Author Topic: [Nintendo DS] Domination Suprême  (Read 169214 times)

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #630 on: 19 April, 2015, 11:28:47 »
En parlant de linker DS dur à trouver, quelqu'un aurait un tuyau pour toper un Super card DSTwo à prix correct ? Si j'ai bien compris c'est le nec plus ultra du genre, mais niveau tarification ça pique un peu sur le net (et les rares sites qui le proposent à un tarif "bas" ne m'inspirent pas la plus grande confiance)

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #631 on: 21 April, 2015, 00:55:30 »
Une soixantaine d'euros ça fait tout de même beaucoup, mais je note. Merci :)

Sinon, pour parler jeu, un titre dont le nom commence à être connu (?) : 999 qu'il s'appelle. Nine Persons. Nine Hours. Nine Doors. Et attention, c'est du lourd.
Un p'tit post de Bodom pour commencer.

5 jeux seulement sur DS...? Mission impossible, cette console regorge de perles.

Je vais tenter de jouer la différence du coup avec le meilleur jeu auquel personne n'a joué :

999 (9 Hours, 9 Persons, 9 Doors) en import US. Un graphical novel teinté de séquences façon "escape game" absolument fantastique. Le scénario est énorme, sorte de mélange entre Saw (9 personnes kidnappées se réveillent dans un bateau, et doivent jouer à un jeu morbide pour s'en sortir en moins de 9h) et les livres à la Dan Brown (comprendre qu'il se mêle à la réalité historique pour porter l'histoire). Je n'en dirai pas plus pour rien gâcher, mais si l'anglais ne te rebute pas, c'est un des meilleurs jeux de la console, à compléter avec sa suite, Virtue Last Reward qui lui est sorti en Europe (Vita et 3DS). Compte entre 20 et 25h pour compléter les différents scénarii et découvrir le fin mot de l'histoire.

Le contexte rapide de l'histoire, juste pour donner envie :

Tu joues le rôle de Junpei, un étudiant qui se réveille dans une cabine de bateau, une montre au poignet, celle-ci indiquant juste un 5. Très rapidement, il se rend compte que 8 autres personnes sont sur le bateau, eux aussi ayant une montre au poignet, chacun ayant un chiffre différent (de 1 à 9). Un mysterieux "Zero" leur apprend alors que pour sortir de ce bateau, ils vont devoir traverser des portes numérotées de 1 à 9, la neuvième, cachée, étant la sortie. Et ce avant 9h car le bateau coule petit à petit. Pour traverser une porte numérotée, les participants doivent s'unir de manière à ce que le nombre résiduel de leur montre soit égal à celui de la porte (exemple, les personne 2, 4 et 7 pourront ouvrir la porte 4 : 2+4+7=13 : 1+3=4). S'ils ne respectent pas cette règle, la montre déclenche une bombe placée dans leurs entrailles. Derrière chaque porte, une nouvelle pièce plein d'énigmes façon point & click, et d'autres portes, avec d'autres nombres... À toi de choisir avec qui tu t'allies, qui tu laisses derrière, sachant que tes choix influeront grandement sur l'histoire (5 fins différentes).

Le principe est posé et je ne le répèterai pas. J'ai pour l'instant joué environ trois heures, et un mot me vient à l'esprit : glacial. Ouaip, glacial. Car ce jeu, son scénario et son ambiance, me glacent littéralement le sang. J'en suis retourné. J'ai une sainte horreur des films d'horreur, des scénarios basés sur le glauque total, et forcément ce titre respire ces odeurs malsaines qui me figent instantanément. Petemul avait son Clock Tower, j'ai mon 999. J'ai à un moment même pensé à fermer la console et ranger le jeu, je me suis fait violence.
Et pour le moment, je pense avoir raison : le scénario est scotchant. Je n'en suis qu'à ses balbutiements, mais la pincée de suspense, de pétoche et de curiosité  opère particulièrement bien et l'envie de continuer reste la plus forte. Et ce malgré un point noir : le jeu est austère. Attendez-vous à du texte, du texte et encore du texte.

Donc du texte, du texte et encore du texte. Vu l'ambiance, ça se conçoit, mais on frôle tout de même l'indigestion, d'autant plus qu'il s'agit d'english 100%, on peut passer à côté de quelque chose si l'on n'est pas attentif. D'autant plus que -et ça m'a assez refroidi au début- le texte défile à une vitesse unique et c'est lent. Leeent. LEEEEEEEEEENT. Impossible de le zapper, de réguler la vitesse. Ce texte, on le subit, comme on subit l'atmosphère délétère qui se dégage de la cartouche. Et l'estomac se tord un peu plus, pris entre le coup de flip qui monte peu à peu et les caractères qui défilent progressivement. J'imagine qu'il s'agit d'une volonté des programmateurs pour insister sur l'aspect sombre et oppressant, si c'est le cas c'est réussi. Il faut juste s'y habituer, mais ça peut être rédhibitoire.
Quelque part j'ai l'impression de naviguer dans un sombre point'n click hentai des années 90 (fallait oser la référence ;D) vu l'austérité et l'habillage.

Bref, c'est très prenant. Il faut passer le cap de l'anglais et de l'habillage peu accueillant, se faire à l'esprit Battle Royale / Cube, mais derrière c'est juste prodigieux. Je sors d'un Prof Layton* et rien que la première énigme tient la dragée haute à un jeu pourtant spécialisé dans le genre. Chapeau.
Ajoutez à cela qu'il ne coute rien (Estarland, Play-Asia, même combat), vous devriez déjà l'avoir commandé. Hop.


* Prof Layton et le destin perdu, le troisième de la série. Superbe scénario, bien que trop partiellement prévisible, mais il fait l'affaire et donne envie de le torcher comme il faut. Les énigmes sont en revanche assez inégales et dans l'ensemble trop simples. Un bon petit divertissement qui tient la route :)

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 117
  • Bonus Pute: 72
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #632 on: 21 April, 2015, 08:59:34 »
Pour ta deuxième partie (et les suivantes) tu peux zapper tout le texte que tu as déjà lu à une vitesse phénoménale ;)

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #633 on: 02 July, 2015, 17:39:09 »
J'ai fini le jeu il y a quelques semaines. Un scénario extra, même si la "vraie" fin m'a laissé un chouïa sur ma fin.
Néanmoins j'ai trouvé cet article (anglais) qui parle justement de la réalisation de la fin du jeu et de son traitement tout particulier. Je trouve cette explication passionnante et d'un soin du détail particulièrement poussé si elle s'avère exacte :)

PS : c'est bourré de spoilers.

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #634 on: 23 July, 2015, 20:12:42 »
Se réécouter Ouendan (je ne sais pas pourquoi j'aime tant écouter de la jpop pour écrire de la science, allez savoir). Putain, les images qui reviennent, les périodes associées il y a 8 ans (et même certains patterns *fear*).

Bon c'est malin, vous avez réussi à me faire écouter les musiques du jeu et aussitôt donné envie de jouer à Ouendan. C'est malin.
Je comprends mieux ceux qui disaient qu'Elite Beat Agents était moins bon, les musiques sont de loin meilleures sur Ouedan (face aux mauvaises reprises d'EBA ce n’était pas compliqué vous me direz)

Souci, le premier est en rupture sur Play Asia, le deuxième coute un bras. Je vais éventuellement me tourner vers Ebay, les prix y sont plus coolos. Mais justement, entre les deux jeux mon coeur balance : ils sont de qualité égale ou l'un des deux vaut bien plus que l'autre l'investissement ?
Merci :)

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 117
  • Bonus Pute: 72
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #635 on: 23 July, 2015, 23:15:19 »
Le premier pour la gagne. Je trouve la setlist du deuxième beaucoup moins pêchue, et elle manque de Momusu.

Offline EcstazY

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 214
  • Bonus Pute: 96
    • [ NES Pas ? ]
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #636 on: 24 July, 2015, 07:16:41 »
Pika preche la verite. Je n'ai jamais reussi a m'interesser au 2, alors que j'ai plie le 1 dans tous les sens, et vibre encore a l'ecoute de chacune de ses chansons.

Fonce :)

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 542
  • Bonus Pute: 88
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #637 on: 24 July, 2015, 09:06:12 »
Je survalide les avis de mes compadres ci dessus. Le second n'est que la pale copie du premier.

Offline Yug

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 942
  • Bonus Pute: 63
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #638 on: 24 July, 2015, 10:27:13 »
Je dois avoir la boîte et notice du 1er qui traînent chez moi, donc n'hésites pas à le prendre en loose si ça te permet de faire des économies ;)

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #639 on: 24 July, 2015, 12:11:51 »
Merci, mais j'ai fini par le prendre sur Ebay. Ou plutôt "les prendre" puisque les deux étaient vendus ensemble à un prix correct.
(et du coup ma question initiale n'a plus le moindre sens, mais vos avis font bien plaisir en tout cas !)

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 542
  • Bonus Pute: 88
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #640 on: 24 July, 2015, 12:26:53 »
Tu ne peux même pas t'imaginer à quel point j'envie le plaisir que tu vas prendre à découvrir ce jeu. :)

Offline Gabbersteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 856
  • Bonus Pute: 258
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #641 on: 24 July, 2015, 13:35:30 »
D'ailleurs c'est fou, mais tous les ersatz de ce jeu (sur mobile, ou les versions looney toon, la version occidentalisée...) n'ont jamais réussi à atteindre la qualité du maitre.

Alors est ce lié à la bande son? Aux patterns? Je ne sais pas. Je ne sais plus.
« Last Edit: 29 July, 2015, 11:13:34 by Gabbersteff »

Offline Kirby_Bros

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 346
  • Bonus Pute: 99
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #642 on: 29 July, 2015, 02:37:51 »
Pas mieux que les deux du dessus.

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 164
  • Bonus Pute: 1815
  • Encaisseur de malus pute professionnel
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #643 on: 30 July, 2015, 11:34:04 »
Autre jeu, autre plaisir: Soul Bubbles terminé!
Il est malheureusement devenu rare que je parvienne à terminer les jeux que je commence, faute de temps et aussi d'obstination. Là j'ai pris mon pied de bout en bout. Un univers graphique enchanteur, une difficulté progressive et bien dosée, un challenge présent (pour terminer chaque niveau en S) et me voilà comblé.

Pour ma poursuite de la découverte de la logithèque DS, je vais attaquer Ghost Trick.
Et me remettre à MK en guise de pause, si mon cerveau souffre  ;D

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 699
  • Bonus Pute: 111
Re: [Nintendo DS] Domination Suprême
« Reply #644 on: 31 August, 2015, 20:18:03 »
D'ailleurs c'est fou, mais tous les ersatz de ce jeu (sur mobile, ou les versions looney toon, la version occidentalisée...) n'ont jamais réussi à atteindre la qualité du maitre.

Alors est ce lié à la bande son? Aux patterns? Je ne sais pas. Je ne sais plus.

Aucune idée non plus. Mais j'ai fini par triompher du mode normal (celui avec le mec au bandana rouge), le dernier niveau a été bien ardu. Oh oui. C'était bien coolos dans l'ensemble, je comprends votre euphorie car il se dégage une atmosphère bien délirante et une joie de vivre communicative de cette cartouche. Le jeu est bien mieux cadencé qu'Elite Beat Agents en tout cas.
Je me suis frotté au mode difficile, pour voir : eh bien ça envoie du pâté, je ne pense pas aller jusqu'au bout mais il a vraiment l'air de mettre la barre haut niveau challenge :)

Une bonne surprise finalement, merci les gens du Bien. (et maintenant je vais pouvoir passer au jeu des grenouilles, depuis le temps...)