Author Topic: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent  (Read 199260 times)

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 495
  • Bonus Pute: 85
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #420 on: 16 November, 2016, 13:34:27 »
Bon j'y ai pas mal joué, mon fils aussi, et malgré ce que Zimgief en dit, le cable est putain de court quand même. Quand on avait une 36cm ça gênait pas, mais avec un écran de 50' ça fait un peu pleurer les yeux...

Offline averell

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 183
  • Bonus Pute: 107
  • Big... Big cleaver... killing all my friends...
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #421 on: 16 November, 2016, 13:55:38 »
Etant tombé dans le piège amiibo qui ont été restock a ne plus savoir qu'en faire je vais être patient pour celle là.

J'ai fait ma baltringue et j'ai payé le prix fort. J'ai vraiment honte, ça me servira de leçon, j'espère.

N'empêche elle m'attend à la maison et je suis comme un gosse.

Offline Zimgief

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 713
  • Bonus Pute: 26
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #422 on: 16 November, 2016, 14:22:19 »
Hebus San : à mon sens, ce n'est pas le câble de la manette qui est court (critique que j'ai lue/entendue un peu partout sur le net), puisqu'il a la longueur nécessaire pour garder la console à portée de la main pour appuyer sur la touche reset. En revanche, oui, le câble HDMI est court, lui.
Je verrais deux solutions si cela pose problème dans ton salon :
- un câble HDMI plus long (celui de ma PS3 l'est bien plus que nécessaire, par exemple)
- utiliser une Wiimote ou une Wii/Wii U pro controller, dont le bouton HOME apparemment fait office de reset ?

Un petit compte-rendu de Kid Icarus, si [jamais] ça intéresse :
J'ai terminé Kid Icarus, sur Nes, donc. Je l'avais essayé il y a quelques années, et après quelques minutes, j'avais conclu que c'est 1) moche 2) dur 3) incompréhensible. Mais cette fois-ci, puisque je possède le jeu, je me suis donné la peine de l'examiner plus en profondeur. Et au final, ma conclusion reste la même : moche, dur, incompréhensible. :p Et pourtant, cette fois-ci, je l'ai beaucoup aimé !


Un jeu obscur
En fait, Kid Icarus est desservi par son ancienneté, son audace, et son insuccès. Il est différent sur plusieurs points de ce qui se faisait alors, et de ce qui se fait aujourd'hui, ce qui est à opposer à un Zelda par exemple, différent de ce qui se faisait alors, mais similaire à ce qui se fait aujourd'hui. Je veux dire que Zelda a introduit des concepts que l'on retrouve dans énormément de jeux, tandis que certains concepts nouveaux de Kid Icarus sont tombés dans l'oubli et peuvent sembler contre-intuitifs aujourd'hui.
Un exemple. Kid Icarus est un mélange de jeu de plateforme-arcade, et de jeu de rôle. C'est-à-dire que le héros peut devenir plus fort, plus résistant, obtenir des potions, des power-ups. Mais tout cela essentiellement est lié à des éléments de scoring (et quasiment pas à l'exploration, contrairement la norme des jeux à tendance RPG). Le plus évident, c'est que tuer des ennemis donne des cœurs, qui servent de monnaie d'échange dans des magasins. Mais les points de vie, eux, augmentent en fonction du score total (si on a atteint ou dépassé un certain seuil, à la fin du stage, notre jauge de vie augmente) : certes, dans ce cas, juste renommer ça "expérience" aurait rendu les choses plus claires. Mais il y a encore la notion de "valeur", score caché, qui augmente en fonction des ennemis tués, des cœurs ramassés, mais qui diminue aussi si on se fait toucher : et cette valeur doit atteindre ou dépasser un certain seuil lorsqu'on pénètre, au cours de certains stages précis, dans des salles annexes où on peut en être récompensé.

Un jeu à la difficulté mal-dosée
Outre des mécanismes de progression obscurs, le jeu est desservi par une courbe de difficulté très mal gérée. Grosso modo, une fois les trois premiers stages finis (sur les 13), le jeu devient une balade. Cela tient à deux choses.
Tout d'abord, on commence le jeu avec un carré de vie (qui représente 8 points de vie, pour simplifier). On peut en avoir jusqu'à 5, ce qui se fait assez naturellement au cours des 8 premiers stages, voire plus vite si on fait du leveling à certains endroits. Mais si la différence entre 4 et 5 carrés de vie est somme toute minime, celle entre 1 et 2 est immense (puisqu'on double alors nos PVs). Finir les premiers stages sans mourir, avec un seul carré, est difficile. Et pire, puisque c'est difficile, on peut être tenté d'éviter certains affrontements, ou encore d'aller vite lorsqu'on meurt (ce qui fait recommencer le stage et fait perdre tout ce qu'on avait accumulé depuis le début de ce stage) pour revenir plus vite où on était. Et alors, on gagne peu de cœurs, peu de score, peu de valeur : et c'est le début d'un cercle vicieux, puisque la suite du jeu devient d'autant plus difficile.
Qui plus est, indépendamment de l'accroissement des capacités du héros, les premiers stages sont plus exigeants par leur structure même. En effet, les trois premiers stages sont à scrolling vertical (de bas en haut), alors qu'il existe par ailleurs des stages horizontaux, les 5, 6 et 7, qui eux sont beaucoup moins punitifs : car le scrolling vertical est aggravé par le fait que si on sort de l'écran par le bas, on meurt, au lieu de simplement redescendre. Et si les stages 9, 10 et 11 sont eux aussi verticaux, à ce stade, on est surpuissant, à l'aise avec les contrôles, et on peut facilement acquérir des plumes qui permettent de survivre aux chutes mortelles.
Au final, si le jeu avait commencé avec des stages horizontaux, et si le joueur commençait avec une barre de vie équivalent à deux carrés, je suis sûr que le jeu aurait bien mieux marché, alors que là, c'est tellement frustrant que ça donne envie d'arrêter.

Un jeu étonnant
A part ça, le jeu est chouette. Agréable à manier. Dimension RPG appréciable. Et une variété de niveaux qui donne l'impression de jouer à plusieurs jeux différents. En effet, il y a des niveaux verticaux et horizontaux, comme je l'ai dit, mais également un dernier stage sous forme de shmup (soit dit en passant, beaucoup facilité par rapport à la version japonaise, où il fallait tapoter le bouton saut pour s'envoler ou maintenir sa position, et où on pouvait se cogner contre les éléments de décors, qui hors du Japon s'affichent en fond sans interaction avec le joueur). Et surtout (ce qui m'a beaucoup surpris), trois stages (un à la fin de chacun des trois premiers mondes) se présentent comme de véritables donjons, composés de dizaines de salles en exploration libre, où l'on doit trouver le bon chemin jusqu’au boss, tout en libérant, grâce à des martaux qu'on a accumulés dans les stages précédents, des anges qui nous aideront contre le dit boss. Un vrai labyrinthe, à l'intérieur duquel on peut trouver une carte, un crayon (qui marque les salles visitées) et une torche (qui indique sur la carte notre position). J'ai adoré ces phases d'exploration !
Pour l'anecdote, le jeu utilise le même moteur que Metroid, et des metroids apparaissent justement comme ennemis à un moment du jeu. :awi:

Conclusion
Je recommande vraiment de jouer à ce jeu, à condition de lire le guide sur Gamefaqs pour comprendre les mécanismes de jeu (lire la notice ne suffit pas), de faire du leveling au cours du stage 1-2 (voir le guide), et d'utiliser des savestates au cours du stage 1-2 pour ne pas anéantir le leveling en mourant.
Ou une autre possibilité : utiliser un mot de passe (le jeu en utilise pour sauvegarder) qui fait commencer au stage 1-2, avec 4 carrés de vie sur 5, et c'est parti mon kiki[d], tout le reste peut être apprécié sans passer par l'affreuse phase de leveling.
« Last Edit: 16 November, 2016, 14:27:59 by Zimgief »

Online ɯɐʇ

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 584
  • Bonus Pute: 82
  • ?x???? ¡¡¡¡¡
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #423 on: 16 November, 2016, 14:42:17 »
pour moi, kids des années 80 qui jouait à la NES sur M82 au géant casino de la grande ville kid icarus c'était un titre majeur, j'avais vraiment été surpris par son relatif insuccès en effet.

le titre était (si on remet les choses dans leur contexte) un vrai bon jeu, carrément un cran au dessus des premiers titres "black box" de la NES. je pense qu'il a souffert du démarrage relativement tardif et timide de la NES en france (un peu comme faxanadu et battle of olympus).

voilà pour l'analyse "my two cents" à chaud hein, j'ai pas fait d'étude de marché pour corroborer tout ça :D

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 495
  • Bonus Pute: 85
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #424 on: 16 November, 2016, 15:09:45 »
Ben le cable HDMI fait pas tout, il y a aussi ce cable USB pourri pour l'alimenter. D'ailleurs, ça fait tout bizarre d'alimenter une console avec une prise USB. Je ne sais pas comment font les gens qui n'ont pas de prise USB sur leur téléviseur... ???

Offline Mayo

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 421
  • Bonus Pute: 66
  • Je ne connais aucune snack de nuit à Mâcon!
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #425 on: 16 November, 2016, 16:17:15 »
ben avec un chargeur usb sur prise de courant. ou au pire port usb  d'un pc portable.  :P

j'aimais bien kid Icarus.  il avait un style de jeu assez proche d'un zelda 2 qui est mon episode chouchou. 

Offline Overture1928

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 221
  • Bonus Pute: 36
  • ^_^'
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #426 on: 16 November, 2016, 16:18:00 »
Les japonais peuvent acheter l'adaptateur secteur à part, les américains l'ont inclus dans le pack (avec un superbe poster-notice). Rien du tout ici. Qui prend les décisions chez Nintendo?

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 495
  • Bonus Pute: 85
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #427 on: 16 November, 2016, 16:24:28 »
ben avec un chargeur usb sur prise de courant. ou au pire port usb  d'un pc portable.  :P

j'aimais bien kid Icarus.  il avait un style de jeu assez proche d'un zelda 2 qui est mon episode chouchou. 


Ben justement, ces chargeurs de merde je m'en méfie depuis que j'ai compris que celui de l'iPhone était pas du tout équivalent à celui de l'iPad. Pourtant c'est un port USB de merde, mais vu la différence de vitesse des deux, j'ai toujours peur de brancher mon iPhone sur celui de l'iPad. Et jamais je n'aurais osé brancher la mini Nes dessus en tout cas. :(

Offline Mayo

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 421
  • Bonus Pute: 66
  • Je ne connais aucune snack de nuit à Mâcon!
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #428 on: 16 November, 2016, 16:47:39 »
ca depend aussi quel amperage l'adaptateur délivre: du 500mA, 1A voire 2A.,  Ensuite un adaptateur à Bakou n'aurait pas des composants de qualités.

Offline Ti

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 127
  • Bonus Pute: 32
  • Hop !
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #429 on: 16 November, 2016, 17:09:46 »
Règle de base : puissance délivrée par l'adaptateur égale ou supérieure à celle nécessaire à l'appareil chargé.

Le matériel moderne a un système de régulation interne pour éviter de trop chauffer. Donc un chargeur iPad (2A) pour changer un iPhone (chéplu, 0.5A il me semble), y'a bon.

Avec une puissance délivrée inférieure à celle nécessaire, ça va charger quand même, mais ça va être (très) long.

Offline Zimgief

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 713
  • Bonus Pute: 26
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #430 on: 16 November, 2016, 17:33:23 »
Hein quoi ? Je ne savais pas que c'était important ! J'utilise le chargeur(câble + adaptateur) de mon téléphone Blackberry pour alimenter (non pas charger, Ti, si jamais tu as compris que c'était le cas).

Il est possible d'acheter un adaptateur sur le site de Nintendo, à 10 euros : https://nos.nintendo-europe.com/products/nintendo-classic-mini-nintendo-entertainment-system-ac-adapter-187

Ses caractéristiques sont :
Tension, courant et fréquence d'entrée : 100-240 V, 0,25 A (courant alternatif), 50 / 60 Hz
Tension et courant de sortie : 5,2 V (courant continu), 1 A

Et mon chargeur Blackberry :
Input : 100-240 V,  100 mA, 50 / 60 Hz
Output : 5 V= 850 mA

C'est grave ? En tout cas ça marche, du coup je ne me suis pas posé de questions.

J'avoue que je ne comprends pas du tout pourquoi l'adaptateur n'a pas été inclus contrairement au reste du monde... (Enfin, si, peut-être que c'était un coût de production plus grand, le marché européen étant moins important, et nécessitant un modèle d'adaptateur spécifique ?)
« Last Edit: 16 November, 2016, 17:34:55 by Zimgief »

Offline Mayo

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 421
  • Bonus Pute: 66
  • Je ne connais aucune snack de nuit à Mâcon!
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #431 on: 16 November, 2016, 18:11:26 »
Voila, déja on paye plein pot avec l'€ et aussi car c'est le boxon niveau des connecteurs electriques, la prise est differente en FR, en UK, et autres subtilités selon les pays.
« Last Edit: 16 November, 2016, 19:49:50 by Mayo »

Offline MrBlueSky

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 855
  • Bonus Pute: 78
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #432 on: 16 November, 2016, 19:47:04 »
Ses caractéristiques sont :
Tension, courant et fréquence d'entrée : 100-240 V, 0,25 A (courant alternatif), 50 / 60 Hz
Tension et courant de sortie : 5,2 V (courant continu), 1 A

Mais pour quelle longueur?  ;D

Offline Gabbersteff

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 5 806
  • Bonus Pute: 257
  • "Nonnnn! C'est à moi de le faire, Harry!!!"
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #433 on: 16 November, 2016, 21:21:34 »
Personnellement je joue ainsi :



Donc au final, ça passe niquel. Je m'asseois par terre et zou, je kiffe.

Sinon en ce qui concerne le temps de latence, je ne le ressents pas une seule seconde, que ce soit sur mario 2 ou Shadow Warrior que je connais quand même pas mal. C'est quand même un putain de plaisir la qualité de l'image avec le filtre cathodique. Rien que pour ça, ça vaut les 50 bouliches. Ne pas lire pouliches, sinon cela ne veut rien dire. Sauf si on tient un ranch bien sur.


Offline Ti

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 127
  • Bonus Pute: 32
  • Hop !
Re: [Nes] Le topic des couleurs qui bavent
« Reply #434 on: 16 November, 2016, 21:39:57 »
Hein quoi ? Je ne savais pas que c'était important ! J'utilise le chargeur(câble + adaptateur) de mon téléphone Blackberry pour alimenter (non pas charger, Ti, si jamais tu as compris que c'était le cas).

Il est possible d'acheter un adaptateur sur le site de Nintendo, à 10 euros : https://nos.nintendo-europe.com/products/nintendo-classic-mini-nintendo-entertainment-system-ac-adapter-187

Ses caractéristiques sont :
Tension, courant et fréquence d'entrée : 100-240 V, 0,25 A (courant alternatif), 50 / 60 Hz
Tension et courant de sortie : 5,2 V (courant continu), 1 A

Et mon chargeur Blackberry :
Input : 100-240 V,  100 mA, 50 / 60 Hz
Output : 5 V= 850 mA

C'est grave ? En tout cas ça marche, du coup je ne me suis pas posé de questions.

J'avoue que je ne comprends pas du tout pourquoi l'adaptateur n'a pas été inclus contrairement au reste du monde... (Enfin, si, peut-être que c'était un coût de production plus grand, le marché européen étant moins important, et nécessitant un modèle d'adaptateur spécifique ?)
LE principe de la charge vaut aussi pour l'alimentation  ;)

Regarde dans le manuel de la console l'ampérage attendu. C'est souvent gravé dans la coque des appareils. Si ton chargeur est trop faiblard, ça peut merdouiller. Rien de grave, hein ? Juste ça va planter le console ou un truc du style.