Author Topic: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.  (Read 576401 times)

Offline Hebus San

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 7 750
  • Bonus Pute: 34
  • wé dédicom for wé dédigo wé dédicom for got ny go
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #765 on: 26 May, 2011, 00:41:11 »
On s'est enchainé les 3 premiers "mondes" avec Zifnab ce soir. J'approuve les messages ci dessus. :)

Offline monsieurpuyo

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 277
  • Bonus Pute: 10
  • Notch Johnson
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #766 on: 26 May, 2011, 05:08:12 »
Et plus je lis Barredevie, avec notamment ce test de LA Noire, plus j'aime le ton et la justesse des tests effectué

Test très juste effectivement, c'est exactement ce que je ressens en jouant a L.A. Noire. Pas mal de défauts,  mais ça reste un bon jeu d'aventure avec une ambiance réussie.

Offline Wil2000

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 663
  • Bonus Pute: 11
  • Bit de poids fort
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #767 on: 27 May, 2011, 19:00:53 »
Plus de deux ans après tout le monde, je viens de finir Rise of the Argonauts sur PS3 ce matin.



Chopé à vil prix sur les conseils d'un membre de Nespas (Tam?), suite à son test qui a également rejoint le Tartare lors du crash de la dernière version du forum, je m'y étais mis une heure ou deux avant de le laisser de côté. Grave erreur! Malgré son moteur vieillissant, et ses doublages dont le son fait parfois penser aux mauvaises VHS de kung-fu, l'histoire (pour peu qu'on se laisse un peu porter par la mythologie) est très prenante, et on se prend vite au jeu, guidant le roi Jason sur l'Argos, à travers diverses îles pour retrouver la Toison d'Or qui lui ramènera sa bien-aimée lâchement assassinée par les Languenoires.

Ce jeu est un peu comme la grosse Lulu: pas forcément attirante au premier abord, mais une fois en tête à tête tous les deux et la lumière baissée, vous aurez du mal à la lâcher! Pas la peine d'en dire beaucoup sur ce jeu, pour peu que vous aimiez un minimum les films de gladiateurs et les corps huilés aux abdominaux saillants et les amitiés viriles en pleine mer, investissez quelques deniers, vous ne regretterez pas l'aventure.

Protips quand-même avant de vous investir pour une quinzaine d'heures de jeu:
- choisissez deux déités et essayez de vous y tenir, vous ne pourrez pas vous spécialiser dans les quatre Dieux présents.
- on peut lancer sa lance (je m'en suis rendu compte au tout dernier quart d'heure du jeu) avec R2 + O
- une fois le jeu fini, il n'y a plus rien après les crédits, ils tournent en boucle, pas la peine d'attendre 1/4h que monsieur Patate vous guide vers la sortie avec Barbie, on n'est pas dans un Pixar

Offline Sto

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 963
  • Bonus Pute: 33
  • Organisateur de commandes groupées
    • Chez Sto
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #768 on: 29 May, 2011, 15:17:57 »
Deuxième session de Portal 2 en coop, avec un ami cette fois-ci, en la personne de High_Cobra. C'est vraiment jouissif. Les mécaniques sont bien huilées, la maniabilité et tous les petits trucs pour faciliter la coopération fonctionnent bien.
Il ne manque plus que la voix (que nous n'avons pas utilisée aujourd'hui), et ça sera vraiment parfait.

Offline High_Cobra

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 155
  • Bonus Pute: 6
    • Gamoover.net
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #769 on: 29 May, 2011, 19:28:06 »
Super session avec l'ami Sto. Bon, vu que madame dormait pas loin j'ai du jouer sans son mais la prochaine fois faut qu'on se démerde à avoir du son. Bien que j'aurai eu du mal à retrouver mon casque BT pour la PS3...

Le jeu en lui même est super bien foutu et je pense que les derniers niveaux coop doivent etre super tendus mais super sympas aussi...

Bon, Sto, on remet ça quand tu veux ^^

Offline gnocchi

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 3 287
  • Bonus Pute: 47
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #770 on: 30 May, 2011, 22:52:51 »
Je viens de finir deBlob2 sur Xbox360 (mais la version PS3 doit être identique j'imagine)


Dans ce jeu, on est une boule de peinture qui repeint des environnements blanchis par le grand vilain du jeu.
C'est une balade pas désagréable du tout, car lorsque l'on repeint des bouts de décors, la vie revient dans les niveaux. On part donc d'un environnement blanc et mort pour finir la map dans un univers très coloré et extrêmement vivant.

En gros on part de ça :


Et une fois le niveau fini on obtient ça avec en prime 10 mille animations toutes mignonnes :


La difficulté est proche du zéro absolu, j'ai découvert que l'on pouvait mourir vers la moitié du jeu, un seul boss m'a vaguement donné du mal mais c'est parce que je n'avais pas tout de suite compris ce qu'il fallait faire pour l'affaiblir.

Côté technique, c'est propre et ça fait bien le job. Les couleurs pètent, la maniabilité du blob est totalement acceptable avec notamment un système de lock pas mal pensé du tout qui évite aux trisomiques de la plateforme 3D de jeter leur manette par terre. Pour ces mêmes handicapés (dont je fais partie), on peut à loisir activer/désactiver une boussole qui indique au joueur la direction de son prochain objectif ce qui évite de tourner en rond dans un grand niveau en étant complétement paumé. La caméra est globalement bonne même si parfois il faut la recadrer manuellement car elle ne se positionne pas de façon optimale. Il y a quelques phases en 2D de profil à l'intérieur des bâtiments dans lesquels on rentre pour lesquelles il n'y a rien à redire.

Niveau durée de vie, j'ai dû le finir en une dizaine d'heures sans chercher à l'achever à 100% (comptez le double pour le 100%). En effet pour chaque niveau il y a un certain nombre de missions obligatoires (qui font avancer le scénario), quand celles ci sont remplies on débloque les missions optionnelles : repeindre tous les arbres, exploser toutes les caisses, repeindre tels groupes de bâtiments de telles couleurs précises, etc.

C'est donc un jeu qui pourra ennuyer les hardcore gamers, mais de toute façon ils ne sont pas la cible.
En revanche, pour se faire un petit trip colorimétrique avec éventuellement un enfant en tant que spectateur voire acteur ... ça se laisse faire très agréablement.

A 60€, j'aurais déconseillé son achat.
Mais comme il est trouvable très facilement pour moins de 15€ fdpin, si vous vous sentez dans la cible alors vous pourriez vous laisser tenter :)

Offline Jacen

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 403
  • Bonus Pute: 4
  • BEER !!!!
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #771 on: 01 June, 2011, 12:06:10 »
Gnocchi, je serais bien tenté de tester ce jeux maintenant. alors que je passais à côté sans y prêter attention avant ta critique. :) Merci.

Sinon, j'ai testé Fallout 3 sur PS3 grâce à un pote qui le possède.... Je ne sais pas pourquoi, mais j'étais à la fois attiré par ce jeu et son esthétique post-apocalyptique des années 1950 et en même temps j'avais le pressentiment qu'un achat impulsif comme je peux souvent le faire ne serai pas forcément une bonne idée...

Et bien, j'ai eu raison d'essayer avant de valider quelque panier que ce soit, ça ne m'a pas mais alors pas du tout accroché. Ok, j'ai fais que le tout début du jeu, mais graphiquement déjà, juste après Red dead redemption, ça pique, sans compter le personnage qui flotte au lieu de marcher sur du sol dur.
Niveau dialogues avec les persos, j'ai répondu que les réponses de sale gosse ("la ferme donne moi mon cadeau sale chiennasse boursouflée"), et ça n'a pas eu l'air de traumatiser les personnages présents qui sinon ne pouvaient plus suivre leur scénario (encore une fois, je sais que c'est le tout début mais quand même, deux paires de baffes sur le chiard et punition "tu sors sans ta carabine à plomb fais pas chier" aurait été plus crédible que "Soit plus sympa, je t'aime, tiens voilà ton cadeau bisou"

Bref, j'ai pas du tout accroché.... Donc je vais garder mes 15€ pour autre chose. :)


Mario

  • Guest
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #772 on: 01 June, 2011, 13:02:50 »
Et plus je lis Barredevie, avec notamment ce test de LA Noire, plus j'aime le ton et la justesse des tests effectué
Test très juste effectivement, c'est exactement ce que je ressens en jouant a L.A. Noire. Pas mal de défauts,  mais ça reste un bon jeu d'aventure avec une ambiance réussie.

Puisque j'ai franchi la barre des 50% de jeu, je vais également dans ce sens, mais mon opinion sur ce titre est quand même globalement positive. On ne peut en être déçu, à mon sens, qu'en l'ayant pris pour un GTA-like voire un Mafia II. Personnellement, je me suis lancé dedans sans a priori ni élément(s) de comparaison pour ressentir le plaisir de la découverte à fond. Je parle ici aussi bien de la découverte d'un jeu que d'un genre en lui-même. On pourra reprocher à L.A. Noire ce côté "pas de game over" qui faisait partie des marques de fabrique d'un Heavy Rain, car c'est vrai que ce jeu est beaucoup trop scripté par moments, et qu'il aurait sans nul doute récolté des 18/19 ou 5 étoiles partout dans la presse si le côté action avait été moins sacrifié. Mais franchement, ça ne me choque même pas. Je suis bien davantage pris dans le trip "recherche d'indices et road trip à travers toute la ville pour enquêter dans des lieux improbables" que dans l'amertume que pourrait ressentir un fan de longue date des productions R* désireux d'avoir sa dose de poursuites épiques et de canardages à tout va. L.A. Noire est froid, lent, à l'image de son personnage principal au charisme de moule. Ce qui le place tellement loin des stéréotypes des personnages jouables de cette génération que personnellement, je l'apprécie juste pour ça.

Offline Wil2000

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 663
  • Bonus Pute: 11
  • Bit de poids fort
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #773 on: 01 June, 2011, 15:28:55 »
J'ai terminé hier Vanquish, sur 360. Waouw. Waouuuuuuuuuw. Waouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuw!!!!!
Les gens de Platinum Games assurent, ce qui pouvait sembler à un bon départ avec Bayonetta s'annonce comme une révélation qu'il faudra suivre ce studio de très près. L'action est survoltée, j'ai fait mon petit zizi à faire tout le jeu dans le second mode de difficulté, et même si on ne meurt pas très souvent, on profite bien du paysage!

Les armes s'upgradent, le système de bullet time et de fast mode avec des réacteurs permet de gérer son jeu en fonction des situations, et les clichés pleuvent par paquets de douze, avec des méchants chauves et russes, un gentil à la voix rauque qui se tape clope sur clope, et de la franche camaraderie sur base de vannes pourries.

Les pète-secs vous diront qu'il se finit en moins de 5 heures, qu'ils aillent se pendre avec leurs MMORPG/JRPG/SuceBouleRPGàLeveller qui prennent plusieurs centaines d'heures de ma vie, je préfère 5 heures d'un jeu qui m'en a fait voir de toutes les couleurs, avec l'impression de me retrouver dans un jeu d'arcade sous acide, que de poireauter devant un scarabée géant pendant des heures pour attendre un level up aussi ennuyant qu'inintéressant. Je veux du plaisir instantané, et de la diversité, pas un jeu qui m'enchaîne à un boulot virtuel.

Il se trouve à +/- 17€ sur internet, ce qui lui fait un rapport prix/plaisir d'environ 3€ de l'heure, à ce prix, même la grosse Lulu la goulue ne fait pas mieux!


Vas-y, compense ta frustration par ce gros substitut pénien, petit coquinou.

Offline Link

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 535
  • Bonus Pute: 1
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #774 on: 01 June, 2011, 17:29:03 »
Les gens de Platinum Games assurent, ce qui pouvait sembler à un bon départ avec Bayonetta s'annonce comme une révélation qu'il faudra suivre ce studio de très près.

Y'avait pas besoin de Bayonetta pour ça, vu le passif des gens du studio : ce sont des anciens de Clover et Capcom qui ont participé à Okami, viewtiful Joe et God Hand. Alors à suivre de très près, voilà quoi  ;D

Offline Silver

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 1 260
  • Bonus Pute: 23
  • Belgian Connection.
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #775 on: 01 June, 2011, 21:14:40 »
Le trailer CGI de Saints Row : The Third.

Saints Row: The Third - Official CG Trailer

Dem fighter jets.

Offline Link

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 535
  • Bonus Pute: 1
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #776 on: 02 June, 2011, 23:58:15 »
Darksiders 2, biatch.

(Vidéo corrigée)
« Last Edit: 03 June, 2011, 17:31:18 by Link »

Offline mioux

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 582
  • Bonus Pute: -2
  • Respice post te ! Hominem te esse memento !
    • Insertcoins
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #777 on: 03 June, 2011, 10:27:24 »
Vidéo supprimée, et tous les trailes que je trouve dur darksiders 2 sont des trailers du 1, ou des vidéos de gameplay avec Guerre, or il me semble que le 2 ne se déroulera pas au même endroit, ni avec le même héros.

Je ne suis pas encore allé voir le site de thq si il y avait une vidéo.

Mario

  • Guest
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #778 on: 03 June, 2011, 14:59:09 »
Bon, j'ai terminé L.A. Noire, aka "le jeu estampillé Rockstar donc quasiment personne ne parle sur NES Pas". Oui parce qu'on avait quand même fait des threads dédiés pour GTA IV et Red Dead Redemption, mais que dalle sur L.A. Noire, j'ai l'impression qu'il n'a emballé personne ici parmi les habituels fans des jeux R*. Je me trompe?

En tout cas, dans la globalité, je garderai de très bons souvenirs de ce jeu, sur lequel j'ai mis une grosse dizaine d'heures à me faire une opinion. D'abord parce que, bien que dépourvu de tout a priori sur ce qui n'est définitivement pas un GTA-like, j'ai trouvé le début, voire le premier tiers du jeu tout simplement, assez mou et répétitif. OK, on s'imprègne d'une ambiance, d'un style de jeu, mais on se fait chier. C'est routinier et il faut du temps pour accepter que c'est exactement ce que la Team Bondi a voulu nous faire vivre: le quotidien désespérément moche et ennuyeux d'un type du LAPD absolument froid, sans charisme et désagréable au possible. Ce qui fait qu'on finit par s'attacher à ce Cole Phelps qui est de loin le personnage le plus vide et inintéressant, en premier lieu, qu'on ait pu diriger dans cette génération de jeux. On mène des enquêtes et des interrogatoires sans l'ombre d'un sentiment, en se fritant avec des coéquipiers pas vraiment plus sympathiques. Moi, personnellement, j'adore ce côté froid, solitaire, cynique. Je me retrouve même dedans, ça aide.

Mais au-delà d'une immersion très délicate dans la peau du personnage principal, plus le jeu progresse, plus on rentre dedans. Évidemment, Los Angeles est superbement modélisée; on la dit souvent trop morte, c'est vrai que l'interaction avec la rue et l'absence d'éléments aléatoires manquent un peu, mais d'abord la map est incroyablement immense et bien réalisée, avec relativement peu de faiblesses techniques: le jeu ne rame pas, il est très bien protégé contre les divers clippings/aliasings/etc. En outre, contrairement à ce qui est trop souvent dit, on dispose malgré tout de quelques quêtes annexes sympa (toutes les voitures à découvrir, les 50 bobines de film qui sont un défi vraiment abusif pour le coup, les 40 délits partout dans la ville qui permettent de varier les interventions et de sortir de temps à autre de la trame principale) qui sont toutes facilitées par l'existence d'un vrai mode libre que n'avait pas Mafia II par exemple. Ce très bon point est étrangement occulté dans quasiment toutes les critiques du jeu. Quant à l'intrigue, bah franchement, que dire? Si l'on se doute que les cut-scenes dépeignant la carrière militaire du protagoniste servent bien à quelque chose, on est vraiment scié par la façon dont le scénario s'emballe dans la seconde moitié du jeu. Personnellement, je l'ai trouvé incroyablement prenant à partir de l'entrée de Phelps dans la brigade des mœurs, bien que les crimes en série sur lesquels il enquête à la criminelle vaillent également pas mal le coup. Seul reproche sur ce scénario: la fin à la Rockstar évidemment, surtout qu'elle n'était vraiment pas indispensable vu qu'on est censé œuvrer pour une fois du bon côté de la loi.

On pourra critiquer la rigidité du gameplay et le côté très assisté, très "Heavy Rain". Là, il faut arrêter de dire de la merde. Les scènes d'action sont, certes, limitées (pas de gestion des munitions, courses-poursuites à pied où il suffit de courir dans la bonne direction vu qu'il n'y a pas de bouton de saut...), mais bien réalisées, fluides et crédibles. Pour ne pas dire épiques quand il s'agit de poursuites en bagnole, où je défie qui que ce soit de parler d'assistance vu qu'on est bien obligé de conduire ces grosses bagnoles des 40s lentes à souhait et de se frayer un chemin dans une circulation souvent dense, parfois sous des trombes d'eau, ou en pleine nuit avec une visibilité réduite. Quant aux enquêtes et aux interrogatoires, là c'est davantage orienté point n' click certes, mais sans défaut de réalisation. Je ne ressors pas super convaincu du système d'interrogatoire à cause de l'insistance des développeurs et producteurs sur la modélisation faciale des personnages. Celle-ci est certes exceptionnelle mais à mon goût, je ne trouve pas qu'elle soit forcément un bon indicateur. Et c'est quand même très dommage de pouvoir classer une affaire en ayant foiré 75% des interrogatoires et inculpé un suspect qui n'est pas forcément le bon, bien que les notes de fin de rapport donnent envie de recommencer l'affaire pour la mener autrement et surtout mieux.

Bref, L.A. Noire, personnellement, j'ai beaucoup aimé, et m'y remettrai très vite car j'ai bien l'intention de le platiner et également de profiter des contenus additionnels que j'ai eus gratuitement. C'est un titre très complet, rudement bien mené, à l'ambiance on ne peut plus réussie (la bande son est magnifique et sans incohérences historiques contrairement à Mafia II), au scénario vraiment prenant et sachant se rendre de plus en plus passionnant au fil de l'aventure. Prenez-le comme ce qu'il est, expérimentez ce qui est presque un style de jeu à part, et appréciez-le à sa juste valeur. Ce serait dommage de passer à côté.

Offline Pikazekiller

  • Snack of Quality
  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 2 206
  • Bonus Pute: 75
  • Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien
    • FREE PRON XXX!!!
Re: [Multi-support] Là où les exclus sont exclues.
« Reply #779 on: 08 June, 2011, 09:24:34 »
Hier soir j'ai fini Splatterhouse.

C'est loin d'être le jeu du siècle, mais il peut se laisser faire par ceux qui ont apprécié "X-Men Origins : Wolverine" par exemple.
C'est une transposition honnête d'un splatterhouse 2D en beat'em all 3D. Ce n'est pas très beau, mais dans le feu de l'action ça s'oublie assez rapidement. Le sang y coule par hectolitres. On peut arracher des bras, des têtes, se faire couper un bras puis le ramasser pour taper des ennemis avec. Tout ça dans la joie, la finesse et la bonne humeur.

Le jeu se décompose en couloirs/arènes avec quelques trop rares passages en "2D profil".

Le jeu comporte un très léger soupçon de "RPG" dans le sens où l'on peut échanger les litres de sang que l'on fait verser contre des évolutions (barre de vie, barre de necro, coups spéciaux supplémentaires, etc)

La durée de vie est dans le standard des jeux du moment, 8 heures environ pour la quête principale. Un peu plus avec le mode survie.

C'est du classique, du déjà vu 10 fois, la réalisation est correcte sans être exceptionnelle, mais ça se laisse faire par les amateurs du genre.

J'oubliais, il est tellement gore qu'il a été interdit en Allemagne.

Il est disponible dans toutes les bonnes boucheries à moins de 15€ fdpin. A ce prix là, pourquoi ne pas laisser sa chance au produit ?

http://is.gd/J2WlvI - Le "Unfortunately this product cannot be shipped outside of the UK." ne concerne que les pays où il a été interdit (ça ne concerne pas la France, donc)



Fini aussi y'a pas longtemps, là je suis en train de le finir au niveau de difficulté maximum, et j'approuve ce message, c'est pas très fin, pas très beau, on a quelques bugs (enfin j'ai eu un freeze, mais ça vient peut-être de ma console qui sentait le brûlé ;D), mais qu'est ce que c'est fun à jouer. Ils ont réussi à garder l'esprit des originaux, tout en apportant les mises à niveaux des beat'em all actuels (compétences à débloquer, quelques QTE), avec une histoire bien niaise et de gros délires gores (vous connaissez beaucoup de jeux où on peut arracher les sphincters anaux d'un ennemis? :D).
Le seul gros point noir c'est les temps de chargement hallucinants quand on meurt, même si le jeu est installé. C'est bien simple, on se croirait sur PS3 ;D
Mais bon il suffit de ne pas mourir, ce qui n'est pas très compliqué en soi dès qu'on a la compétence qui permet d'aspirer la vie des ennemis, du moins pendant les combats. Par contre pour les phases de plateforme/action c'est un peu plus chaotique...
Bref un beat'em all à l'ancienne, avec tout ce que ça implique de répétitivité mais aussi d'astuce pour trouver l'attaque la plus efficace contre chaque ennemi. Oui parce que certains combats, notamment contre les bosses, peuvent devenir un vrai calvaire, alors que si on a trouvé le bon coup c'est réglé en deux temps trois mouvements.

Bref pour moi pas vraiment au niveau d'un Conan, mais pas loin, Gabber si tu me lis tu devrais te laisser tenter au moins par une démo.

Ah et au fait y'a du nichon via les photos de sa petite amie qu'on doit récupérer.