Author Topic: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.  (Read 775465 times)

Offline Tog

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 990
  • Bonus Pute: 92
  • Physicien le jour, Maitre-chien la nuit
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2865 on: 19 July, 2022, 18:27:40 »
Yakuza 7, il manque un truc: pouvoir se déplacer à vélo ( y en a partout)  parce que j'en avais marre de courir/prendre le taxi.

Offline NICOSMOS

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 100
  • Bonus Pute: 184
    • La case de Kaz
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2866 on: 21 July, 2022, 11:30:26 »
Je ne sais pas de quoi tu parles, mais si tu parles de ces gros objets avec deux cercles et des bâtons qui traînent dans la rue alors je pense qu'ils sont juste là en guise de clin d'oeil à la meilleure façon de se défendre dans Kiwami 2 :


En vrai je suis d'accord, un petit mode de transport alternatif ça n'aurait pas été de mal. Faut dire aussi qu'on a découvert TRES TARD qu'on pouvait déclencher des courses en taxis n'importe où depuis le smartphone de Ichiban pour 500 yens de plus.

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 624
  • Bonus Pute: 145
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2867 on: 21 July, 2022, 19:24:05 »
Eh ben moi je l'apprends en te lisant, tiens. Et moi aussi je trouvais la ville grave grande.


Je rajoute que moi j'ai vraiment été touché par l'écriture de ces vieux briscards de 40 ans et plus (!) qui doivent retrouver un sens à leur vie et une utilité aux yeux de la société. Je dirais même : ça a résonné en moi très très fort émotionnellement. Une grande réussite.

Là j'essaie le 5 mais vraiment le gap technique des 3-4-5 avec les autres est terrible. Je pense que je ferai les Judgement plutôt mais bon. Ils sont cher alors que les autres sont dans le GamePass :D

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 624
  • Bonus Pute: 145
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2868 on: 15 August, 2022, 13:45:44 »
Que ce soit sur Switch ou sur PC (coucou le GamePass) : voici
Citizen Sleeper
le jeu qui fait actuellement mes nuits blanches.






Si vous aimez la SF bien écrite, que vous êtes à l'aise en anglais, quie vous avez adoré Disco Elysium, je ne peux que vous le recommander.

Vous êtes un "SLeeper", une sorte de Replicant-de-Blade-Runner-mais-presque, qui débarque dans une station pour... survivre. Ça va vite prendre de l'ampleur vu qu'apparemment vous fuyez aussi une corporation qui avait décidé de vous liquider. Bon.

Pas d'animations, que des écrans fixes de dialogue, des jets de dés, une map de la station-anneau à faire défiler pour aller d'un point à un autre. Et pourtant, c'est vivant. Et pourtant les personnages vous rentrent dans le cerveau et dans l'âme.

Des choix, oui, des conséquences, oui, des échecs, oui. Il y en aura.

Tout se jouera sur votre capacité à optimiser vos tours de jeu : chaque tour fait avancer une horloge et des évènements. Et dans chaque tour, à vous d'aller voir qui bon vous semble, acheter des marchandises, jeter des dés - pré-lancés, à vous d'assigner celui que vous voulez à l'action que vous tenterez. Parfois des lieux ou personnages ne seront pas disponibles tant qu'un certain temps ne sera pas écoulé, bien entendu tout a des conséquences plus tard, des choses se débloquent, se verrouillent, c'est le feu.

Je viens de HURLER de frustration parce que j'ai foiré la quête d'un personnage que j'adorais, et j'ai éprouvé le besoin de faire une pause pour me remettre de mes émotions, c'est dire à quel point ce jeu m'a happé.

Franchement niveau implication et fascination par l'ambiance, on est sur du Disco Elysium-tier.

BOUFFEZ-EN.

Offline Mayo

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 641
  • Bonus Pute: 73
  • Je ne connais aucune snack de nuit à Mâcon!
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2869 on: 01 September, 2022, 15:04:32 »
Dites, vous en pensez quoi des 2 derniers jeux Tortues Ninjas,  Shredder Revenge et la compilation Cowabonga?

j’hésite beaucoup entre les prendre sur Xbox One ou sur la Switch.    les 2 titres sont vraiment identique selon le support, pas de ralentissement ou bug?   je me dit que si je les prend sur Xbox:  ca va faire bizarre sur une grande tele, niveau pixellisation  . mais si je les prends sur Switch,  ça va fatiguer les joycons rapidement.   #Dilemme

Offline Garburesteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 6 239
  • Bonus Pute: 275
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2870 on: 01 September, 2022, 21:17:39 »
La compil cowabunga est dispensable, on connait vraiment tous les jeux...oui y'a les ajouts qui vont bien (rewind, filtre...) mais les jeux nes sont datés, le vs sont bof...

Et la revanche de shredder, c'est fun au départ, mais on se lasse vite par rapport à un SOR4 et ça n'atteint pas le plaisir que l'on avait eu à poncer turtles in time sur SNES...

Si tu dois en faire un, je dirais shredder sur switch.


Offline wonderpanzer

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 497
  • Bonus Pute: 78
  • etre analogique vivant dans une 3r3 num3r1qu3
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2871 on: 01 September, 2022, 21:35:12 »
Moi je dirais plutôt sur la one si tu as un (très) grand écran : jouer à 6 sur projo, çà n'à pas de prix  8)

Offline Enker

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 272
  • Bonus Pute: 134
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2872 on: 14 September, 2022, 21:43:40 »


Ah punaise. Plus de vingt ans que j'attends ça. J'ai tant de fois rêvé de ce jeu sur Super Nintendo, un beat'em all / plateformes action en 2d qui aurait été parfait. Il y avait tout pour que ça fonctionne.

Et là on y est. Bon, c'est évidemment du tout 3d, mais ça a l'air d'être  un bon beat'em all / action (mais sans plateformes) qui a l'air totalement fidèle au manga. Juste parfait.
Beaucoup trop de cinématique et peu de phases de jeu dans cette bande-annonce, mais je ne sais pas pourquoi, vu tout l'amour mis dans l'adaptation animée du moment, ça m'a l'air bien parti !

Et puis ils ont rajouté la Switch aux supports jouables, c'en est trop pour mon petit cœur  :D
« Last Edit: 15 September, 2022, 07:33:31 by Enker »

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 367
  • Bonus Pute: 82
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2873 on: 14 September, 2022, 23:34:44 »
Alors c'est super chouette mais pourquoi ne pas avoir tout simplement fait un RPG classique? DQ XI avec un habillage Dai moi je signe tout de suite :D

Offline NICOSMOS

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 100
  • Bonus Pute: 184
    • La case de Kaz
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2874 on: 15 September, 2022, 11:45:30 »
Bon ça va être la teuf pour les Yakuza (licence qui se renomme "Like a Dragon") en 2023.


Mais pour l'heure, j'ai terminé Final Fantasy 7 Remake.


Vous savez, FF7, ce jeu auquel soit on y a joué à l'époque et éventuellement on le porte plus ou moins dans son cœur, soit on connaissait déjà FF avant et a été écœuré par l'engouement autour de cet épisode.
Moi en tout cas, en toute mauvaise foi, c'est un épisode que j'ai détesté avant d'y jouer enfin après l'avoir trouvé en brocante en 2010. J'avais été fasciné en 97 par des images du jeu chez mes cousins qui y jouaient à l'époque, mais après je suis passé à autre chose et surtout j'ai fait Final Fantasy Mystic Quest, 4 et 6 sur Super Nintendo et ils m'ont davantage imprégné.

Bon, FF7, sans la nostalgie c'est quand-même compliqué. OK l'histoire, ok les thèmes un peu plus contemporains, ok les personnages qui épousaient des archétypes plus en vogue, mais manette en main c'était un peu laborieux.

En tout cas FF7 Remake est sorti, par curiosité j'ai mis la main dessus et c'est en effet une toute autre proposition. On garde le gros de l'histoire, le jeu ne couvre qu'un petit tiers du jeu original (et oui la douille c'est qu'il faudra acheter les parties 2 et 3 du remake à 80 balles), mais l'un des changements les plus notables réside dans le système de combat. Comme depuis maintenant plus de 10 ans, le tour par tour a laissé sa place à un système hybride entre Beat'em all et points d'action. Difficile à résumer proprement mais ce n'est pas très important. Ici en tout cas, vous déplacez librement, vous avec une touche pour envoyer des coups à l'ennemi, une touche pour ouvrir le menu des sorts/compétences/objets, une touche pour mettre la garde, une pour les esquives et la possibilité de passer d'un équipier à l'autre pour synchroniser des attaques ou simplement varier les stratégies. Il faudra remplir la fameuse jauge d'ATB (qui à l'époque des FF sur Super Nintendo servait à faire patienter un personnage entre deux actions) pour avoir accès aux options Sorts/Compétences/Objets.
C'est plutôt dynamique, très sympa, les combats sont très vivants et c'est pas trop le bordel à l'écran en terme d'effets visuels.

Maintenant, à quoi on joue ? Et bien on joue à un jeu qui nous raconte comme Cloud, un ancien SOLDAT devenu mercenaire se retrouve dans un commando d'écoterroristes à l'assaut des réacteurs de la Shinra (qui était donc son ancien employeur), une entreprise qui extrait une mystérieuse énergie, la rebalance dans tout Midgar, une ville constituée d'un plateau supérieur pour les bourgeois et d'un plateau inférieur avec les bidonvilles. C'est une énergie dangereuse, certains membres de l'organisation s'opposent vivement à son utilisation, mais de l'autre côté, elle fournit de l'énergie à toute une ville. Toute métaphore ressemblant à bref tout ça c'est fortuit j'imagine.
Au fil des aventures, Cloud rencontre Aerith, une cueilleuse de fleurs qui semble être traquée par la Shinra également, à un moment la Shinra décide d'accentuer la répression envers les bidonvilles pour en finir avec Avalanche, le groupe d'écoterroristes sympas, Aerith se fait "enlever", faut foutre le bordel, traverser des labos la retrouver et quitter Midgar comme dans le CD 1 de FF7 et zou, fin du jeu.


Sauf que pas seulement, le personnage Cloud, taciturne et poseur comme pas deux est vrillé par des visions, des "flashbacks" ou des prémonitions, il n'est pas le seul, et on comprend que FF 7 Remake s'adresse par là à celles et ceux qui savent. Qui ont joué à l'original. Un peu comme Star Wars 7 ou les Rebuild of Evangelion, le but est de partir sur les mêmes bases pour en fait dévier et proposer une relecture voire une bifurcation par rapport à cette histoire que tout le monde connaît par cœur depuis 25 ans. C'est très bien, et en plus c'est soutenu par une mise en scène mais surtout des graphismes à couper le souffler. Les perspectives, les décors, les modélisations, c'est impressionnant, et je suis content pour les fans qui sont franchement gâtés. Comme je disais, je serais aux anges si on me servait un boulot de modernisation pareil pour Skies of Arcadia.

Je vais reposer la question, à quoi on joue ? À un J-RPG, ou ASSS d'après Mitlamit (aventure stratégique à sous-système), donc on se déplace dans des environnements, on déclenche des cinématiques, y'a des combats, puis rebelote, l'histoire nous demande sans cesse d'en activer la suite en faisant des tas d'aller-retours. Sauf que là, on n'a pas encore d'overworld, les environnements sont sublimes mais sont souvent des couloirs avec peu d'embranchement, et il n'y a finalement presque aucune rencontre aléatoire.
Donc premier grief à l'encontre du jeu pour ma part : puisque je passe mon temps à me faire guider d'une cinématique à l'autre, d'un dialogue de quête à l'autre, qu'entre temps je marche et que je ne peux pas éviter les combats qui sont sur mon chemins, mais que je ne peux pas non-plus aller chercher moi-même des affrontements (enfin si, dans une très légère mesure, et il y a également des quêtes annexes), je n'ai pas eu le même rapport à la progression de mes personnages dans ff7r que dans d'autres rpg. Dans les autres rpg finalement la seule chose qui appartient réellement à la personne qui y joue, en dehors des maigres choix d'embranchements scénaristiques, c'est la quantité d'heures avalées dans les combats pour monter ses statistiques, développer tels ou tels aspects de ses personnages, des équipements, etc, choisir d'être beaucoup plus fort que le niveau actuel du jeu, etc. Là, ce rapport est un peu anesthésié vu que j'ai fait globalement le nombre de combats décidés par le déroulement du jeu (modulo les quêtes annexes qu'on peut choisir ou non de faire).

FF7 c'est aussi finalement un j-rpg plutôt simpliste mais qui apportait quand-même sa petite mécanique à lui : les matérias.
Avant, la courbe d'apprentissage des sorts et capacités était plutôt linéaire, associée à la progression en niveau des personnages. Au niveau 5 le mage noir apprenait Feu, au niveau 6 il apprenait Foudre, au niveau 12 il apprenait Feu + et Foudre +, et au niveau 99 on avait un grimoire sur patte.
FF7 décide de changer un peu cette approche que FF6 était déjà un peu venue chambouler, mais sans la contraindre. Les matérias sont des objets à équiper aux armes et équipements en fonction du nombre d'emplacements disponibles dessus... et ils sont plutôt limités. Donc la matéria feu permettra au personnage équipé d'utiliser les sorts de feu, mais il ne pourra plus lancer ces sorts si on file cette matéria à quelqu'un d'autre. Et améliorer ces matérias en enchaînant les combats leur permet de dévérouiller les Feu+, les Foudre +, etc. Donc un peu gestion s'impose pour assigner des sorts à tel ou tel personnages en combat, ça permettait de grinder autre chose, et autrement, que juste le simple niveau des personnages.
(FF6 avait cette approche, on associait des espers à chaque personnage, sauf qu'une fois maîtrisés, le personnage gardait les sorts exclusifs ainsi appris).

Du coup, deuxième grief, c'est un système que je trouve personnellement chiant. Car quand on arrive devant un gros ennemi, qu'on se rend compte qu'on n'a pas équipé les bonnes matérias (on pouvait pas nécessairement se douter qu'il faudrait équiper des trucs de glace à tout le monde), bah on est bon pour subir le combat, le perdre et tout recommencer. Ou alors faire le combat en galérant en se disant juste "pas de bol, j'avais pas les bonnes matérias", mais je trouve que c'est une limite des matérias qui revient régulièrement en combat.

Troisième grief, comme c'est un J-RPG, il y a plein de sous-systèmes plus ou moins inutiles qui ne serviront que dans un donjon particulier, qui dans les faits proposent des petites variations ou contraintes pour renouveler l'exploration ou la construction d'un donjon, mais comme ça n'est jamais des énigmes ou quoi, c'est juste des trucs chiants (à mon goût) qui servent plutôt d'obstacles. Devoir utiliser des grues pour me frayer un chemin dans les égoûts ne me resservira plus jamais dans le jeu, c'était laborieux pour rien. Le dernier grand niveau, le laboratoire du docteur Hojo est plein d'aller retours, d'interrupteurs à activer pour permettre à l'autre équipe d'avancer, puis après on reprend le relai et brrrrrpplfplfplflpf, insupportable.

Et enfin, c'est : NUNUCHE.
J'ai été surpris que ce soit Aerith qui finalement soit écrite comme un peu taquineuse/marrante et finalement moins gamine, mais au secours le romances de midinettes, les personnages idiots mais gentils au fond, ça me gênait moins quand c'était des petits sprites mignons quand j'avais 9 ans, mais là j'ai pas envie d'incarner des personnage tirés de fanfics vendues à la Japan Expo, je sais que c'est Final Fantasy et qu'on coupera pas à une certaine dose réglementaire de niaiserie mais là je trouvais ça vraiment étouffant par moments.

Fort heureusement, y'a des moments pénibles, des passages un peu cringe dans l'histoire ou les dialogues, mais c'est quand même un sacré spectacle, une grosse baffe dans la tronche comme remake. Les musiques, l'esthétique, les ambitions, l'audace aussi de toucher au mythe, je regrette pas de l'avoir fait, et j'essaierai de faire les suites si je les trouve aussi dans un Cash à 30 balles.


Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 990
  • Bonus Pute: 13
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2875 on: 15 September, 2022, 13:14:04 »
My 2 cts : c'est pas la dose de niaiserie qui est devenue étouffante, c'est juste toi qui la supporte moins qu'avant. L'âge... ;D

Offline NICOSMOS

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 4 100
  • Bonus Pute: 184
    • La case de Kaz
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #2876 on: 15 September, 2022, 14:13:12 »
Il y a beaucoup de ça, naturellement :D