Recent Posts

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Je me garde ce God of War au chaud mais il sera CLAIREMENT dans mes prochains gros jeux.
2
Un peu comme l'ami Spoz, je me rends compte que j'ai très peu poncé les jeux de la décennie... alors même que j'ai une PS4 depuis quelques années ! Il y a bien quelques jeux pour lesquels j'ai joué sans compter les heures, mais mettre la remasterisation de Okami et de Spyro, ou placer le portage de Shenmue I et II dans un top 10 de la décennie, c'est à la limite du troll ;D Voici donc mon Top (+ ou - ) 4 des jeux de la décennie auxquels j'ai vraiment apprécié jouer (tous sur PS4, donc) :

- 4e ex aequo : Assasin's Creed Black Flag et Assassin's Creed Rogue. Difficile de départager les 2 jeux, car à part le décors, la mécanique est quasiment la même. J'aurais surement du mal à convaincre un joueur réticent, surtout avec un scénario complètement OSEF, un gameplay répétitif et parfois imprécis, mais le plaisir fut réel pour ma part, de partir à l'abordage des man-o-war anglais et français. Et puis porté par l'ambiance du jeu, j'ai été pris par la quête des innombrables objets collectables (fléau des open-world), tel un pirate partant à la chasse aux trésors. J'avais commencé Black Flag dans la ligné de mon visionnage de la série Black Sails, donc forcément, j'étais on ne peut plus content de retrouver cette même ambiance de l'âge d'or de la piraterie.

- 3e : Sonic Mania Plus. Parce que Sonic, en (presque) aussi parfait que Sonic 3 & Knuckles.

- 2e : Spider-Man, aka Batman Arkham avec Spider-Man. Le scénario brasse pas mal de monde de l'univers de Spider-Man, de l'action, de la bagarre, et un bon rendu des déplacements entre les buildings New-Yorkais à bout de toile (un rêve de gosse). Un jeu sympathique, à la manière de ce héros bienveillant, et que je n'hésiterais pas à recommencer.

- 1er : God of War, que je viens de commencer (je pense avoir fait une bonne moitié du scénario). Mais quelle claque ! Visuelle tout d'abord. Le fait que ce soit une exclusivité PS4 fait que l'on se retrouve avec un jeu optimisé au poil. La mise en scène est à la hauteur de ce qu'on peut s'imaginer d'un combat entre dieux bien vénères. Le coté RPG un peu plus prononcé que les épisodes précédents s'apprivoise finalement plutôt facilement. Et un petit compagnon de route qui n'est même pas chiant, bien au contraire. Niveau scénario, on reste (pour l'instant) assez vague sur le pourquoi Kratos, devenu un dieu grec, vient faire un petit "coucou" au panthéon nordique. On se concentre plutôt sur l'héritage, la transmission, la paternité, etc. Bref, pressé d'avoir le temps d'y jouer plus, et de le recommencer.

Un classement qui risque d'évoluer avec le temps, bien conscient d'être passé à coté des nombreuses perles de la génération PS4/One (oui, je pense à toi Horizon Zero Dawn et à toi aussi The Last of Us, qui prennez gentiment la poussière ; je ne vous oublie pas).
3
bonne analyse Tam. Et des gentis fous ont commenceé à patcher les roms, comme Super Metroid. J'imagine que ca va etre comme pour le son SDD1 : les gros classiques vont etre patchés autant que possible les uns apres les autres.
4
si tu regardes sur les exemples tu verras qu'il traite différemment les layers :

- mode 7 : pas de souci, finalement le mode 7 n'est qu'une grosse image qui est rotate/skew, et ton affichage n'est qu'un "viewport" sur cette image mais en mémoire tu as toujours l'image complète du circuit / de la map. tu peux donc afficher plus large que désiré en agrandissant ton viewport (au pire il triche peut être en répétant les derniers X pixels du bord de l'image).

- background : sur un jeu à scrolling on voit qu'il garde "simplement" le background plus longtemps au lieu de clipper, c'est pas impossible à faire puisque le BG est là en mémoire il suffit de ne pas le supprimer trop tôt (tout ceci dépend bien sûr du code de ton jeu mais sur tiny toons on voit que ça marche plutôt bien)

- foreground / sprites : ben là c'est la cata, vu que le jeu "poppe" réellement les sprites (options, ennemis...) en mémoire à partir d'une certaine distance, et que sinon ils n'existent pas, pas de miracle, les ennemis apparaissent en plein milieu de l'écran... si le dev voulait régler ce souci, bonne chance, faudrait carrément patcher les roms à mon avis, c'est beaucoup trop dépendant du code.
5
J'imagine que l'émulateur ne fait qu'étendre des arrières-plans qui sont dans une zone mémoire contigüe dans la cartouche. Si on fait bien attention, on peut remarquer que certains sprites (en particulier le garde à l'entrée du château dans Zelda 3, ou les ennemis de Mario ou de Bugs Bunny) n'apparaissent qu'une fois qu'ils sont dans la zone 4:3 de l'écran.

J'ai aussi remarqué un glitch dans Zelda 3 quand l'écran scrolle vers la gauche, sur la colonne la plus à gauche de l'écran. (On dirait qu'il affiche la colonne qui devrait être directement à la droite de l'écran.) Probablement lié à la méthode utilisée pour récupérer ces sprites.
6
en 16/9, le jeu affiche des graphismes qui existent vraiment mais qui sont cachés par l'affichage 4/3  comme pour des films ou c'est l'emulateur qui crée lui meme les graphismes?
7
Breaking news émulation :


On commence à mettre du 16/9ème sur Fzero, MarioKart, Zelda; Axelayyyy etc. Pas encore parfait, mais à tester pour votre n-ème loop de Bugs Bunny.
8
Je viens de remarquer aujourd'hui qu'un click sur le stick droit quand on regarde la carte vous recentre sur votre position.

C'est pas le gadget du siècle mais c'est fou, je découvre encore des trucs...
9
Lors d'une exposition de notre association ( RGC) sur les jouets vintage j'ai passé  l'après midi à  jouer à la folle conversion  de R type sur CPC6128




Qui vient de nous gratifier d'un fabuleux  Toki



10
Et pour Z-Master, sur Ti99/4A (dopé avec une bonne grosse carte vidéo des familles, ceci dit.)

Pages: [1] 2 3 ... 10