeple.fr
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #887 on: 23 August, 2011, 19:31:53 »
En même temps, c'est un jeu THQ.
THQ, l'éditeur qui veut vendre des démos, a inventé le online pass, conchie les joueurs qui achètent leurs jeux d'occasion, et j'en oublie surement.

Offline Ragnarok

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 425
  • Bonus Pute: 0
  • Cochonou, le bon saucisson comme on l'aime.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #888 on: 23 August, 2011, 22:44:30 »
Tu confonds pas avec Electronic Art ? (question sérieuse)

Offline gnocchi

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 448
  • Bonus Pute: 53
    • meeple.fr
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #889 on: 23 August, 2011, 23:27:03 »
Non mais j'ai été imprécis concernant la paternité du online pass (qui semble effectivement sortir de la tête d'EA), ce qui n'empêche pas THQ d'en être un early adopter
occasion : http://www.gamepro.fr/2010/08/25/multi/thq-pas-pitie-occaz/505345/
online pass : http://www.jeuxonline.info/actualite/26976/online-pass-thq
vendre des démos (et des tonnes de DLC derrière) : http://www.numerama.com/magazine/16896-les-futurs-jeux-video-seront-moins-chers-mais-moins-complets-selon-thq.html

Offline Ragnarok

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 425
  • Bonus Pute: 0
  • Cochonou, le bon saucisson comme on l'aime.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #890 on: 23 August, 2011, 23:41:08 »
En effet, j'ignorais cet aspect de THQ.

Par contre, dans la news de Silver, ils ne parlent pas d'online pass mais de season pass qui est, si j'ai bien compris le site de THQ, un code donné pour avoir acheté le jeu sur leur site et qui permet d'avoir du DLC gratuit supplémentaire.
« Last Edit: 23 August, 2011, 23:43:54 by Ragnarok »

Offline gnocchi

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 448
  • Bonus Pute: 53
    • meeple.fr
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #891 on: 24 August, 2011, 07:11:21 »
Certes mais ils parlent surtout de microstransactions (payant), planned DLC (payant), game add-ons (payant) and an in-game store (payant).
Que du nauséabond, donc.
Et un season pass ce n'est pas pour avoir du DLC gratuit, c'est juste du prépaiement de DLC avec éventuellement (mais avec THQ ça reste à prouver) une ristourne globale sur le lot

Offline Silver

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 260
  • Bonus Pute: 23
  • Belgian Connection.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #892 on: 24 August, 2011, 22:25:07 »
Le must reste les "consommables", j'ignore ce que c'est, mais si c'est un objet DLC utilisable un nombre limité de fois qu'on est obligé de racheter après utilisation, c'est le sommet de l'enculade.

Mais ça reste des rumeurs qui ont été démenties par Volition pour l'instant... Croisons les doigts.

Pour se donner de l'espoir :

Saints Row The Third : The Walking Apocalypse...

Offline Radical

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 260
  • Bonus Pute: 79
  • Une truite ?!!!!
    • De noir et de blanc
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #893 on: 25 August, 2011, 22:18:20 »
2h- 3h de jeu en une soirée, je vous le dis :



ce jeu IL ER TRO FOR
* Critique offerte par K3VIN Magazine *

Bon je développerai..... plus tard .........ou pas ...... en fait je préfère jouer avant  ;D

Mais croyez le vous pouvez y aller les yeux fermés  :)

Mario

  • Guest
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #894 on: 27 August, 2011, 01:11:25 »
En écho au post inaugural de ce topic, je me suis refait Mafia II, pour le platiner, et en très peu de temps malgré le mode hard. Je maintiens qu'il est vraiment beaucoup trop court et que son gameplay est partiellement moisi dans certaines phases. Mais après avoir joué à L.A. Noire, je crois que c'était le moment de me refaire un jeu aux allures de GTA-like dans un contexte historique identique, et je me rends compte que Mafia II est quand même bien foutu et crédible si on sait lui pardonner son moteur physique vieilli. C'est vraiment con que ce jeu manque d'un mode libre (automatique ou pas) car il a un beau potentiel mais incroyablement mal exploité. Et que dire de la difficulté, vraiment mal dosée: j'appréhendais le challenge en mode hard sur certaines séquences qui furent bien pénibles en mode normal, mais au final, je n'ai galéré qu'une seule fois et trouvé une technique infaillible pour contourner la difficulté de la phase concernée.

Par ailleurs, et puisque j'ai fini cette ultime quête annexe dans l'optique du platine, je trouve que partir à la recherche des affiches "Wanted" une fois qu'on a fini le jeu une ou deux fois est une quête assez sympathique, et ce qu'on choisisse de s'aider d'une soluce ou non. Ça fait visiter l'intégralité d'Empire Bay, y compris des quartiers ou bouts de map que l'histoire globale ne nous a jamais amenés à fréquenter, et découvrir du coup l'immense boulot des développeurs que la quête de base ne semble révéler qu'à moitié. Pour le coup, cette quête additionnelle vaut le coup d'être faite si on aime l'aspect "visite", et c'est très dommage que L.A. Noire ne contienne qu'une seule véritable chasse aux objets cachés à travers sa map, car on rate beaucoup de zones là où Mafia II cherche à nous faire visiter ses moindres recoins.

Toutefois, loin de moi l'idée de comparer Mafia II et L.A. Noire, les deux jeux n'ayant au final en commun que leur contexte historique (1947 pour la production de la Team Bondi, contre 1945 puis 1951 pour le titre de 2K) et leur côté vaguement GTA-like dans une ville ouverte typiquement américaine. Je préférerai infiniment la réalisation de L.A. Noire et son histoire, mais Mafia II ne doit pas être négligé tant il reste un bel hommage à l'univers du crime organisé sicilien. Un an jour pour jour après sa sortie, j'ai donc platiné ce jeu et vous conseille quand même d'y tâter, car il ne vaut vraiment plus rien aujourd'hui, ayant souvent été bradé à 15-20 € neuf il y a plusieurs mois. ;)

Offline Konino

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 720
  • Bonus Pute: 0
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #895 on: 27 August, 2011, 13:48:28 »
2h- 3h de jeu en une soirée, je vous le dis :



ce jeu IL ER TRO FOR
* Critique offerte par K3VIN Magazine *

Bon je développerai..... plus tard .........ou pas ...... en fait je préfère jouer avant  ;D

Mais croyez le vous pouvez y aller les yeux fermés  :)

Gros plussain! Je ne pense qu'à y jouer depuis que je l'ai gouté!

Offline Konino

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 720
  • Bonus Pute: 0
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #896 on: 28 August, 2011, 21:50:41 »
Je double poste et c'est ma joie, mais c'est pour revenir sur Deus Ex 3.

Plus j'y joue et plus j'ai envie de rejouer au premier. Je retrouve bien la moelle du 1 mais la carcasse autour n'est plus du tout la même. Comme ces bonbon sans marques que l'on mange, qui ont le gout de la marque... Mais avec un arrière gout de contrefaçon derrière.

Déjà le placement de skill dans l'usage des armes qui n'est plus là me manque. Et puis j'ai l'impression que tout à été mis dans le piratage d'ordi. Ou est le crochetage de serrure?
Bref, ce n'est que du chipotage. Le jeu est très bon. Mais il souffre encore trop de la comparaison avec son ainé... :/

Offline JackoLantern

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 596
  • Bonus Pute: 8
    • Je vis des hauts
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #897 on: 28 August, 2011, 23:22:13 »
Petit debrief sur le même jeu, sur lequel j'ai passé mon dimanche après midi  :D

C’est muni de quelques améliorations cybernétiques et dans la peau d’Adam Jensen que l’on retourne au charbon. Et on a envie de dire qu’on se lance dans la suite des aventures initiées par JC Denton aux alentours de 2052 (2000 pour nous pauvres gamers ancrés dans notre époque) sauf que, en l’occurence, il s’agit ici plus d’une préquelle, pour l’aspect temporel tout du moins puisque cette aventure se déroule en 2027 et aux côtés d’un nouvel avatar.

Pour préciser la chose, il faut planter le décor et là, il faut bien le dire, Eidos Montreal a réalisé un travail sur le decorum on ne peut plus impressionnant. On navigue dans un univers que l’on sent très inspiré du Blade Runner de Ridley Scott et de sa dimension cyberpunk, oppressante, sombre, grouillante des populations qui rejettent les augmentations et leurs possesseurs.

Les graphismes sont d’ailleurs un des points forts du jeu puisque l’immersion est immédiate. Les intérieurs des bâtiments font l’objet d’un soin particulier et l’on sent que Square Enix est de la partie tant ces espaces fourmillent de détails.

Concernant le gameplay, il est extrêmement intuitif. Il est en effet très aisé de passer d’une phase purement FPS, en vue subjective, à une phase action de type Metal Gear Solid. D’ailleurs, pour ceux qui ont déjà pris en main Solid Snake (en tout bien, tout honneur, il va sans dire), on se sent presque en terrain conquis.

Vous avez ainsi le choix entre la jouer gros bras et gâchette facile ou bien la jouer infiltration (avec des séances de hacking des systèmes de sécurité super sympa) et dissimulation des pauvres qui ont eu l’honneur de vos poings, sans que mort s’en suive bien évidemment - spoiler trophée/succès : (un trophée/succès est d’ailleurs prévu pour les pacifistes).

Autre point fort du jeu, l’aspect aventure/RPG. Comme dans les jeux estampillés Square Enix, il vous est loisible de vous cantonner à la quête principale mais aussi de vous atteler à des quêtes annexes qui vous permettront de remporter de précieux points d’expérience. Points d’expérience qui permettront d’améliorer les augmentations on ne peut plus nombreuses.

Pour les points qui pêchent, il faut noter quelques temps de chargement un peu longs, ce qui est un comble sachant que le jeu est chargé sur le disque dur de la console. Par ailleurs, les modélisations des PNJ ne sont pas toujours du meilleur effet mais ça reste tout de même un détail devant la richesse graphique du titre. Dernier point un peu incommodant (mais ça tient plus de votre serviteur du coup) : le choix de la touche carrée pour valider … pourquoi la touche carrée alors que la touche X tombe directement sous le pouce ? Non mais j’vous jure.

Passées ces quelques broutilles, c’est une belle et grande aventure que nous offre le duo Square Enix/Eidos Montreal pour cette rentrée avec des heures de jeu en perspective.

Deuxième jeu next gen d'affilée sur lequel je prends mon pied, ce qui est assez notable pour le dire. Et dire que ça me permet de financer Batman Arkham City à venir....


Offline Sirithang

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 411
  • Bonus Pute: 18
    • Réalité Fictive
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #898 on: 29 August, 2011, 11:05:06 »
Les graphismes sont d’ailleurs un des points forts du jeu puisque l’immersion est immédiate. Les intérieurs des bâtiments font l’objet d’un soin particulier et l’on sent que Square Enix est de la partie tant ces espaces fourmillent de détails.

Square Enix a seulement réalisé les cinématiques et n'a à aucun moment prit par au design / réalisation du jeu. Je tiens a le préciser avant qu'on encense encore square pour un truc qu'il n'a pas fait...

Offline JackoLantern

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 596
  • Bonus Pute: 8
    • Je vis des hauts
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #899 on: 29 August, 2011, 11:33:15 »
Je ne voulais pas dire qu'ils les avaient réalisés mais le fait qu'ils soient à la production, a certainement du entrainer quelques consignes  ;D