Author Topic: [2015] L'heure du bilan  (Read 6050 times)

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 273
  • Bonus Pute: 153
  • Unique, comme tout le monde.
[2015] L'heure du bilan
« on: 06 January, 2016, 23:22:18 »
J'en ai marre des sujets raisonnables. JV.comisons un peu, merde, c'est aussi ça l'esprit de Noël.

J'ouvre ce sujet avec pour but juste d'alimenter nos échanges quotidiens en parlant de nos expériences vidéo-ludiques de l'année écoulée, le bilan, les recommandations, le foutre et la sueur.

Il y aura probablement des découvertes non-oldies, mais je le place quand même dans cette section parce que ça n'est pas non plus pour autant de l'actualité. Ca peut. Mais pas que. Ca peut être du oldies. Mais pas que. Enfin pas forcément. Vous me suivez.


Donc pour moi, 2015 aura été une grosse année. Jugez plutôt, puisque j'aurai découvert :

Portal 1
Portal 2
The Wind Waker
A link between world
Shadow of the colossus
Le 2ième DLC de Mario Kart 8 (et le mode 200cc putain de sa mère !)

Rien qu'avec ça on a du très lourd. Je vous avoue que ça faisait très, très longtemps que j'avais pas eu une année pareille, jonchée de "ah" et de "oh" de jouissance. J'ai pris un pied MONSTRUEUX avec ces six jeux là, j'ai cru retomber en enfance. A chaque fois : mise en scène épique, gameplay aux petits oignons, musiques de folie furieuse, émotions de ouf. J'ai encore le poil qui frise en repensant à la grande claque que j'ai ressentie à la fin de Portal 2, ou à mon week-end "first run perfect" d'ALBW, quand, après 48h de marathon, je trouvais le dernier fragment de coeur avant d'aller planter mon phallus dans le cul de Yuga.

D'un côté plus franchement oldies, du coup, pas grand chose de remarquable. J'ai découvert des petits jeux dans les coins mais pas de quoi me relever la nuit. On ne peut pas tout avoir.
Ah si : j'ai pu assister à des matchs de Double Dragon 1 en mode versus sur grand écran. Ca, c'est quand même collector  ;D Et Tetris (de Tengen) en mode co-op, grâce à Taz'. Le oldisme n'est pas mort !!!


Au rayon déceptions : me retaper les Zelda - Oracles, ce fut long, surtout vers la fin. Et Hyrule Warriors, on était uber chaud avec Prosnie pendant tout un temps, et puis d'un coup, paf, c'est retombé. Trop long, trop de durée de vie artificelle, trop peu de personnalité. Plaf.
« Last Edit: 07 January, 2016, 01:57:45 by PeteMul »

Offline POYO

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 941
  • Bonus Pute: 61
  • On peut enlever des points à l'équipe RATM ?
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #1 on: 07 January, 2016, 07:28:23 »
Aaaaaaah, bah on va pouvoir discuter un peu.

Sans ordre particulier, j'ai :

1 ) Valkyria Chronicles

Oui, parce que malgré les apparences, j'aime les tactical (quand bien même j'aie une tendance à ne jamais vraiment les finir) et j'ai trouvé l'approche du jeu et les mécaniques plutôt intéressantes. Il est plaisant à jouer, le côté tactical mixé au visual novel un poil plus sympa que les simples plans fixes, le tout couplé à une DA que j'apprécie beaucoup en ont fait un de mes must have pour ceux qui aiment le tactical RPG.

2) Valkyrie Profile

Faut croire que j'aime les Valkyries, puisque j'ai eu l'occasion de tâter de ce pur bijou mélangeant assez habilement le jeu de rythme et le RPG japonais, qui utilise habilement son scénario, son univers et surtout ça bande son (Motoï Sakuraba est vraiment un PUTAIN DE MONSTRE). Il rend particulièrement bien visuellement si tant est qu'on soit sensible à sa DA, et le système de craft est complet même si on peut reprocher au jeu une ergonomie des menus assez complexe (pour le craft particulièrement), qui fait qu'on s'y paume un peu au début. Encore une fois un jeu auquel il faut avoir joué dans sa vie si on est amateur de RPG.

3) The Talos Principle

Un puzzle FPS réellement axé sur la réflexion, rempli de bonnes idées (parfois un peu redondantes il est vrai), mais qui regorgent d'easter eggs, des petits trucs cachés et de clins d'oeil abstraits voire carrément méta. Croteam s'est vraiment défoncé tout en sortant de sa zone de confort qu'est Serious Sam. C'est beau même si la DA de certains niveaux est assez répétitive, on finit par l'apprécier. Encore faut il être amateur de réflexion. On pourrait lui reprocher son côté très cryptique et son scénario "inexistant" au sens où la compréhension de l'univers et de l'histoire passe par un paquet de lecture. Le jeu n'impose pas son scénario, et j'ai envie de dire qu'au final on en a pas vraiment besoin. Il fait partie de ces jeux qui ne demandent pas au joueur de s'impliquer scénaristiquement pour passer un moment agréable, et trouver tous les tetrominos et étoiles du jeu demande vraiment d'explorer. "Thinking outside the box" est vraiment le maître mot si vous voulez trouver toutes les étoiles, et certains easter eggs sont simplement incroyablement bien cachés. Le jeu invite même le joueur à une sorte de gameplay émergent qui indique qu'un paquet de choses est possible.

4)  Rayman Origins / Rayman Legends

Parce que j'ai eu le bonheur de le faire en coop avec ma douce, et qu'on a tous les deux passé un excellent moment. C'est une perle en solo, et c'est d'autant plus agréable en coop.

5) Trine 1/2

Pareil qu'au dessus

6) Final Fantasy 8

Oui, je triche, parce que j'ai poncé ce jeu plusieurs fois au cours des 8 dernières années, et qu'en terme de gameplay, il reste loin au dessus de l'espèce d'OVNI qu'est FF7, pour lequel je n'ai jamais compris l'engouement.

7) MGS V : The Phantom Pain.

Bon, je vais un peu faire ma langue de pute. Une des sorties les plus hypées de l'année, mais au final un open world inutile, un gameplay qui fonctionne mais extrêmement répétitif, une histoire un poil trop complexe, sauvé par un épisode qui clôt plus ou moins le canon Metal Gear tout en apportant quelques éclaircissements sur l'histoire. Des clins d'oei rigolos, mais clairement pas un indispensable.

Offline Ryudo

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 188
  • Bonus Pute: 13
  • à la fin de ma vie je veux un boss de fin.
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #2 on: 07 January, 2016, 15:04:07 »
Quand à Megaman 9, n'ayant pu dépasser aucun niveau tant la difficulté est abusée... :(

Spoiler: ShowHide


Suite à mon licenciement, j'en ai profité pour faire quelques jeux acquis par le passé sans en avoir fait le tour.

Donkey kong country 1,2 et 3

J’adore les jeux de plates-formes, et ça tombe bien j’avais les 3 DKC que je n’avais pas fait, ils sont tous les 3 exigeants, avec une bande son superbe mais avant tout, qu’est-ce que c’est beau ! J’ai une petite préférence pour le 2 (protagonistes, stages, musiques…) mais les 3 se valent, la hitbox pourra en faire pester plus d’un à certains moments tout comme la façon dont les kong se déplacent en "glissant", le principe de sauvegarde du 2ème opus m’a demandé beaucoup de sang froid, obligeant à terminer plusieurs stages difficiles d’affilés avant de pouvoir enfin sauvegarder, hormis ces quelques détails, le travail exécuté sur la trilogie est remarquable, j’ai terminé les 3 en ligne droite, les + de 100% demande trop de temps, j’ai préféré passer à d’autre jeux

Chrono trigger

Je joue à très peu de RPG car ça demande beaucoup d’investissement, ça parle beaucoup et il faut souvent farmer, ce qui est contradiction avec ce que j’aime dans un jeu vidéo : m’amuser dès que je prends la manette, et pourtant ce jeu m’intéressait depuis l’époque ou Chrono (le héros) était imprimé dans tous magazines de JV. Je me suis finalement lancé dans l’aventure, et quelle aventure ! Je ne lui trouve pas de réel défaut, c’était un très beau voyage à travers les âges portée par de jolies musiques, je comprends l’aura qu’il dégage auprès des adorateurs du genre.

Fire Embleme : the sacred stone (GBA)

Un RPG oui, mais surtout un tactical RPG ou on ne nous bassinent pas avec de longs textes ni même avec la notion de farming, le titre n’a rien d’inoubliable mais je retournerai sans doute sur d’autres opus de la série tellement c’était sympathique, idéal pour les voyages.

Plague of Shadow (DLC de Shovel Knight)

J’en ai déjà fait l’éloge mais tout de même, ce DLC gratuit m’a fait replonger avec sourire dans le monde de Shovel Knight avec une histoire très drôle est une difficulté bien relevée, j’aime que les indés ne se repose pas sur leurs acquis en sortant une suite mais je dois bien l’avouer, je veux un Shovel Knight 2.

Metal Gear Solid 5

Le jeu qui divise, je lui trouve des qualités mais peut être encore plus de défauts, en vrac, les allers retours en hélico, la base à gérer, le remplissage/répétition de missions (les dernières juste en ‘hard’, cassant l’histoire)… et pourtant après avoir récupéré mon jeu prêté, je suis retourné en Afghanistan et en Afrique pour y infiltrer des zones et j’y ai pris du plaisir.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Quiet qui malheureusement a été utilisée comme élément marketing et salie dans certaines cinématiques grotesques, il y a également quelques rares missions très bien faites plaçant le joueur dans des situations dérangeantes moralement.

Undertale

Je dois bien l’avouer, j’ai testé le jeu environ une heure, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher et j’avais finalement laissé le jeu de côté, mais après avoir vu les retours d’autres joueurs j’ai finalement décidé de lui donner une seconde chance, aujourd’hui il fait partie des jeux qui m’ont le plus marqués au même titre qu’un Journey, j’ai déjà dit ce que j'en pensais dans le topic indé, il est surement mon jeu de l’année.


En vrac, Yoshi's Woolly World, très facile, seul les stages spéciaux sont difficiles, mais même en l’absence de réel danger, ça reste agréable de se balader dans les mondes laineux accompagnés de thèmes mignons, de plus il est sortie à prix attractif.

Je rajoute Axiom Verge (merci  Akva) le jeu est cool, les compétences a récupérer sont sympa (surtout celles autours du glitch), l'ost est... intéressante mais le sound design est mauvais et gênant.

J’ai joué quelques heures à Invisible, inc, il faut y jouer pour se rendre compte à quel point c’est bon, une vidéo ne pourra retransmettre le plaisir de jeu réel, je le recommande vivement, de plus il arrive bientôt sur PS4.
« Last Edit: 09 January, 2016, 22:32:31 by Ryudo »

Offline Paderwann

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 142
  • Bonus Pute: 1822
  • Encaisseur de malus pute professionnel
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #3 on: 09 January, 2016, 11:55:05 »
Très bonne idée que ce topic !
Ma contribution va être modeste, la faute à un manque de temps (ou d'organisation) pour jouer.

2 Très bonnes surprises néanmoins:
- Monster Hunter 4 Ultimate (3DS): acheté parce qu'il me faisait de l'oeil depuis longtemps, et parce que l'édition spéciale New 3DS était fort jolie. Je n'ai jamais regretté cet achat: une profondeur de jeu incroyable, de la technique, de la diversité dans l'approche des bestioles et surtout, un mode coopération qui fonctionne à merveille.
Je remercie en passant mes camarades de jeu Bazart, Azaki et Akva, grâce à qui j'ai pu exploiter davantage ce petit bijou, et crafter mieux que je ne l'aurais fait tout seul !  ;)

- Ghost Trick (DS): mon premier jeu exploitant le stylet, graphiquement soigné, avec son style propre, et des énigmes intéressantes, sans être trop ardues. Pas encore fini, mais je vais m'y remettre !

Et c'est tout... MH4U m'a happé, ne laissant plus de temps pour le reste.

Ce qui m'amène à mes objectifs vidéoludiques pour 2016: FF6 sur GBA, Klonoa 2 sur PS2 et 3rd Birthday sur PSP. Et Shovel Knight quand même.

Offline Akva

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 201
  • Bonus Pute: 40
  • Y metroid cant crawl
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #4 on: 09 January, 2016, 13:41:07 »
Ce topic me fait faire le point sur ce à quoi j'ai joué en 2015 et purée, que c'est pauvre... Tant de jeux à faire et si peu de terminés (Même pas un peu de rétro dans la liste!). Il y a pas 40 signes qui montrent qu'un jeu me plait vraiment : si c'est le coup de foudre je joue de façon boulimique jusqu'à arriver à mes fins (ou la fin), que ça soit 1h, 2h, 4h de jeu par jour. Les jeux ci dessous (pour ceux étant dans la limite du finissable) n'ont pas résistés beaucoup plus d'une semaine.

(Je suis très mauvais lorsqu'il s'agit de sortir ma plume mais là il faut vraiment que je vous parle de certains jeux!)

Axiom Verge

Sous ses allures d'énième jeu indé au pixelart facile se cache le meilleur metroidvania de 2015. Le jeu est loin d'être aussi moche qu'il le laisse penser, l'OST est assez brute et surtout très oppressante, les mécaniques de jeu atypiques et ses items pas banals... J'en parle très mal mais j'ai eu de gros feels Super Metroid / Metroid Fusion en y jouant.

Dark Souls

Après un essai infructueux en 2013 (à base de "jeu de merde buggé élitiste de mes couilles" suivi d'un ragequit/désinstallation) j'ai retenté l'expérience avec un peu plus de recul et de patience. La révélation, un de mes plus gros kif de joueur depuis 10 ans. Jamais depuis Metroid Prime j'ai pris autant de temps à explorer chaque coin et recoin d'un jeu... Et le jeu vous le rend bien, jamais un chemin ne vous mènera à rien, il y a toujours une récompense, quelque soit sa nature. L'architecture du monde, Lordran, est absolument fantastique, j'ai très vite compris le sens du terme level design après ça.

Le jeu est "dur", j'ai eu des moments de frustration mais à chaque fois avec un peu de recul on se rend compte qu'on ne peut s'en prendre qu'à soi-même, d'avoir voulu aller trop vite, d'essayer de donner "encore un petit coup avant de garder", de faire des roulades comme un gogole... Ce n'est pas de la vrai difficulté, c'est juste que le jeu vous rappellera à l'ordre à chaque petit écart. Si vous faites des choses logiques et dans les règles de l'art, il ne vous arrivera rien. Surpasser cette frustration, ses propres erreurs et se voir progresser dans Dark Souls est quelque chose de super gratifiant, on se sent fier à chaque zone découverte, chaque boss abbattu.

Il y a un million de façons de jouer vu l'arsenal que le jeu vous propose. Dès que j'ai fini le jeu j'ai relancé une partie pour refiare le jeu d'une façon différente, utiliser plus de magie et moins d'armes conventionnelles...

Voilà voilà, grosse claque, depuis, j'ai commencé ma quête de jouer à tout les autres "souls" en revenant légèrement en arrière avec Demon's souls. Plus dur, plus raide... J'en parlerais dans le topic adéquat.

Guacamelee

Encore un metroidvania, ce coup-ci avec une ambiance bien particulière. Une fois surpassé les graphismes dégueus (J'exagère mais c'est comme pour Axiom Verge, si on s'arrête au graphismes on le lance pas) le jeu est vraiment, vraiment chouette. L'ambiance mexicolilol est super réussie grâce a une très bonne bande son et de jolis décors dans le thème. Le système de jeu entre Beat'em all et exploration est chouette, au fil du jeu notre luteur découvre de plus en plus de coups (uppercut, coup d'épaule...) qui sont aussi utiles en combat qu'en exploration, par exemple, l'uppercut peut se faire après un saut et s'utilise donc comme un double saut etc.
Le 100% est court et j'avais envie de finir le jeu rapidement alors je me suis aidé d'une soluce. Il n'y a pas grand chose à collecter mais certains items nécessite de faire des passage de plate-forme très très exigeants! (Et ça c'est cool)

Tokyo Jungle


Ça faisait un bout de temps que j'avais cette curiosité d'installé sur ma PS3 sans n'y avoir vraiment touché, au point de refaire le tuto lorsque j'y ai rejoué cette année. On a recommencé à y jouer avec des potes, une partie chacun un peu avant les vacances, puis on débloque quelques animaux supplémentaires et là, c'est déjà trop tard. Je prend la PS3 avec moi pendant mes vacances et le jeu a tourné comme un fil rouge pendant un mois, chacun se lance une petite partie à la fraiche parce que c'est simple, pas très long, entre deux bières, en revenant de la plage. Parce que bon, si on arrive à débloquer la vache et qu'on arrive a faire une partie avec elle en remplissant certains objectifs on débloquera l'éléphant. L'ÉLÉPHANT. ET SI ON DÉBLOQUE L'ÉLÉPHANT ON POURRA ENSUITE DÉBLOQUER LE LION§!§!!!

(Quand je vous avais dit que j'étais mauvais  ;D)

Monster Hunter 4

Je pouvais pas ne pas parler de Monster Hunter 4 car il m'a bouffé quand même plus de 200h cette année (De Février à Aout). C'est difficile d'en parler en bien : c'est un jeu ou les 6 premières heures sont un tuto de MMO chiant, à base de quêtes fedex "ramasse 10 champignons", "tue 5 didons innofensifs", qui déboulent sur du farming de monstre jusqu'à ce que vous soyez lassés du jeu  ::)
Et pourtant je peux pas dire que c'est un mauvais jeu, tout est y est atypique : pas de classes, pas d'XP, pas de barre de vie, de magies... On peut symboliser les classes par le choix de l'arme jouée (en général on spécialise son perso pour une arme spécifique), l'xp par l'armement et l'armure qu'on améliore au fil des chasses. Le terme chasse est crucial car les monstres n'ont pas de barre de vie, au fil du combat ils présentent des attitudes montrant qu'ils sont énervés, fatigués ou à deux doigts de crever...

Le principe de chaque quête est de tuer un monstre unique, en solo ou jusqu'à 4, afin d'en extraire des matériaux permettant d'être plus fort et d'aller taper des monstres plus puissants... Chaque monstre s'étudie, s'apprécie afin de savoir ou taper pour faire le plus mal, quand taper, combien de fois, quand est-ce qu'il va mourir. Un combat dure en moyenne 15 à 20 minutes au début, à chaque fois le monstre, même si c'est le même type, ne va jamais se comporter de la même manière, tantôt sournois, agressif, tantôt defensif et fuyard.

Donc voilà, du farm, mais très atypique, c'est peut-être pour ça que c'est si addictif.

C'est à peu près tout pour moi, j'espère pour 2016 continuer ce que j'ai commencé sérieusement en 2015, c'est à dire finir le plus de jeux possibles dans tout ce que j'ai acheté (et il y en a un paquet!)

Offline jungrock

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 072
  • Bonus Pute: 16
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #5 on: 10 January, 2016, 23:17:35 »
Le bilan est plus lourd que je ne pensais !

Lego city undercover HD : super sympa dans le genre parodique
Tombi 2 : offert par ma chérie, dans la veine du premier mais hélas en 3D :(
Rayman 1 : ENFIN à 100% depuis le temps que je le voulais  !!!!
Tiny toons sur NES : la vache c'était dur !
Mario 64 DS : enfin les 150 étoiles :P
Pokemon rubis omega : sur les conseils de Bazart, bah pokemon c'est plus pour moi ^^
Zelda majora's mask 3D : j'avais jamais fait, j'ai du me forcer mais j'ai bien aimé
Castle of illusion master system : fini d'une traite en 1h à peu près. Bien meilleur que sur Megadrive.
Spyro 1 et 2 : jeux d'enfance de ma copine, ça remplace pas mario 64 mais c'est top !
Tiny toons sur megadrive : fini en quelques jours avec les MDP, bien plus accessible que sur NES
Le simpsons le jeu : sympa si on est fan, contrôles assez mauvais : c'est un jeu récent :p
Suikoden 1 : Vivement la suite, je m'attache pas trop aux persos car il y en avait trop :/
Shovel knight : MAGNIFIQUE enfin en boite PARFAIT
Crash bandicoot 2 : dans la lignée du 1
Xenoblade chronicles X : un peu trop occidental à mon goût, bref si j'avais voulu un RPG sans scénario j'aurais pris un elder scroll :P

Mon gros coup de coeur est shovel knight, sans hésiter c'est le meilleur jeu que j'ai joué (en neuf) depuis très longtemps  !!!!!

Offline Zimgief

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 713
  • Bonus Pute: 26
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #6 on: 11 January, 2016, 00:10:45 »
Child of Eden (PS3)
C'est comme Rez (un rail-shooter psychédélique et synesthésique), avec comme point remarquable l'incrustation, dans certaines séquences, d'une actrice qui danse, ce qui donne un curieux mélange avec la 3D.

Journey (PS3)
Outre la direction artistique, c'est toujours intéressant de voir comment la jouabilité en ligne avec des inconnus peut être pensée, pour éviter le rapport basique d'entretuage habituel.

Dark Souls 2: Scholar of the First Sin (PS4), Bloodborne (PS4)
Dark Souls 2 Scholar of the First Sin est une refonte de Dark Souls 2, apportant beaucoup de modifications de level-design (placement des ennemis et des objets surtout, mais pas seulement), qui était le plus gros point faible du jeu. Si on ajoute à ça des DLC sublimes, le jeu est désormais excellent. On regrette que le développement du jeu ait été si chaotique (changement de réalisateur en plein milieu), et cette version est une bonne façon de rattraper le gâchis. A noter que pour les level-designers en herbe, il est loin d'être inintéressant de comparer l'ancien et le nouveau LD.
Bloodborne, quant à lui, est parfait. Peut-être manquait-il au début d'un peu de variété au niveau des builds, des armes, mais avec le DLC, ça s'est amélioré. Le jeu sur lequel j'ai passé le plus de temps en 2015 (150 heures).

Doom 1, Doom 2, Heretic, Hexen (PC), Exhumed Saturn, Exhumed PS1
Ca faisait longtemps que je voulais me faire/refaire des FPS old-school, car ce sont ceux que je préfère : car leur univers est plus varié que les copiers-collers auxquels on a désormais affaire, et la visée est bien plus accessible (on tire en gros dans la direction de l'ennemi, et peu importe d'ailleurs sa hauteur, et ça touche : c'est parfait, et la difficulté du jeu n'est pas là, mais dans les réflexes, et la gestion de l'espace.
Heretic est une sorte de Doom heroic-fantasy et avec gestion d'inventaire. Hexen va plus loin, avec trois classes jouables, et des niveaux beaucoup plus vastes, avec back-tracking et compagnie. Un peu injuste dans certains passages - pièges mortels, sauts foireux mortels).
Quant à Exhumed, il va encore plus loin. C'est une sorte de Metroid Prime avant l'heure (1996) qui se passe en Egypte. On récupère tout au long de l'aventure des reliques, qui ajoutent de nouveaux pouvoirs - sauter plus haut, marcher dans l'acide et la lave, etc.) pour débloquer de nouveaux chemins dans les niveaux, dans lesquels on ne cesse d'aller et retourner. A noter que la version Saturn a précédé celle sur PS1, qui a vu son level-design affiné. La comparaison est intéressante, mais clairement sur PS1 il est meilleur, à quelques détails près.

Castlevania Circle of the Moon (GBA)
Je ne sais pas pourquoi je ne l'aimais pas plus jeune. Peut-être l'animation du personnage quand il court, ou sa taille minuscule à l'écran. Il est aussi bon que n'importe quel Castlevania Symphony of the Night-like, quoi qu'en dise Igarashi, qui médit dessus (et l'a même retiré de la "chronologie officielle") juste parce qu'il n'a pas été en charge pour celui-ci.

Dragon Quest VI (DS)
Comme les cinq premiers ! :D Mais avec la possibilité de changer de jobs aux personnages. Le système n'est malheureusement pas tout à fait au point pour différentes raisons, mais le talent de raconteur d'histoire de Yuji Hori est bien là.

Natural Doctrine (PS3)
Très bon T-RPG, qui s'est fait unanimement descendre par la critique. Normal : licence inconnue, d'un développeur inconnu, jeu difficile à prendre en mains. Vraiment, j'ai pris en flagrant délit certains journalistes, qui n'ont visiblement pas dépassé le tutoriel, ou l'ont sauté, et ont pesté contre la difficulté juste parce qu'ils n'ont pas fait l'effort de comprendre des mécanismes de jeu nouveaux.

Thief (PS4)
Mon premier jeu d'infiltration. Passée mon incompréhension face à l'IA particulièrement idiote, j'ai compris qu'elle ne l'était pas, idiote, mais que les yeux des ennemis ne fonctionnaient pas comme ceux des véritables êtres humains. Mais après tout, c'est presque le propre des jeux que de ne pas être réalistes, alors peu importe. Il se joue très bien. Seul bémol : tant qu'on ne connait pas le niveau, on passe son temps à se faire prendre : parce qu'il est difficile de se renseigner sur les lieux autrement qu'en essayant et échouant. Ce n'est pas l'idée que je me fais d'un voleur (qui devrait tout de même se renseigner sur l'endroit qu'il doit cambrioler avant même la mission).

Avernum: Escape from the Pit (PC)
PeteMul a tout dit dans un autre topic.

Paper, Please (PC)
Très bonne surprise. Je m'attendais à un énième jeu-vidéo indépendant prétentieux et raté, mais non. Très fin. Très prenant. Il faut tout de même bien se dire que ce n'est pas un jeu, mais une expérience interactive et à thèse (comme mettons une pièce de théâtre de Sartre peut être à thèse).

Emily is away (PC)
Visual novel gratuit sur steam, qui se finit en une heure. Simule une interface Windows des années 200x, on est étudiant, et on tente avec le temps de nouer une relation avec une certaine fille via MSN. Des détails très bien trouvés, comme un certain nombre de non-dits révélés lors de la saisie des messages. Le jeu illustre bien aussi ce que c'est que de se jouer des films dans sa tête (à réfléchir lorsque vous finirez le jeu, une fois, deux fois, ou plus).

Crypt of the Necrodancer (PC)
Roguelike qui se joue au rythme de la musique. L'idée peut sembler ou bête, ou simple, ou peu amusante. Rien de tout ça. Il se joue comme un charme. Je doute toutefois de le finir un jour. Comme Spelunky, c'est le genre de jeu trop dur pour moi, mais que ça ne m'empêche pas de rejouer régulièrement. :)
« Last Edit: 11 January, 2016, 00:20:49 by Zimgief »

Offline PeteMul

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 273
  • Bonus Pute: 153
  • Unique, comme tout le monde.
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #7 on: 11 January, 2016, 01:44:43 »
Ca me fait plaisir pour Avernum. Mais le 2 est encore plus puissant, plus fou, plus +++++++.  :)

Offline wonderpanzer

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 059
  • Bonus Pute: 40
  • etre analogique vivant dans une 3r3 num3r1qu3
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #8 on: 11 January, 2016, 11:31:25 »
Pas trop eu le loisir de jouer en solo cette année car mes travaux chronophages m'ont pompés tout ce qui était dispo, mais je me suis rattrapé avec mes gamines en finissant en multi :

-Les 2 Raymans qui sont effectivements absoluments merveilleux et jubilatoires à faire avec des gosses (6 et 10 ans) : le 1er truc joué par la petite. Alors l'avantage c'est qu'ils sont profonds si tu veut étayer en tant que gamer et égalements abordables car tu fais revivre les autres indéfiniments tant que l'un survie (donc en gros si on avance pas : c'est de ta faute et çà te pousse à te surpasser avec des petits couinements d'encouragements)

-Zelda 4 swords : merci à Bazart de m'avoir fait découvrir cette merveille à Pornic1 (on m'à prété tout ce qu'il faut pour y jouer car sinon j'aurais vendu un rein)
Aussi Elitiste que pourrai l'etre Steel Battalion il m'à permis de leur faire découvrir leur 1er Zelda dans des délires coopés de fous furieux : celà eux etre un bon révélateur de personnalités et leur apprendre le sens du partage/sacrifice/vote/communeauté : admirable, beau, long comme un Zelda, ingénieux et tellement jouissif

Du coup pour cette année j'ai envie de sortir Wind waker et Link to the past et les laisser se démerder toutes seules dessus en les regardants découvrir/cogiter  8)

PS : Nola, si ce n'est fait essaye absolument le Doom 3 en coopé à 2 au casque en live avec un poto de nuit.
Il y en à un qui tient le flingue, et l'autre la lumière : binome indissociable ou si un maillon se barre en couinant provoque la mort des deux  ;)
« Last Edit: 11 January, 2016, 11:34:14 by wonderpanzer »

Offline MitlaMit

  • Snack of Quality
  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 490
  • Bonus Pute: 46
  • Snacky Chan
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #9 on: 24 January, 2016, 13:32:35 »
Alors en 2015 j'ai pas mal vibré sur quelques jeux, anciens comme nouveaux.

Les nouveautés : (jeux auxquels je n'avais jamais joué avant 2015)

-Smash 4 WiiU : c'est Smash, c'est magnifique, c'est le bordel, c'est fun, c'est intense, il y a des combats, du fan service... Malheureusement, j'ai trouvé que le contenu 1 joueur était moins emballant que dans les précédents opus. On en a discuté avec Kazend, ça vient peut-être simplement du fait qu'on vieillit, que nous emplois du temps et nos responsabilités changent et qu'on a plus le temps d'essorer les jeux comme on le faisait enfants ou ados.

-Pillars of Eternity : Oh le gros dossier. Ce jeu c'est de la kiffance à tous les étages. Un Baldur's Gate 3 fait par des vétérans du jeu d'aventure PC des années 90/début 2000. La direction artistique est cool, l'ambiance est bien retranscrite, l'histoire et les quêtes annexes étaient vraiment super fun, et contrairement à ce que j'ai pu trouver à gauche à droite, je n'ai pas été spécialement découragé par les combats, même si certains sont pas formidablement équilibrés (le tout dernier boss, notamment, c'est la violence crasse.) on peut toujours s'en sortir en peaufinant sa stratégie (mais pas en farmant, parce que le eu n'est pas conçu pour que ce soit possible) Peut-être mon expérience jeu vidéo préférée de cette année. Je dois encore voir ce que vaut son extension sortie il y a une poignée de mois.

-Tales of Xillia 1 et 2 sur PS3. Fungus vous le dira mieux que moi, en plus d'être une pute-à-Street, je suis une pute-à-Tales depuis que Syphonia est sorti sur NGC. Du coup la série de jeux qui devait fêter les quinze ans de la série, il fallait que j'y joue. En plus il avait une suite avec encore plus de personnages jouables, encore plus fou, encore plus complet et puis...
   Et puis en fait j'ai joué à deux jeux pas finis. Ce qui est amusant, c'est que chaque jeu a ce qui manque à l'autre. Le 1 a une histoire complète et cohérente, les perosnnages ont une personnalité reconnaissable et cohérente, mais il manque plein de petits trucs à gauche à droite, comme des magasins uniques à chaque zone, ou un système de quêtes qui est parfois frustrant parce que tu ne comprends pas comment les compléter, le système de compétences manque aussi de clarté. Le 2, de son côté, répare tous ces problèmes, ce qui en fait un jeu extrêmement agr"able à jouer, sauf que l'histoire n'a AUCUN sens et que les personnages deviennent des caricatures d'eux-mêmes qui font exactement le contraire de ce qu'ils faisaient dans le premier épisode. Oh, et puis ils voulaient faire un système de choix avec un protagoniste silencieux, mais aucun choix n'a de conséquence sauf à un ou deux moments et c'est très facile de prédire comment ces choix vont influencer ces moments.
   Le résultat c'est une expérience agréable sur le coup mais frustrante quand on y repense. Dommage, il y avait beaucoup de potentiel.

-Undertale : Kazend en a parlé, et il a raison. C'est un moment de jeu vidéo unique, mais si l'état d'esprit Tumblr vous énerve, ça risque de ne paus être pour vous. Pour les autres, ce jeu vaut mille fois ses dix euros sur Steam.

-Magic Duels : Ca y est, Wizards of the Coast a sorti un soft qui a pour vocation de concurrencer Hearthstone. Et même s'il y a des défauts, c'est quand même cool. C'est faicle de gagner un booster ou plus par jour, le mode histoire est plutôt marrant et il y a des parties classées en ligne ! Le pool de cartes est assez petit au début mais ça progresse vite et ça donne des idées de decks. Pour moi, c'est une réussite. Et je n'ai pas dépensé un centime pour y jouer !

-Ninja Gaiden 3 : Pfff. C'est pas un mauvais beat'em all, mais bon ça ne fait pas le poids face à un jeu Platinum, et vu que jai déjà joué à Metal Gear Rising et à Bayonetta...

Les jeux auxquels j'ai rejoué

-Tales of the Abyss : Un chouette Tales of, avec des personnages haïssables que j'ai envie de battre à mort avec une batte. Ce qui est bien c'est que le jeu aborde le fait que ces personnages sont haïssables et les bat à mort avec une batte à notre place, ce qui est une excellente catharsis.

-Xenoblade chronicles : c'est trop fastidieux, ça ne s'arrête jamais. Jamais. C'est dommage, il a plein de qualités par ailleurs.

-A Link to the Past : C'est toujours aussi parfait, j'y rejoue tous les ans, pratiquement.

-Chrono Trigger : Ce jeu n'est pas légendaire pour rien. En plus de tout ce qu'on peut dire sur sa direction artistique, ses graphismes, sa musique, son histoire, ses personnages, il faut que j'ajoute un point crucial : c'est TRES agréable à jouer. On l'a bien en main, se déplacer est un délice, même les combats en tour par tour donnent envie de s'investir et pas simplement de bourriner la touche A. le must de tous les must.

Offline POYO

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 941
  • Bonus Pute: 61
  • On peut enlever des points à l'équipe RATM ?
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #10 on: 24 January, 2016, 13:59:15 »
-Undertale : Kazend en a parlé, et il a raison. C'est un moment de jeu vidéo unique, mais si l'état d'esprit Tumblr vous énerve, ça risque de ne paus être pour vous. Pour les autres, ce jeu vaut mille fois ses dix euros sur Steam.


Gné ?

Offline MitlaMit

  • Snack of Quality
  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 490
  • Bonus Pute: 46
  • Snacky Chan
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #11 on: 24 January, 2016, 15:26:26 »
Tout le monde est gentil, homosexuel et inclusif.

Offline Viewtifulink

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 557
  • Bonus Pute: 62
  • Oui mais, si on danse ?
    • Random Quest
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #12 on: 25 January, 2016, 20:11:22 »
Euh. D'où c'est l'esprit tumblr ? Et il n'y a pas tant de persos homos en fait (je compte un couple en vrai)

Offline Ryudo

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 188
  • Bonus Pute: 13
  • à la fin de ma vie je veux un boss de fin.
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #13 on: 25 January, 2016, 21:18:47 »
Je ne suis pas d'accord avec le "Tout le monde est gentil, homosexuel et inclusif." mais je comprend ce que tu veux dire.
Pour les personnages gay, ce n'est pas toujours spécifié pour que chacun y voit ce qu'il veut :

Spoiler: ShowHide

Undyne et Alphys


La garde royale.


Mettaton EX est un robot excentrique.


Papyrus est un squelette et Frisk est non-genré.


Offline MitlaMit

  • Snack of Quality
  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 490
  • Bonus Pute: 46
  • Snacky Chan
Re: [2015] L'heure du bilan
« Reply #14 on: 26 January, 2016, 07:12:59 »
Je me suis mal exprimé, je voulais faire un résumé en peu de phrases d'une expression qui est déjà très résumée. Ryudo a bien mis le doigt sur ce que j'essayais de dire. Je rajouterais que quand on joue ou remarque qu'il n'y a pas de malveillance entre les personnages ni qu'ils cherchent à exclure qui que ce soit. Ceux qui essayent de tuer le protagonistes estiment avoir de bonnes raisons de le faire, et c'est bien plus facile que dans les autres RPG de se mettre à leur place.

(et le jeu est un carton total et absolu dans la communauté bisounours Tumblr)