Author Topic: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this  (Read 284119 times)

Offline rodshin

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 597
  • Bonus Pute: 13
  • Suikoden Lover
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1545 on: 16 June, 2021, 22:39:39 »
Tu en as pour 70h facile sachant que la première fin est une fausse fin.

Mais après j'ai adoré la structure classique on retrouve tout ce qu'on aime dans un Drake (et tout ce qu'on déteste pour ceux qui honnissent la série)

Bref dis toi que tu en es toujours qu'au tout début de l'aventure :)

Offline MitlaMit

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 540
  • Bonus Pute: 55
  • Snacky Chan
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1546 on: 17 June, 2021, 12:43:43 »
Je suis très chaud pour Metroid Dread, Samus contre l'arrière-boutique de l'Apple store c'est ma came :D

Et puis team Viewtifulink, Mercury Steam avait fait de belles choses avec Samus Returns,je suis content de voir que cette direction reste explorée.

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 287
  • Bonus Pute: 1785
  • Rétro compatible
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1547 on: 17 June, 2021, 21:11:58 »
Tu en as pour 70h facile sachant que la première fin est une fausse fin.

Mais après j'ai adoré la structure classique on retrouve tout ce qu'on aime dans un Drake (et tout ce qu'on déteste pour ceux qui honnissent la série)

Bref dis toi que tu en es toujours qu'au tout début de l'aventure :)

Parfait pour moi alors  ;)
Et je viens de découvrir le village des Chronobidules, passage très sympathique et presque nostalgique avec l’esprit 16 bits, j’adore!
Vive l’aventure !  :D

Offline Z-Master

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 057
  • Bonus Pute: 19
  • C'est ta mère Mother
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1548 on: 28 June, 2021, 22:42:39 »
Du coup j'ai pas mis ma réaction à l'annonce de Metroid Dread.

En tant que fan de Metroid, je tiens à dire que AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PUTAIN OUI.

En tant que fan de Metroid qui a aussi joué à Metroid Other M, j'ai peur quand même que Yoshio Sakamoto arrive à ruiner le jeu par un scénario nul.

Alors que c'est le même qui a écrit les excellents jeux que sont [ceci est une transition] Famicom Detective Club I et II, dont les remakes sont sortis sur Switch !



J'ai refais le 2ème (qui est une prequel en vrai, vous pouvez faire l'un ou l'autre en premier ça change pas grand chose) et je suis en train de découvrir le premier.

Le gameplay a-t-il plus mal vieilli qu'un jeu Sierra ? Totalement. Mais c'est des intrigues policière à la Dario Argento (vrai inspiration pour le coup) bien ficelées, une ambiance souvent ouf, et une présentation assez dingue. Sincèrement, par rapport à des Phoenix Wright et autres visual novel souvent répétitifs dans la mise en scène, les Famicom Detective Club se renouvèlent sans cesse, et encore plus dans le remake on a l'impression d'avoir un petit dessin animé interactif.

Ils sont encore un peu cher, mais je vous les conseille vivement toutefois. On doit Phoenix Wright à ces jeux (entre autre), et plein d'autres visual novel (Un jour je vous parlerai de 428 : Shibuya Scramble), et c'est un pan de la culture vidéoludique japonaise dont on a que peu de choses traduites mine de rien.

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 357
  • Bonus Pute: 150
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1549 on: 07 July, 2021, 09:11:31 »
En attendant de trouver le bon gros open-world RPG qui sucera ma moelle pour les prochains mois, et avant de me mettre à Earthbound, j'ai ENFIN vraiment démarré Astral Chain.

Prosnie me l'avait offert l'an dernier et après les premières minutes enjaillantes j'avais laissé tombé devant la complexité du bousin.


Là, finalement, j'ai réussi à m'y remettre. Premier point : jouer en docké aide beaucoup. Le jeu est très chargé visuellement et le mode nomade n'aide vraiment pas à appréhender le truc.

Deuxième point: la première mission de tuto ne suffit pas, il faut au moins faire la seconde pour s'approprier les concepts.

J'ai réussi à m'accrocher et pour l'instant je continue doucement. C'est surprenant de trucs à faire, on est dans une vibe Nier Automata de ce point de vue-là : des objectifs secondaires, des trucs à ramasser ça et là, sans que ça soit trop envahissant.

Pour le cœur du jeu, là encore, vive Platinum : c'est la foire aux sticks et aux inputs. Ca bouge partout, c'est très ... démonstratif. Limite trop.

Donc bon. Je le prends comme une aventure sympa avec des trucs à ramasser dans les coins, mais je suis passé en mode "facile", parce que j'en ai marre de ces jeux Platinum Games où tu finis ton enchaînement de quadruple combats de boss avec des crampes aux doigts. Les mecs ont définitivement craqué leur slip.
Et le jeu est INUTILEMENT compliqué bordel, niveau interface, gestion des sauvegardes et revisite des lieux déjà faits, et certains combats sont quand même illisibles. Mais c'est surtout l'interface et le menuing et le débordement de micro-concepts qui est vraiment le point noir du jeu.

Mais pour un trip cyber-futur-Akirouille qui en jette sur Switch, ok.

Offline MitlaMit

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 540
  • Bonus Pute: 55
  • Snacky Chan
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1550 on: 07 July, 2021, 10:35:01 »
Je suis d'accord que c'est le bordel mis une fois qu'on a les concepts bien ancrés dans 'es doigts je trouve que c'est une expérience vraiment cool, et le point noir viendrait plutôt des phases de platforming douteuses que de la difficulté des combats... Bon le dernier boss c'est du foutage de gueule niveau difficulté ok.

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 357
  • Bonus Pute: 150
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1551 on: 07 July, 2021, 17:50:09 »
Oui oui, bien sûr. Après c'est comme pour Nier Automata : je ne dirais pas que les combats sont forcément durs, mais qu'ils sont fatigants. Physiquement, pour les doigts, je veux dire. Là j'ai pas encore eu ce cas, mais dans Nier j'ai eu des moments ou vraiment j'avais mal et je voulais que ça s'arrête, quoi.

Et oui les phases de plate-formes sont un peu flottantes et bof.

Offline Saria

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 432
  • Bonus Pute: 2
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1552 on: 15 July, 2021, 01:04:52 »
Dites, c’est moi ou le remake Switch « Aladin / Roi Lion » est bof / pas très jouable ?
Pourtant, j’étais sûre d’avoir adoré ces jeux sur SNES à l’époque. 
Ou alors c’était sur la MegaDrive de ma copine d’école ?

Sur Switch, au bout de 5 mn, j’ai lâché l’affaire…
Ma filleule de 11 ans était chez moi aujourd’hui et a voulu l’essayer…
Idem, elle a lâché très rapidement…

Offline rodshin

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 597
  • Bonus Pute: 13
  • Suikoden Lover
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1553 on: 15 July, 2021, 14:37:45 »
Le roi lion a des collisions foireuses et le niveau des singes/hippo est une horreur (ça m'a traumatisé petit mais j'avais réussi à le finir quand même) donc ça peut rebuter.

Pour Aladdin pas de souvenirs particuliers

Offline Fungus

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 380
  • Bonus Pute: 362
  • No retreat, no surrender, no refund.
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1554 on: 15 July, 2021, 15:57:11 »
A priori ce pack "remastered" contient deux versions du Aladdin Mega Drive (la seule adaptation 16 bits viable, rappelons-le) : l'originale et une "corrigée/Final Cut" d'après des remarques des développeurs d'origine. Tu as joué à laquelle ? Et puis, les jeux de plates-formes de cette époque, avec les joy-con de base ça ne doit pas être fifou non plus.

Offline Saria

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 432
  • Bonus Pute: 2
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1555 on: 15 July, 2021, 19:54:35 »
J'avais testé la version originale, il me semble.
Mais je joue pourtant avec la manette pro (pas fan des joy-con).

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 324
  • Bonus Pute: 82
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1556 on: 15 July, 2021, 21:58:18 »
Pour moi les hitboxes étaient déjà aux fraises à l'époque. C'était injouable mais c'était joli.
T'as pas une MD sous la main pour tester? Le Roi Lion tu peux tester sur SNES, c'est la même mayonnaise (ratée)
« Last Edit: 15 July, 2021, 21:59:53 by Pikazekiller »

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 357
  • Bonus Pute: 150
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1557 on: 29 July, 2021, 12:31:02 »
Hop, Astral Chain terminé.

C'était sympa. Le jeu a finalement réussi à me séduire là où je l'attendais le moins : sur les phases de début de chapitres, quand il vous lâche un peu la grappe et vous fait faire quelques petites missions dans un niveau urbain cyberpunk vaguement ouvert. Là on se pose, on a de l'ambiance, du background, c'est chouette.


Pour le reste : DES EXPLOSIONS POUM TCHAATCHAPIOU POUM SCHPRAAAF BBAMBAMABAM ZIOUUUUU PIOUPIOUPIOUjacuzziPIOU BRAAAAAAAAAAH


Il y a des passages vraiment relous, et notamment le scénario MON DIEU AU SECOURS CES SCENARS JAPONAIS A LA CON.


Les mecs passent les 3/4 de leurs dialogues à faire des punchlines lourdes de sous-entendus, et qui débouchent la moitié du temps sur des quiproquos (et donc, à terme, des pleurs de regrets.) Ca m'est de plus en plus insupportable de me coltiner ces jeux où le scénar' n'avance que parce que les protagonistes sont trop cons pour parler normalement et exposer leurs motivations.

Mais ceci mis à part, et une fois qu'on a accepté l'idée de la foire à la saucisse totale que sont l'interface et les 1500 possibilités d'inputs dans les combats, c'est un jeu bien pêchu et avec des moments vraiment très, très, très réussi, en mode plein la gueule. A faire.

Et bordel, ces passages en moto du love :

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 357
  • Bonus Pute: 150
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1558 on: 30 July, 2021, 22:38:22 »
J'ai aussi fini Yoshi's Crafted World, et au delà de l'aspect très roudoudou-mignon-pour les gosses, eh ben c'était très sympa. Ca reste solide niveau réalisation, y'a pas grand chose à redire, c'est évidemment un peu facile mais la fin se corse assez pour réveiller les vieux briscards. Et de plus, les stages ont plein d'idées pour varier un peu le gameplay ça et là donc on ne s'endort pas.

Pour autant on ne se disperse pas dans du grand nawak comme dans les jeux récents, ça reste de la plateforme 2D à l'ancienne qui se concentre sur de la plateforme 2D. Cool.

Un Yoshi's Trucchose solide, serein, tel qu'on pouvait s'y attendre et je peux vous dire qu'entre les Soulsborne et les jeux Platinum, ben ça rafraîchit TRES agréablement.  :D

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 101
  • Bonus Pute: 131
Re: [Nintendo Switch] Switch dreams are made of this
« Reply #1559 on: 31 July, 2021, 07:45:09 »
je peux vous dire qu'entre les Soulsborne et les jeux Platinum, ben ça rafraîchit TRES agréablement.  :D

Tu... Tu m'étonnes :D

Tant qu'à y être, un retour rapide sur World's end club.
Le jeu était annoncé comme étant fait "par les réalisateurs de Zero Escape", j'ai donc foncé comme un benêt. Ai-je bien fait ? Euuuuuuuh...

Non, clairement non. On est à mille lieues du modèle énoncé. Il s'agit d'un jeu à texte et à choix, avec BEAUCOUP de texte et PEU de choix. Dans les faits, il n'y a que deux voies possibles, qui s'entremêlent durant tout le scénario. Nos choix nous font prendre l'une ou l'autre, jusqu'à arriver à une mauvaise fin et recommencer les séquences pour faire le bon enchaînement. C'est vraiment faiblard, car Zero Escape proposait une multitude d'enchevêrements.
Entre chaque chapitre à texte chiant, des séquences de plateforme (?) mal fagotées, mêlant 2D et ersatz de 3D. Inintéressantes et mal foutues, elles occupent pourtant une grande partie du jeu.

Bref c'est un quasi tout droit pénible, dont les grosses ficelles du scénario sont si apparentes que c'en est gênant. Allez, j'ai été surpris une ou deux fois, on est loin d'un scénar' haletant.
Donc non, non et encore non. Si l'on a moins de douze ans pourquoi pas, l'ambiance gentillette barbe à papa colorée et le faux danger en carton peuvent convenir dans ce cas. Mais ces séquences d'action, mon dieu...