Author Topic: De la vision de votre collection, 20 ans après  (Read 6693 times)

Offline Bodom

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 111
  • Bonus Pute: 52
  • Connard chaotique bon
De la vision de votre collection, 20 ans après
« on: 06 February, 2024, 11:52:35 »
Ça fait un moment que faire ce sujet me trotte dans la tête, maintenant que la part de discussions retrogaming de ce forum est probablement passée sous la barre des 10%, je crée donc ce sujet en forme de confession de mon histoire avec la collection rétro, le côté "gros sous" qui s'est invité sans qu'on le demande et avec lequel on est obligé de composer aujourd'hui, les quelques pensées que j'en tire, et l'avenir.

Mon histoire :
On est quasiment tous arrivés ici dans notre vingtaine, avec nos premiers salaires, notre nostalgie, et les lots de 20 jeux NES à 10€. L'époque du bonheur, où on pouvait récupérer les jeux qui nous faisaient rêver étant mômes pour 3 frans six sous, découvrir des perles cachées jamais sorties du Japon, et tomber des nues en voyant que certains pouvaient lâcher 70€ dans un Panzer Dragoon Saga.

Et puis d'un coup, tout à commencé à monter, tout doucement, sans vraiment qu'on sache expliquer pourquoi, mais inexorablement. Alors pour la plupart d'entre nous, j'imagine qu'une grosse majorité de la collection était déjà acquise. C'était mon cas, sauf qu'à ce moment (autour de 2010), je suis violemment tombé dans les Lego, qui revivait un nouvel âge d'or. Partant du constat simple que tous les jeux que j'avais acquis pouvait s'émuler, au contraire des Lego, j'ai revendu une très grosse partie de ma collection, ne gardant qu'une quinzaine de pièces chères à mon coeur (les A-RPG de la Megadrive, et 3/4 jeux Saturn).

Petite ellipse, nous voici en 2021. J'ai un énorme collection de Lego qui prend une place folle, une collection rétro qui avoisine toujours les 15 pièces et je n'ai rien suivi du marché des jeux rétro. Voilà que je me retrouve à Piriac, et là c'est la claque : voir autant de matos, de jeux originaux, de cartouches à enfoncer, il y a comme un déclic. Je veux une Neo-Geo, je veux une belle collection de jeux Master System et Megadrive, une PC-Engine, une Game Gear. Voilà que je me reprends à rêver de posséder certains jeux et de les finir sur support original, pour une raison que moi-même je ne parviens pas à m'expliquer, mais c'est comme ça. Maintenant que j'ai un peu plus les moyens, il est temps de me (re)lancer, mon premier achat sera un Phantasy Star IV, jeu que je n'ai jamais possédé car déjà en 2005 il valait un bon 30/40€. Je commence mes recherches et je découvre les prix : autour de 200€ complet. Bordel ce monde est devenu fou. Bon, je jetterai mon dévolu sur un bel exemplaire sans notice à 120€ (vu la gueule des notices Sega, on peut largement faire sans). Et puis ça a été l'engrenage, motivé par un collègue qui lui aussi rentre régulièrement des jeux Game Boy complets et "mint", je découvre Vinted, je mets des alertes sur Leboncoin, je suis reparti comme en 2005. Je me suis fait très vite un fichier de suivi de tous mes achats, ce qui me permets de savoir qu'à aujourd'hui j'ai dépensé un petit 20.000€ en tout. Rien que de l'écrire, je ne suis pas très bien ni très fier.


Ma vision de la valeur de ma collection :
Alors oui j'assume (vous l'avez ?) tout de même ces 20k, et je me rassure en me disant que cette collection, c'est juste la matérialisation de mon épargne, et que c'est quand-même plus fun qu'un livret A. J'ai eu des propos qui parlaient "d'investissement", et cela a d'ailleurs créé une petite friction à mon sujet sur le groupe, mais la vérité c'est qu'à aujourd'hui je vois avant toute chose cette collection comme un plaisir, autant visuel que ludique, mais aussi effectivement comme quelque chose qui ne perdra pas de valeur, en tout cas pas dans les années qui approchent. Ma collection, c'est une épargne avec laquelle je peux jouer.

Je ne la vois pas comme un placement cependant, car j'ai du mal à croire que les jeux peuvent encore monter de prix démesurément comme cela a pu être le cas jusqu'ici, et surtout ça supposerait que je compte la vendre un jour pour me faire un benef, ce qui n'arrivera jamais, sauf bien entendu cas de force majeure. En vérité je vois mal un Zelda en loose aller encore au delà des 50€ qu'il demande aujourd'hui. Mais d'un autre côté, je m'empresse d'acheter ce qui me plaît aujourd'hui, dans "la crainte" de me reprendre une vague d'augmentation et de ne plus pouvoir suivre.


Mes problèmes et cas de conscience :
Le plus gros problème qui se pose à moi aujourd'hui, et qui est probablement le même qu'une majorité d'entre nous, c'est le temps de jeu. J'ai un principe simple : je n'achète que des jeux auxquels je veux jouer. J'en ai strictement rien à faire d'avoir un Samurai Shodown V Special sur MVS, les jeux de baston c'est pas mon truc. Si aujourd'hui ma petite de 2 ans me demande beaucoup de temps, j'aimerais à l'avenir réussir à terminer un jeu retro par semaine. Sachant qu'on tourne pour la plupart sur 1 à 2h de jeu, ça reste jouable.

L'autre problème, très con, est que je collectionne du PAL. C'est comme ça, me demandez pas, c'est le côté nostalgique, tout comme je préfère Probotector à Contra. Sauf que qui dit PAL dit 50Hz. Alors toutes mes consoles sont switchées et les jeux qui le supportent ne posent donc pas de problème. Mais les autres, ceux qui ont été optimisés, m'amènent à chaque fois à un gros cas de conscience, du genre "t'as acheté ce jeu PAL, tu vas quand-même pas jouer à la version US sur ton Everdrive, car dans ce cas tout ton laïus de vouloir jouer à de l'original tombe à l'eau". Autant y'a encore de quoi se forcer quand on est sur un jeu en VF comme La Légende de Thor, dans le cas d'un Daytona USA qui a été optimisé à la truelle, c'est chiant.

Enfin, reste le cas de "que deviendra tout ça" quand je ne serai plus là. J'ai la chance d'avoir un fils qui est très branché retrogaming (et JV au sens large), et qui aime beaucoup Metal Slug, Spin Master, Virtua Cop, etc., donc généralement les jeux typés Arcade, mais je ne le vois pas lancer "La Manoir des Âmes Perdues" sur Saturn un jour. Pour être franc, je n'ai pas trop envie d'y penser.


Ma collection, à aujourd'hui :
Je pense avoir atteint un point où j'ai acquis la grande majorité de ce que je voulais. Bien sûr il reste quelques pièces que je recherche (Ristar, Golden Axe Warrior...), mais je pense être bien, et très franchement, j'ai de quoi jouer jusqu'à ma retraite et bien au delà.


Je suis donc fort intéressé d'avoir votre point de vue sur la chose, nul doute que beaucoup d'entre vous ont encore une très belle collection, mais comment la voyez-vous ? Avez-vous des jeux acquis car ce sont des "must-have" mais auxquels vous savez que vous ne toucherez jamais ? Pensez-vous vous en séparer ? La continuez-vous activement ? Etes-vous conscients de ce qu'elle représente financièrement aujourd'hui ? Et enfin, tout simplement, vous arrive-t-il encore d'y prendre un jeu pour y jouer ?

Merci d'avance pour vos retours  :-*

Offline NICOSMOS

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 240
  • Bonus Pute: 194
  • Snack-a-tac-atac
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #1 on: 06 February, 2024, 12:18:32 »
Ah ben c'est marrant car j'ai un article sur le feu qui brosse un peu une bonne partie de ces questions-là, puisque ça m'interroge aussi beaucoup ce rapport qu'on a à ces tonnes de cartouches en plastiques qui ne sont techniquement plus vraiment nécessaires quand on veut jouer, mais fondamentales quand on veut collectionner.

Et je vais garder le développement pour mon petit article (comme ça, ça me motive à le terminer), mais personnellement, je vois ma petite collection (essentiellement des cartouches en lose, quelques raretés, des trucs communs, des trucs en boîte qui n'intéresseraient personne) comme le bilan d'une époque où j'adorais chiner ces vieux jeux dans lesquels je voulais soit me replonger, soit les découvrir, et j'ai toujours été débecté par le fait que de nombreux jeux étaient sortis de ces circuits de disponibilité pour l'enrichissement de quelques uns et tant pis pour ceux qui veulent y jouer. Comme on ne parle pas de matières premières, de nourriture ou de logement, ça ne suscite pas le même registre d'injustice, de colère et ça ne demande pas les mêmes actions, là on parle de vieux jeux (ayant plus ou moins bien vieillis) embarqués par des supports en plastique, c'est complètement dérisoire et dénué d'enjeux. Toutefois, au regard de ça, le jour où je fais le choix de me séparer de ce butin (ou d'une partie), je préfèrerai savoir mes Megaman X3 & co détruits et fondus plutôt qu'intégrés dans des circuits de spéculation, de vente, revente, etc, réduit à la valeur que des types voudraient en tirer. Soit il reste un jeu, soit il n'est plus qu'un amas de matières polluantes.
A moins de parler de prototypes ou d'exemplaires uniques, il est absurde d'avoir décidé que ces jeux valaient subitement plus cher parce que "plus rares" : ces jeux (en tant qu'objets) n'ont fait que s'user avec le temps, ne se répareront ni ne s'amélioreront jamais, ils ont des valeurs d'usages qui avoisinent le plus souvent le néant, etc.

Je m'arrête là, je sens que tout le monde va dire des trucs intéressants, y'aura peut-être moyen de développer par la suite, et tout ceci nourrira la réflexion que je fournirai prochainement :D
« Last Edit: 06 February, 2024, 13:43:18 by NICOSMOS »

Offline Garburesteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 491
  • Bonus Pute: 287
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #2 on: 06 February, 2024, 14:28:01 »
Moi je vends à perte ici et je m'en branle.

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 098
  • Bonus Pute: 168
  • Unique, comme tout le monde.
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #3 on: 06 February, 2024, 15:06:26 »
Marrant, on en parlait avec Prosnie et Melchior au retour de Piriac. En ce qui me concerne, ma "collection" c'est surtout la revanche sur les jeux que j'ai pas eu étant enfant. Aucune notion d'investissement ou de spéculation là-dedans : je n'ai de toute façon pas l'esprit commerçant, ça me fatigue de vendre des trucs, même si j'ai sûrement de quoi payer mon loyer pour quelques mois au fond de mes cartons. Question de personnalité.

Et de fait je joue peu en dehors des rassemblements de Nespasiens : chez moi c'est PC / Switch / PS5. Question, cette fois-ci, d'encombrement. Je garde mes consoles pour les grandes occasions, une soirée particulière avec des amis spéciaux par exemple.

Du coup il y a quelque chose de vain dans cette accumulation, oui, en dehors de quelques jeux qui ont une saveur particulière uniquement sur leur support, ou qui sont mal émulés. Je ressens tout de même un frisson particulier à lancer Super Castlevania IV sur ma Super Nintendo, plutôt que sur la collection Switch.

Le jour où le besoin de pognon ou de place sera pressant, je me séparerai de tout ça, avec des regrets (parce que l'accumulation elle-même a sa propre histoire, comme ces fois où je revenais d'un Cash Converter avec un exemplaire de chaque jeu de foot disponible "juste pour le lulz", ou ces jeux donnés par certains d'entre vous) mais je sais que je survivrai et que les jeux ne sont jamais perdus, sauf gros blackout synchronisé des serveurs de ROMs du monde entier.

Après, pour certaines machines, j'avoue développer de plus en plus un réel plaisir d'investigation : la Videopac et ses accessoires bizarres, mais aussi les vieux ordinateurs d'avant l'hégémonie PC/Mac. Peut-être le côté "programmeur" en moi qui s'éveille. Donc là j'aime trouver des vieux machins, mais là encore c'est pas pour la collec, c'est pour trouver un truc qui marche à tester. Si les jeux et les machines sont en état dégueu, je m'en fous.

Mais voilà, moi, ma collec', c'est plutôt un amas de "trucs qui me faisaient tripper" pas trop organisé ni mis en valeur. D'ailleurs le terme même de collection, voilà, brmpf.
« Last Edit: 06 February, 2024, 15:09:20 by PeteMul »

Offline Ti / Jean

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 753
  • Bonus Pute: 72
  • hop
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #4 on: 06 February, 2024, 15:14:25 »
Moi je vends à perte ici et je m'en branle.
Pareil :D


Plus sérieusement. J'ai eu une consommation quasi boulimique de cartouches au milieu des années 2000 : j'étais en région parisienne, avec un salaire me permettant enfin de me lâcher à une époque ou le retro ne coutait rien, un camarade d'aventure pour les broc' (coucou Fred !)... Bref, tout était réuni pour faire une GRANDE collection.

AU final, presque 20 ans plus tard... en fait je m'en fout. Presque tout ce que j'ai acheté à l'époque me laisse froid, un bon 80% des jeux ne sont jamais allé dans une console à part pour tester la cartouche, je n'ai plus le temps de jouer, et pas la place de laisser le matériel installé à plein temps.

De plus Paris, je suis relativement isolé : pas de retrogamer autour de moi, pas trop de raison de ressortir les machines. Aucune brocante,  donc rien à leur donner. Ce qui est paradoxal cést le manque de temps et en même temps l'envie de retrouver le frisson des brocantes et des trouvailles de cartouches jamais eues ou vues.

J'ai déjà nettoyé de revendu une partie de mes machines, il faudra que je fasse la même chose pour les jeux. Mias il y en a pas loin de 1000, l'IPF* me frappe à chaque fois. Je compte garder mes jeux, ceux que j'ai eu minot, Même si ils sont ultra courants. Même s'ils sont mauvais. Ce sont mes jeux, mes souvenirs. Tout ce qui est arrivé dans ma collec après les années 2000 est arrivé sans la valeur émotionnelle et mémorielle, je n'aurai pas grand mal à m'en séparer. Pas pour l'argent, non, vu les tarifs que je pratique ici (et je me vend qu'ici car comme Bodom, je ne souhaite pas alimenter le marché des crevards), par manque de place, et d'intérêt.

Par exemple, gamin, je n'ai jamais eu de consoel de salon Nintendo, ma première fut la Gamecube. Tout ce qui est sorti avant, à part quelques jeux partagés avec les cousins (les Marios de la NES, les Zelda, Ducktales...) ne réveille aucun écho.

Je suis gentiment en train de me diriger vers des consoles lourdement moddés (parce que j'adore bidouiller) avec un Everdrive ou ODE. Une façon de me séparer des jeux physiques mais pas des jeux tout court. Même si c'est vain, puisque de totue façon, je n'ai pas le temps pour le rétro. Actuellement c'est surtout Steamdeck et 2/3DS avec ma fille.

[parenthèse]
Pour les pisse froids (il n'y en a pas ici, mais j'ai déjà eu la réflexion par ailleurs) qui me disent "ouiiii mais c'est du pirataaaaage"... Ok, je n'ai plus les supports originaux. Mais ça fait longtemps que Sega ne gagne plus un kopek sur une cartouche de Gain Ground, je ne vois pas trop qui je lèse. Dans le même temps je me refuse pour ces même raisons à craquer une machine "vivante", encore commercialisée.
[/parenthèse]


* Incommensurable Pouvoir de ma Flemme
« Last Edit: 06 February, 2024, 15:20:57 by Ti µ&÷® »

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 098
  • Bonus Pute: 168
  • Unique, comme tout le monde.
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #5 on: 06 February, 2024, 15:28:58 »
Ouais le piratage je pense que par ici on a assez investi au cours de notre vie dans toutes ces compagnies de JV pour être assez sereins moralement (mais c'est pas bien, hein, ne faites pas ça, pas fermer forum à nous Monsieur CIA)  :)

Offline Shadowwmax

  • Snack of Quality
  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 264
  • Bonus Pute: 28
  • Cadencé à 3.25Mhz
    • Maxime's website
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #6 on: 06 February, 2024, 19:15:59 »
Je suis régulièrement tiraillé ces problématiques, j'ai commencé a collectionner en 2003 avec une Megadrive d'un camarade de collège, puis je faisais religieusement les brocs et les cash a dépenser l'argent de poche qu'on m'accordait ;D. Les jeux ne valaient rien, étaient presque tous au même prix.

A la base je collectionnais surtout la NES car c'est ma console d'enfance, mais je touchais un peu a tout, et il y avait cette nouveauté de la découverte: une version d'un jeu sur une autre console, une exclu dont je n'avais jamais entendu parler, ou vu dans un magazine, etc...

En 2014 (deuxième année d'université ? Donc encore étudiant sans trop de budget, malgré les prix qui montent petit a petit), je dépassais les 1000 jeux dans la collec'
Puis j'ai eu un boulot et un salaire, ca a un peu déraillé. J'ai eu des périodes Game Gear, Saturn, NES... avec l'optique de compléter les fullset, j'ai acheté beaucoup de merdouilles et shovelware qui font de belles lignes sur mon tableur.
J'en suis rendu a 8572 jeux, 4776 livres et magazines (Pas que consoles, je touche aussi beaucoup aux micros).

Comme Bodom, j'ai garde un Excel avec l'évolution des dépenses a chaque fois que j'achète / vends un truc pour la collec' (commencé en 2015) pour garder un œil dessus, j'en suis rendu a presque 17 000 balles.
Ca fait un sacre chiffre, mais ce n'est au final "que" ~160 euros par mois pour un hobby.

Pour ce point de vue "d'épargne" involontaire, j'ai un exemple concret : j'ai vendu un paquet de doublons, jeux "rares" et consoles début 2022 pour constituer l'apport pour un appart', c'est ridicule...  :D

Par contre, quand j'en achète je ne vois pas ca comme un "investissement", c'est un actif au même titre que tout les trucs qui se collectionnent. Y'a des frais, les prix fluctuent, et a terme les supports se dégradent ("bit rot" sur les nouvelles générations de cartouches, "disc rot" sur les supports CD, condensateurs et piles qui fuient, lasers qui foirent, usure...).
Et surtout, l'intérêt que portera la génération de joueurs sans médias physiques sur ces trucs n'est pas acquise, surtout a ces tarifs.

Maintenant, je me suis bien calmé dans les achats compulsifs, mais je suis régulièrement quelques mots clefs a la recherche de bonnes affaires, ou lubies personnelles.

Je collectionne aussi beaucoup plus sur micros (Amstrad, Oric, etc, et d'autres plateformes plus exotiques). Il y a des sous-set de collection (Genre "Tous les jeux de l'éditeur Français XY") qui sont autrement plus compliqués a trouver qu'un Panzer Dragoon Saga ou Lethal Weapon NES, ou il suffit d'aligner les billets pour en avoir un.
Il y a la des choses vraiment introuvables, et parfois pas disponibles en ligne car vraiment obscur et ou personne n'en a fait un dump en 30 ans. Cette chasse la renouvelle un peu l'intérêt pour moi, le plaisir de compléter mes étagères, et les bases de données :D. Apprendre a faire des dumps et des scans corrects, contribuer a la communauté.

Maintenant au niveau problématique, ou cas de conscience, c'est surtout au niveau de la place que du manque de temps. C'est une vraie névrose car je ne joue presque pas et je n'en ai pas l'envie, mis a part de très rares occasions. Et quand je le fais, c'est souvent rapidos avec un émulateur.

Par contre, c'est bien organisé: les jeux sont référencés, classés, archivés. Je sais ou ils se trouvent, et j'ai de belles étagères. Mais je n'ai plus de place du tout pour le moment. C'est stocké a la campagne, ça prends 3 pièces et une partie du sol, plus et ça déborderais sur l'espace de vie dans la maison.

J'ai bien pensé a Marie-Kondoter la plus grosse partie en ne gardant que la substantifique moelle et de m'y tenir sans se priver. Mais il y a aussi le plaisir de posséder. Il faut travailler la dessus, je retourne sur le divan :D
« Last Edit: 07 February, 2024, 10:24:35 by Shadowwmax »

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 424
  • Bonus Pute: 88
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #7 on: 06 February, 2024, 23:48:53 »
J'ai hâte que les enfants soient partis pour rouvrir les cartons où tout est rangé et m'émerveiller comme au premier jour sur tous les trucs que j'ai oublié :D

Offline jungrock

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 115
  • Bonus Pute: 24
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #8 on: 07 February, 2024, 10:23:34 »
Je partage pas mal de points de vue avec Bodom.

Je suis arrivé ici fin 2004/début 2005 au début de ma collec et j'a jamais lâché. Beaucoup de jeux sont aujourd'hui inaccessibles mais en contrepartie le monde de la collec est aussi beaucoup mieux documenté : pas de risque d'acheter une version US si une version FR (même très rare) existe (évidemment chacun collectionne comme il le souhaite, les versions qu'il souhaite).

Là où je serai moins certains c'est, "j'ai dépensé 20k donc ces 20k je les ai sur mon étagère".
Je me suis toujours dit la même chose, même si je ne revends que très très peu des jeux de ma collec. Quoi qu'il en soit entre 2015 et 2020, je sortais un jeu sur un groupe au bon prix (ebay vente réussie moins 10 à 20%) ça partait dans la journée. Aujourd'hui ça prend des mois.
Et il est là le problème : tout vaut cher mais peu de jeux se vendent, beaucoup de pros brassent un gros volume (vendre quotidiennement 1 jeu sur 1000 quand on en a 1000 en vente c'est vendre un jeu/jour). Finalement on est dans une situation de "marché bloqué". Ce n'est pas de l'immobilier où quand les prix baissent les gens vendent quand même bah parce qu'ils déménagent, là ils vendent pas, bah pas gave, ils gardent...

Je constate même une baisse (ET IMPORTANTE) sur les jeux rares (hors grosse license), voici mes exemples :
Gun Nac (NES US) se trouvait pas en dessous de 1000, il y a aujourd'hui des achats immédiats autour de 600 sur ebay us
Over Horizon NES je le voyais à 500, je viens de l'acheter pour 300.
Popful Mail (Mega CD US) qui tournait autour de 1000 : il s'en est vendu 2 pour 450 ces 2 derniers mois
Majyuouh king of demon (SUper Famicom) se vendait aussi entre 800 et 1000, aujourd'hui j'en suis un à 450 qui ne part pas !
Biomiracle (Famicom) que je ne trouvais pas à moins de 2000, je l'ai toppé cet été à 700.
L'arme fatale game boy se vendait 1500 euros (un des jeux les plus rares du set FAH), j'en ai moi même vendu un (car jeu pourri) pour 700, aujourd'hui à 400 personne n'en veut. (alors celui là ça s'explique c'est un jeu pourri de fullsetteur et les acharnés ont fini leur fullset ou l'ont déjà)
Je suis aussi sur beaucoup de groupes facebook d'enchères et depuis quelques mois absolument TOUS les objets n'atteignent pas le prix de réserve du vendeur et de beaucoup (récemment un Burning Ranger saturn : enchère max à 20 et pris de réserve à 250!!!)

Alors évidemment, Mario, Zelda, Pokemon (quelle blague ça aussi) cela ne baisse pas, l'AES ça continue de se vendre à prix lunaires, les prix ne retomberont pas au niveau de 2005 mais sur certains jeux on est déjà bien en dessous de l'avant covid (exemples ci dessus)


Offline ɯɐʇ

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 002
  • Bonus Pute: 113
  • ?x???? ¡¡¡¡¡
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #9 on: 07 February, 2024, 10:40:52 »
clairement le marché s'est "professionalisé" comme dans l'art on a des noms et un mario sealed pourra se vendre des milliers d'euros alors qu'un jeu vraiment rare (typiquement over horizon, il court pas les rues et pourtant c'est un excellent jeu !!) qui ne fait pas rêver grand monde, n'attirera pas d'acheteurs.

j'ai lâché l'affaire vers 2004 pour ma part (comme un peu tout le monde j'avais acheté les jeux que je souhaitais avoir), j'ai remis le nez dedans en 2021 pour mon déménagement vu que je voulais faire un peu de tri, et au vu du délire, j'ai vendu quelques pièces "sealed" dont je me foutais royalement, et à des prix abusés, mais je n'ai même pas pris la peine de vendre les jeux qui n'étaient pas dans un état exceptionnel.

aujourd'hui, ceux qui restent sur le marché sont des acheteurs, pas des joueurs (en tout cas pour ce qu'on a pu collectionner il y a 20 ans... peut être que la collec DS / wii / PS3 c'est différent, aucune idée tiens)

Offline super8

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 290
  • Bonus Pute: 27
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #10 on: 07 February, 2024, 11:26:58 »
Dire que je me suis vraiment plongé dans le oldisme dans les années 2000, car je n’avais pas les moyens de jouer sur les consoles récentes. Ma mère n’étant pas trop fan des JV (comprendre pas le droit de demander des JV à Noël) et n’ayant pas beaucoup d’argent de poche, c’était génial de choper un Sonic 3, 10 ans après sa sortie pour 10-15€. Sonic est un mauvais exemple car la cote n’a jamais décollé, mais quand j’entends parler de prix du oldisme en general, actuellement, ça me dégoûte.

Ma collection est dans une pièce où je ne vais pratiquement jamais, à peine mise en valeur. Par contre, je pense ne jamais avoir autant joué de ma vie d’adulte, en ce moment même, et je me plait à découvrir de « nouvelles » consoles (Saturn et MegaCD en ce moment). Donc ça me titille vraiment de revenir a l’essentiel : machines originales avec EverDrive et ODE, et leur accessoires (light gun, canne à pêche, etc.), et me débarrasser des jeux pour ce qui n’est pas essentiel (la Megadrive en ce qui me concerne) pour moi.

Savoir que certaines pièces valent 20 fois ce que je les ai payé, ça m’angoisse. J’ai l’impression d’avoir un trésor à protéger malgré moi, et si je pouvais me dégager d’une angoisse matérielle supplémentaire, ça serait un gros plus.

Pro-tips pour jouer plus : sortez vos consoles de vos gaming room, ayez-les sous les yeux au quotidien pour avoir envie d’y jouer !
« Last Edit: 07 February, 2024, 11:32:12 by super8 »

Offline Garburesteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 491
  • Bonus Pute: 287
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #11 on: 07 February, 2024, 11:32:46 »
Pour compléter ma réponse précédente inutile, j'ai toujours eu une approche " prends les jeux que tu aimais avant, ou bien ceux que tu aurais aimé connaitre". Sans tomber dans le coté Boite notice mint et autre. J'avais pas mal de loose et de doublon.

Tout a été fluctuant selon les années, parfois je partais un délire GBA, puis Nes, puis megadrive...

Actuellement, je me fais quelques jeux SFC en boite, car j'adore leur style et j'avais aussi une attirance en étant ado pour le design des boites SFC : mais je prends des jeux qui me parlent, pas tout.

Je me suis fait aussi ma petite serie Saturn Jap à noel, voila ayé je suis content.

Comme Ti, je n'ai pas de scrupule à avoir des cartouches tipiakés pour partager un moment avec des potes ( "oh tu as bomberman 2 en boite, cool! Et le 3 il donnait quoi? A ben je sais pas, on va tester de manière ahem, tout en utilisant une SFC et un multipad Hudson)


Offline Nashou

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 728
  • Bonus Pute: 43
  • Barbu lambda à sweet rouge
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #12 on: 07 February, 2024, 13:03:23 »
Pour ma part j'ai commencé en 2001, presque tout arrété en 2007 et repris en 2019.

Ca me fait toujours mal de payer chaque jeu 2024 au prix de 10 jeux 2001 mais bon je suis toujours ravi de decouvrir le CARTON d'un jeu. La cartouche seule je m'en branle a vrai dire j'utilise mes everdrive a la place.

Je suis a un point charnière car je suis à 2 jeux du fullset Nintendo Nes Pal France (et 2000euros...). En creusant je me suis rendu compte que j'avais plusieurs choix non exclusifs :
1/ continuer a acheter des jeux et les variantes (Fra/fah/eec) et jouer au jeu des 7 differences. Je me suis apparu que c'etait ma collection x10 et que c'etait trop onereux. Du coup j'ai voulu me plonger dans la collection virtuelle/recensement ce que fait videogamegalaxy et j'ai voulu participer. Mais après avoir creuser et discuter avec certains je suis en desaccord total avec leur vision (je ne vais pas développer ici). En plus j'ai failli pleurer en me rendant compte qu'il y avait un serial matching entre les boites et notices Nes. Donc les recompositions "je garde la plus belle des 2 notices pour un jeu" est désormais banie. BREF monde de fou
2/ Je n'achete que le hardware pour jouer sur everdrive et m'amuser sur de l'obscure accessoire famicom (famicom basic, modem etc).
3 / je n'achete plus que les jeux provoquant précisément une histoire chez moi. Exemple je rachete CanonFodder car en plus d'etre fabuleux, il me rappelle un voisin a qui je le prétais.
4 / le plus fou : je retrouve mes exemplaires d'epoque. Exemple : je sais où est mon SMB3 et j'essaye de rentrer en contact avec son proprio (nostalgie puissance 1000).
Note : upgrader mes jeux existants pour qu'il soient plus beau / mint me passe a des miles away.

Voila je passe encore un plaisir fou a finir les vieux jeux ou essayer, comme powerdrive snes il y a peu. et comme je joue peu... j'ai matière.
« Last Edit: 07 February, 2024, 13:19:58 by Nashou »

Offline Ti / Jean

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 753
  • Bonus Pute: 72
  • hop
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #13 on: 07 February, 2024, 14:14:41 »
(en tout cas pour ce qu'on a pu collectionner il y a 20 ans... peut être que la collec DS / wii / PS3 c'est différent, aucune idée tiens)
Je pense que sur ces machines là le marché était déjà différent, "massifié" : tout ou presque est sorti en gros tirage, à part quelques pépites. Et il s'agit là de jeux pas trop trop connu, et souvent la côte (artificielle) ne flambe pas. Par exemple  Harry Hatsworth sur DS, bien chaud à chopper, mais qui part à 40 balles.

Offline super8

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 290
  • Bonus Pute: 27
Re: De la vision de votre collection, 20 ans après
« Reply #14 on: 07 February, 2024, 15:25:28 »
Heureusement que Limited Run & Cie font ce qu’il faut pour faire monter artificiellement les prix des jeux physiques des consoles récentes. Soit disant pour contenter les VRAIS gameurs qui jouent en physique. (Je peux pas les voir, ces cons).
« Last Edit: 07 February, 2024, 15:28:03 by super8 »