Author Topic: [DA] Les dessins animés qui ont marqué (en bien) notre enfance  (Read 3539 times)

Online Bast

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 404
  • Bonus Pute: 54
  • Alors, si t'en casses 4, ça va faire une omelette!
Salut à tous !

Mon fils va fêter ces trois ans et j'ai décidé de passer la vitesse supérieure en ce qui concerne les dessins animés, n'en pouvant plus de certaines bêtises pour enfants, et restant assez consterné par les dessins animés pour les plus grands.

Je souhaiterai que le format du topic soit le suivant : une sorte de quizz encyclopédique.

A chaque post, UN dessin animé présenté rapidement, une vidéo Youtube du générique français et un petit commentaire.

Rien ne vous empêche en début de post de mettre un commentaire sur un dessin animé précédent, mais les posts sans nouveau DA seront supprimés. En gros pour prendre la parole, il vous faut un DA.

Je commence ce matin avec mon fils à mater : les mondes engloutis

Les mondes Engloutis générique

De la même auteur qu'Ulysse31, musiques de Vladimir Cosma, on est en plein dans le oldies.

Un DA avec une ambiance particulière, rien que le générique me colle des frissons. 2 saisons de 26 épisodes de 26 minutes.

Si certains d'entre vous ne l'ont jamais vu : en gros les gens vivant au creux de la terre, lointains descendants du peuple du dessus, voit leur soleil, le Shagma, décliner peu à peu. Ils décident alors de monter une expédition à la rencontre des gens du dessus pour sauver leur soleil, à bors de Shag-shag, un vaisseau qui parle, emmené par Arkana, une humanoïde créée par les gens du dessous.

Les persos sont assez fous, les histoires souvent à portée sociologique, et dans mon souvenir rien n'est à jeter. Verdict après visionnage dans l'ordre du scénario (le coffret saison 1 de déclic images que j'ai est apparemment déficient à ce niveau là - je ne sais pas ce qu'il en est de la diffusion historique mais il me semble que c'était un peu décousu.

Bonus :

Les Mondes Engloutis - La Chanson des Pirates

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 222
  • Bonus Pute: 149
  • Unique, comme tout le monde.
Les Mondes Engloutis, j'avoue aussi que le générique, l'ambiance, et le scénario de certains épisodes sont complètement fous. Après, au revisionnage, certains trucs étaient vraiment barrés et chiants, mais dans l'ensemble, l'ambiance est super appréciable quand même.


Les Mystérieuses Cités d'Or, pour ma part. Sujet tarte à la crême, tant cette série est souvent admirée par les représentants de notre génération. En ce qui me concerne ce n'est ni plus ni moins que LE DA de ma vie.

Les Mystérieuses Cités d'Or - Générique (1982)

Alors oui, on connaît tous l'histoire : Au temps des conquistadors, 3 enfants (Esteban, Zia et Tao) - accompagnés de 3 marins (Mendoza, Sancho et Pedro) / aventuriers espagnols explorent le "nouveau monde" à la recherche de fabuleuses cités perdues, prétendûment en or.

Le héros, Esteban, enfant d'origine inconnue, semble avoir le don de "commander" au soleil (il sourit, le soleil apparaît. C'est fort pratique). Zia est une enfant Inca qui connaît donc tous les secrets de son peuple (notamment l'écriture codée. C'est fort pratique.). Tao est un descendant d'une civilisation oubliée (Mû, le pendant "Océan Pacifique" de l'Atlantide) et a donc une intelligence technique hors du commun qui lui permet d'inventer toutes sortes de machines et objets très ingénieux (et ainsi donner au groupe une avance technologique sur ses adversaires. C'est fort pratique.). Chacun des personnages a des raisons différentes de chercher les Cités d'Or, l'appât du gain revenant aux marins espagnols, qui sont fourbes et cupides comme tous les représentants de leur sale pays de merde (et j'encule la censure.)

Je ne vais pas m'étendre 10000 ans sur les sujets techniques et rébarbatifs, la collaboration franco-japonaise, Jean Chalopin et le bazar, sur le livre dont l'histoire est inspirée, on s'en branle quand on veut juste manger des tartines de Nutella avec son gosse devant la télé.

Commençons donc plutôt par les sujets qui fâchent. Les dessins ont parfois mal vieilli. Certains épisodes réalisés par l'équipe "bis" sont vraiment hideux. La musique du générique est ultra-connue, mais bon, on a vu mieux dans le genre. Le scénario se barre en carafe totale sur la fin. Ok.

Pour le reste, on a une aventure MONUMENTALE. Un voyage depuis l'Espagne jusqu'au fin fond de l'Amérique Centrale, qui va caresser dans le sens du poil l'aventurier en chacun de nous. Des méchants de toutes sortes qui courent après nos héros, des naufrages dans la tempête, des machines fabuleuses, des parchemins codés, des énigmes, des mécanismes secrets, des portes dérobées, des souterrains, des ruines à explorer, une quête des origines pour chacun des enfants, avec particulièrement un gros mystère sur la naissance d'Esteban, on va se gaver à tous les niveaux. C'est long, c'est quand même super bien construit (on est pas dans le format imposé "un épisode, une séquence", le découpage se fait "quand on en a besoin".) Et l'univers est quand même original pour un DA, ce n'est pas simplement de la sci-fi ou du space opera vu et revu.

Et pour ce qui est du côté OHMYGOD de la série, on se tournera vers :
- l'intro du générique, en voix off. Regardez et écoutez, ça se passe de commentaire. Vous ne POUVEZ PAS résister à ça.
- la musique en général : la bande-son très "synthé années 80" est néanmoins incroyablement travaillée, riche, variée. Hélas, les originaux sont perdus, mais un réenregistrement par des fans a vu le jour en donnant un résultat très honorable et proche de l'original. On a là une des meilleurs bandes-sons de tous les DA de l'époque.
- Mendoza. Holy shit of Mendoza.

MENDOZA.



[French YTP] Mendoza apprend à voler et autres histoires



PUTAIN DE MOTHERFUCKIN "Eeeeeeh hop !!" MENDOZA.



Au-delà de ses super-pouvoirs (la fameuse détente sèche de 8 mètres, entre autres) c'est probablement l'un des meilleurs personnages de DA que je connaisse. Jusqu'au bout et je dis bien jusqu'au BOUT de la série vous serez fasciné par ce type dont vous ne pourrez pas vraiment dire s'il est bon ou mauvais. A cheval entre l'appât du gain et l'empathie pour les enfants, à cheval entre la ruse la plus fourbe et l'engagement sincère et courageux, ce type est juste génial. C'est un peu le Billy Mitchell des DA d'alors.


Alors parfois ça sera niais, sirupeux, maladroit, long, mais dans l'ensemble, c'est juste du pur bonheur. Mangez-en.
« Last Edit: 18 July, 2013, 13:49:17 by PeteMul »

Offline Mayo

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 420
  • Bonus Pute: 65
  • Je ne connais aucune snack de nuit à Mâcon!
il y avait aussi un coté écologie: pas de gaspillage des ressources naturelles qui ne sont pas infinies ou sauvegarde de la nature qui s'opposent aux Pirates représentant la violence, pollution et betise humaine. je n'ai pas revenu la serie recemment mais je me demande toujours si la radio a un rôle particulier dans ce D.A   Massmedia, l'aminatrice de Radio Pirates est assez ambiguëe: parfois ment/trompe les auditeurs en diffusant des fausses information avec une voix sensuel mais peut devenir complétement hystérique quand elle donne l'alerte ou a un cote hypnotique car les Pirates, incultes, suivent les directives de la radio.   Qui controle les media, controle le monde .  ou alors je réfléchis trop.  :P



et au passage ,laissez moi parler de Nadia, le temps que je rédige un petit texte pendant mes heures de boulot. ;D

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 142
  • Bonus Pute: 1822
  • Encaisseur de malus pute professionnel
"Homme ou machiiiiine,
Nul n'imagiiiiiine
Quel est son secreeeeet,
nul ne le saiiiiiit..."


Un (jeune) homme d'aujourd'hui qui n'a jamais fredonné cet air a loupé quelque chose dans sa jeunesse !
Ces paroles de ce bon Paul Persavon sont ancrées en moi (tout comme la magnifique chanson des Mystérieuses Cités d'Or), je ne pouvais donc résister à l'envie de vous parler de Cobra !

Un DA clairement orienté "mecs", un shônen tel qu'on les appelle actuellement: de l'action, de l'humour, un brin d'érotisme bon enfant et on tient là un classique qui survit très bien au temps qui passe.
Ajoutez à cela une animation de QUALITER, une histoire prenante et un doublage soigné, et vous obtenez un DA culte.

Ahhhhh, que celui qui n'a pas frémis en voyant Dominique (rien à voir avec le personnage du même nom de Supercopter) me jette la première pierre.

Que dire de plus sinon de prendre le temps de découvrir ces 31 épisodes plein de testostérone, notamment le passage sur le rug-ball  :)

Et matez-moi ce générique
« Last Edit: 20 July, 2013, 12:55:29 by Paderwann »

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 482
  • Bonus Pute: 82
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
A noter que Cobra est l'un des rares DA dont le générique français enterre corps et biens le générique en VO.

Je pense que le rug-ball a marqué pour l'éternité toute une génération et restera comme un chef d'oeuvre de l'animation. :)

Offline Yug

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 939
  • Bonus Pute: 63
A noter que Cobra est l'un des rares DA dont le générique français enterre corps et biens le générique en VO.
Seriously dude!!!  :D
Space Adventure Cobra - Opening Theme (Full Length)

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 482
  • Bonus Pute: 82
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
CQFD

Offline Kirby_Bros

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 306
  • Bonus Pute: 100
Sans hésiter : Tom Sawyer.

Tom Sawyer - générique

Un adaptation très sympa du roman de Mark Twain. Je me rappelle qu'on regardait ça avec ma petite soeur (3 ans de moins) et que cela nous plaisait beaucoup à toutes les deux. J'ai racheté l'intégrale récemment et ça passe toujours aussi bien (les DVD sont à Cham, je dois pouvoir te les retrouver si j'y pense).

Tom Sawyer, c'est un concentré de vie tout simplement, auquel on s'identifie complètement, surtout gamin. Parce que Tom vit dans une famille normale, n'aime pas l'école, adore faire des conneries, tombe amoureux d'une petite copine de sa classe, vole un bateau et part sur le Mississippi, fait tous les trucs qu'on rêve de faire gamin et qu'on revit un peu à travers lui, le tout dans une ambiance américaine surrannée. Je recommande absolument, même encore maintenant, c'est un plaisir de retomber dans une ambiance cour de récré avec des tartines de Nutella en repensant à ces moment où un peu d'imagination suffisait à faire d'une petite escapade une superbe aventure.  :)

Offline Gabbersteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 801
  • Bonus Pute: 257
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
(et bien moi j'aimais pas tom sawyer car il détestait l'école alors que j'aimais ça, il était toujours dans la cambrousse alors que je déteste la campagne et j'aile rhume des foins depuis me 8 ans, et il était roux alors du coup il devait sentir fort)

(et je viendrai poster mon avis sur Olive et Tom très bientôt)